En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'hébergeur Amen s'enlise dans la grève

La crise perdure chez le prestataire de services Internet, en passe d'être revendu au britannique ClaraNet. Les grévistes déplorent l'absence de dialogue.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • Nicolas_
    Nicolas_     

    Qu'est-ce que c'est que ces préjugés ?
    S'il n'y avait pas de "petits entrepreneurs", je vous laisse compter le nombre de chômeurs qu'il y aurait en France. Je ne parle pas des salariés de ces "petits entrepreneurs", mais de ces "petits entrepreneurs" eux-mêmes, qui prennent le risque de monter des petites affaires, pas pour devenir riches mais tout simplement pour être libres de leur destinée, et pas exploités en tant que salariés d'une plus ou moins grosse boite quelconque.

    La grève chez AMEN, pour un "petit entrepreneur" qui a un business sur Internet, c'est la catastrophe, surtout quand la machine qui héberge les sites tombe en rade et que personne n'est présent au support pour fournir de l'aide.

    Alors ne me sortez pas le couplet des "citoyens responsables et soucieux des droits des travailleurs".
    Les grévistes de chez AMEN se moquent manifestement pas mal des clients et du tort qu'ils peuvent leur faire.
    Mais apparemment, pour vous, à partir du moment où on est un "petit entrepreneur", on est forcément un pourri et s'il nous arrive des problèmes, c'est bien fait pour notre gueule. C'est la lutte des classes niveau intellectuel zéro.

    Et au cas où vous ne le sauriez pas, le modèle de société que le OUI vous propose... vous y êtes déjà!

  • HT
    HT     

    Il est clair que les responsables sont ceux qui représentent la personne morale (la société AMEN) et non pas les grèvistes... Ceux sont donc aux dirigeants qu'ils faut vous en prendre et pas aux travailleurs qui défendent leurs droits à ne pas être traités comme du bétail (nouvelles règles européennes ?)....

  • HT
    HT     

    Nous sommes d'accord mais il faut noter que les clients en question sont souvent de "petits entrepreneurs" proches de l'affairiste bas de gamme et pas des citoyens responsables et soucieux des droits des travailleurs... Des tenants du "OUI" à un certain modèle de société qui nous sera proposé bientôt...

  • etienne_
    etienne_     

    Pour ma part j’ai eu de nombreux problème après l'achat d'un serveur virtuel (pour ma propre Sté). Alors que mon site Internet était inaccessible (chose assez cocasse pour une agence de création Web) les "ticket" restent sans réponse... J'ai du faire appel à une Sté extérieur pour auditer le serveur et tester ses performances et le remettre en état.
    Je suis complètement en accord avec les revendications des grévistes http://www.amenengreve.info/fr/ , cependant il est indéniable que ce mouvement social altère la qualité des services. En attendant il ne resta plus qu’à PRIER. PS : les clients se mobilisent aidons les aussi. http://forum.fusina.net/

  • Loic_
    Loic_     

    tout a fait d'accord avec vous concernant le droit de grêve, et votre analyse. Les clients qui semblent mécontents devraient soutenir les employés, plutôt que les patrons d'amen.

  • pierre_
    pierre_     

    voici visiblement une personne qui dit vrai et qui semble très bien informée ! Les grévistes dans tous les cas, on sait que c'est terminé pour eux, ils sont presque dehors ! Quand à Messieurs Olivier Ruffin et Patrick Chassany, on oubliera pas leur nom et on n'oubliera pas qu'ils ont privilégiés les sous à leur clients....
    Apparement, j'ai suivi l'idée du collectif lancé par des clients justement, heureuseument qu'il y a des gens assez intelligents pour parer au plus pressé, moi j'étais client chez AMEN il y a plus de 2 ans et la société a semblerait il évoluée, mais pas dans le bon sens à lire certains avis ! Pour le reste, espérons surtout que les gens qui ont des business sur les dédiés n'auront pas à en patir. Pierre.

  • JMG_
    JMG_     

    Je ne suis pas du metier, je suis un citoyen ordinaire qui decouvre via une recherche un conflit social qui dure et qui est passé completement inaperçu (un de plus).

    L'argument consistant à effrayer les grevistes en leur assenant qu'ils se tirent "une balle dans le pied" est éculé. Fouillez les journaux du XIX°siecle et vous trouverez les mêmes.

    Qu'il y ait des enjeux qui depassent largement la simple revendication salariale ou celle d'information est aussi systématique. Il y a toujours des malins pour tirer mieu leur épingle su jeu que les autres , est ce pour autant qu'il faille refuser de se battre? je pense que non.

    Toute grève est genante. C'est le principe de base. Sinon il n'y aurait aucun moyen de pression de la part des salariés ce qui conduirait donc à des conflits permanants (greves ou autre) qui ne serviraient à rien d'autre qu'à alimenter les frustations et donc à deboucher sur la radicalisation (violente).

    La greve laisse des traces dans les collectifs de travail. C'est aussi une donnée à prendre en compte surtout du coté des dirigeants car bien souvent la productivité post-conflit s'écroule pendant un temps si les revendications n'ont pas été satisfaites, soit elle explose si les salariés ont obtenus satisfaction (même partielle).

    bon courage (y compris pour les clients et les fournisseurs; qu'ils n'oublient jamais qu'un jour ou l'autre ce sont eux qui vivront un conflit : alors les roles seront inversés!)

  • Beloko
    Beloko     

    Si tu répondais au téléphone au lieu de faire grève chez AMEN, le monsieur il ne serait pas ennuyé avec son nom de domaine.

    Qui est ce qui paye pour le service ?? Celui qui n'a pas fait le nécessaire ou celui qui propose le service ??

  • Sarah_
    Sarah_     

    Si vous aviez renouvelé vous-même votre abonnement dans les délais, vous n'auriez surement pas de problème... Alors, à qui la faute si vous avez perdu votre nom de domaine ? A la personne qui n'a pas fait le nécessaire ou à celles qui proposent les services ?

  • thomas__
    thomas__     

    Les grevistes seraient soutenus par les anciens propriétaires, les mêmes qui ont vendus a Via et voulaient récupérer la société. Mais leur proposition n'a pas été retenue ;-(
    Ils auraient donc un intérêt à maintenir la greve pour casser l'image d'Amen et ... créer une société concurrente.
    Eh oui c pas qu'une histoire d'emploi c surtout une histoire de gros sous entre financiers.

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire