En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les salariés du web déplaçables à merci

Les salariés du web déplaçables à merci
 

Travailler dans les entreprises du web n'est pas sans imprévu. Amazon France en donne une preuve en expédiant certains de ses salariés outre-Manche.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • solar
    solar     

    1 ) vous ne devez pas travailler dans l'informatique ni dans aucune activité intellectuelle où le rendement n'a absolument rien à voir avec le temps de travail.
    2 ) le temps travail aux usa est en moyenne de 32h.
    3 ) le chomage en france est un record europeen.
    j'aimerai bien que le ministre de la solidarite se consacre plus à une vraie politique de création d'emploi
    4 ) Les petites pme et pmi sont sous-équipées en informatique. Je ne leur demande pas d'investir autant qu'une multinationale mais elles pourraient payer très cher ce manque de compétivité...

  • Com12
    Com12     

    Mais de quoi est elle compose, cette entreprise, qui est ce qui fait ce qu'elle est....

    Pas les robots, pas ses locaux, pas son usine, mais les Hommes qui l'a compose. L'entreprise est au service des Hommes, parceque les hommes sont au services de l'entreprise. C'est un simple echange de bons procedes!

    Pas de reponse a ta remarque, pas assez de connaissance en droit !

  • Com12
    Com12     

    Les grand patrons actionnaires continus a gagner de l'argent en cas de crise (tout comme ce qui ont n'ont pas ete vire).

    Maintenant, si tu es jaloux de l'argent que ces grand patrons se font meme en temps de crise, bosse et remplacent les....

    Il gagnent de l'argent, mais ils l'ont merite (sauf certain, je suis d'accor). Il faut arreter cette vision qui de 68 ans (1936), de combat entre l'ouvrier et le patron !

    Lorsque le droit sociale prend trop d'ampleur, l'entreprise en patit, or, quand l'entreprise en patit, le salarie en patit, ainsi seul ce qui n'auront pas ete vire pourront profiter de ce droit social, si genial, mais destine aux rares qui bossent... ce qui n'est pas franchement benefique, et encore moins un progres !!!

  • Com12
    Com12     

    C'est passionnnant ce que tu dis ici... une plethore d'arguments aussi soigneusement choisis me rendent expectionnelement admiratif... BRAVO !!!!

    Bon maintenant, puisque tu es contre une logique liberale (je ne vois pas le rapport au JT de TF1, mais ca doit faire parti de tes considerations hautement intellectuelles dont toi seul est capable), qu'est ce que tu proposes, je t'autorise meme a utiliser l'Histoire pour me trouver une logique qui pourrait marcher... Malgres ton fabuleux genie (aussi bien intelectuelle que grammaticale), je doute que tu trouves !, ou a inventer de toute piece une logique (uqi risque d'etre aussi facile a descendre que la precedente).

    J'attend ta reponse avec impatience.

  • Anti Com12
    Anti Com12     

    sur le fond (première partie de ton message): les rares passages de ton message comprehensibles syntaxiquement s'appuient sur une logique libérale tout juste aussi évoluée que celle d'un JT de TF1.
    Sur la forme (seconde partie): là, j'avoue ne même ma comprendre ces phrases (?) sans queue ni tête...
    Bilan: ton cerveau doit être grandement malade (ou tu es très fatigué => tu devrais bosser un peu moins, prends une RTT!!!)

  • wiwi_
    wiwi_     

    Hé Oui, mais pour entreprendre quelque chose
    il faut du CAPITAL financier et humain

    Comme le droit de cuissage n'existe plus, les investisseurs se concentrent uniquement sur le capital financier...

    Quoi que dans l'actualité récente, certains grands entrepreneurs ont tenté (à charge de la preuve) le proxénétisme... L'utilisation de ce fameux capital humain ! Pardon : l'abus de biens humains.

    D'ailleurs, le point commun des gens riches... ils ne savent pas quoi faire de leur trop plein d'argent... alors ils thésaurisent ;) Et ces gens là sont des actionnaires et donc ils continuent de s'enrichir. Un beau cercle vicieux. L'avantage : ils auront un appartement sur Mars plus vite que les autres.

  • cedric_
    cedric_     

    Les quelques grand patrons, actionnaires et "décideurs" qui gagnent beaucoup d'argent, en gagne aussi en période de "Crise" et ça les arrange même, pour la simple et tres bonne raison que les salariés ne pourront pas aller voir ailleurs, que les salaires baissent et que le droit social en prend un bon coup.
    Vive le modèle américain où l'immense majorité de la population travaille plus qu'il y a 20 ans et gagne moins, pour qu'une infime minorité puisse faire plus de profits. on apelle ça le progrès
    perso j'ai une autre vision du progrès

  • bitume2000
    bitume2000     

    L'entreprise est une personne morale (si si) qui survit physiquement aux Hommes qui la traversent (ou l'inverse...), dont l'objectif et l'objet ne sont pas philanthropiques alors pourquoi seraient elles au service des hommes ?

    Une autre remarque : pourquoi les associations et les coopératives ne sont elles pas la forme dominante de personnes de droit privé acteurs de monde économique ?

  • Jean claude_
    Jean claude_     

    Quand un entreprise part dans un autre pays, ce n'est pas en général(sauf quelques sociétés médiatisés) pour gagner plus d'argent, mais tout simplement pour arrêter d'en perdre !
    Eh oui, en France la masse salariale est énorme, et en plus ça ne va pas en s'améliorant... Employer un salarié coute trés trés cher en france(d'ailleur plus de 50% des salariés français ne connaissent pas le montant exact de leur cout pour l'entreprise).
    Bref en france, on veut travailler MOINS, gagner PLUS et payer tout MOINS cher.

    Voilà, notez que je n'ai pas voulu parler des syndicats qui foutent le pays en l'air !

    Jean claude

  • Com12
    Com12     

    Pour le pays B, je vois ou est le probleme, et le mecontentement, mais ou est l'obligation sociale de cette entreprise etrangere dans ce pays ? Pourquoi est ce que cette entreprise ne pourrait elle pas faire profiter le pays C de ses besoins en hommes ?

    Le salarie aussi se defausse completement de ses responsabilite sociale, seule l'entreprise n'est pas a blamer, mais encore une fois, l'entreprise ayant le dernier mot, c'est elle qu'on met en avant. Maintenant, en se posant des questions sur pourquoi a t'elle pris cette decision, il faut voir une parties de la reponse du cote du salarie.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire