En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les PME incitées à se rendre à l'école numérique publique

Renaud Dutreil désire favoriser l'émergence des nouvelles technologies au sein des petites entreprises. Au programme : formations, offres packagées et financements.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • ozd
    ozd     

    Tout à fait d'accord, pour ce qui concerne les logiciels libres: pour au moins trois raisons :
    - d'abord ça sera moins cher!
    - ensuite parce que le ministère des finances vient (enfin !) de faire le choix des logiciels libres : comme cela les TPE seront plus directement interopérables
    - parce qu'il existe un fort potentiel en france de sociétés de services pour le libre (SSLL) qui en tant que TPE ont besoins aussi d'une certaine forme de soutien,
    :hurle:

  • mimozaza
    mimozaza     

    j'ai vu que HP lance une offre packagée hardware, software, reseaux, securité etc (avec intel et microsoft) pr les entreprises avc www.monentreprisenumerique.com

  • Dominque Hebert
    Dominque Hebert     

    [quote]ces TPE sont peut-être "déconnectées de l'économie numérique" mais elles arrivent apparemment à survivre[/quote]

    Avec bientôt 10 millions d'abonnés à l'internet haut débit, je ne vois pas comment on peut affirmer que l'on peut rester déconnecté de l'économie numérique.

    Toutes les TPE n'ont pas les mêmes besoins mais pour se développer et même pour survivre demain, elles auront besoin de se faire connaître, de maîtriser leurs dépenses, de gagner du temps, d'échanger avec l'extérieur et Internet est un formidable outil pour la personne qui a fait l'effort de s'y intéresser un minimum.

    Comme de nombreux internautes, lorsque je rentre en contact avec un professionnel, je recherche systématiquement quelques informations sur cette entreprise sur le net et je suis déçu si je ne le trouve pas ce qui diminue mon envie de faire appel à ses services.

    Comparez le coût et le temps qu'il vous faut pour acheter un billet d'avion dans une agence de voyage et sur internet, pour consutler votre compte bancaire. Combien de commerciaux ont compris l'intérêt d'investir dans un GPS pour éviter des dizaines d'heures dans les bouchons.

    Qu'on le regrette ou qu'on s'en réjouisse, nous sommes en train de basculer dans l'ère du numérique et pratiquement tous les secteurs d'activité seront plus ou moins directement impactés. Des pans entiers de l'économie sont en train de basculer : hier la photographie, aujourd'hui la musique et demain l'industrie du livre.

    J'espère que cette initiative permettra à toutes ces PME l'occasion de prendre conscience de la situation et de se décider à s'y mettre.

  • alain lafon
    alain lafon     

    Les tpe n'étant pas des pme et leurs besoins sensiblement diffférents, nous avons décidé avec quelques collègues indépendants d'organiser un programme de formation/action "fil rouge" "passeport numérique tpe" pour permettre aux tpe de maîtriser leur accès à l'économie numérique.

    Nos réflexions et nos réalisations concrètes de terrain intéresserotn peut-êre les pilotes du projet. Elles intéressent déjà beaucoup nos collègues.

  • jlauriol
    jlauriol     

    Ce que je trouve choquant dans cette annonce c'est à la fois les montants investis et les délais envisagé pour finalement dire pas grand chose. Cela reste pour moi un enième plan informatique sans connexion au terrain.

    Proposer un pack microsoft (ou autre, pourquoi pas resortir le TO7) aux TPE c'est considérer que toutes les TPE ont les mêmes besoins et les mêmes contraintes. D'où l'idée d'une solution dogmatique identique pour les plombiers, couturières, agriculteurs, commerçants ou ingénieurs consultant vous devez vous servir des TIC.
    Une étude rapide de la population visée, montre qu'une bonne part des TPE n'a pas accés à internet haut débit (et certaines n'y auront jamais accés). Pour de nombreuse structure l'ordinnateur representera l'investissement le plus lourd (aprés le véhicule). Les besoin de formation ne pourrons être couvert qu'au détriment de la production. Les gains envisageables sont souvent faibles (exemple teledéclaration TVA).

    Alors avant d'annoncer des plans, ne faudrait-il pas voir les usages (et leurs interets réél sur le terrain).

    Autre petite refflexion:
    Intervenir directement sur le marché de la fourniture de service aux entreprise en mettant en place des solutions packagées cela risque de bloquer ou fausser le marché.
    Un produit aura le label "Dutreil" ou ne l'aura pas, et ceci quelque soit la pertinence de son usage. Le produit n'ayant pas le label sera naturelement dévalué.
    Les prestataires de conseil ou de soustraitance administrive (secretariat, comptabilité, ... ) risquent aussi d'y perdrent leur chemise (Faudra prévoir un autre plan pour soutenir ces TPE et PME), sauf à fournir eux aussi des pack "labelisés", et dans ce cas ils devront sans doute payer une licence "partenaire" ...

    Plutot que vouloir fournir des pack aux TPE il serait plus astucieux de permetre à ces mêmes TPE d'utiliser réellement les TIC. Combien d'administration communiquent par mail ou diffusent des fichiers exploitables ? Combien de campagne (hé oui les TPE sont pas toute au centre ville) sont connectés à Internet haut débit ?

  • rep34
    rep34     

    En dehors du débat microsoft contre libre (et pas toujours gratuit), les gains notamment en terme de temps et de visibilité sur son activité, son CA, ses marges, ses client, ... sont indéniables

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    embaucher, pourquoi ne pas leur fournir un pack clé en main d'outils libres et gratuits, au lieu de chercher à leur refourguer (encore) du Microsoft et de les rendre totalement dépendants de cette compagnie ?? Et puis, ces TPE sont peut-être "déconnectées de l'économie numérique" mais elles arrivent apparemment à survivre, donc l'économie numérique n'est peut-être pas le seul modèle "viable" ??

Votre réponse
Postez un commentaire