En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les internautes français veulent encore plus d'e-administration

Selon Cap Gemini Ernst & Young, une majorité d'internautes consultent les sites de services publics. Mais regrettent le manque d'informations et de procédures disponibles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Laure_
    Laure_     

    rien que le site du conseil general des bouches du rhone ....
    tout en php, mais en fait derriere, aucun espace d 'admin ....
    si c'est pas du foutage de gueule à 500 000 ?,
    mais ne vous inquiete pas, c'est pas eux qui payent ...
    c'est nous.

    faudrait des décideurs formés à l informatique, si on veut pas payer pour des entreprises qui prenent tout les services publics pour des sacs de billets ...

  • FTerouanne
    FTerouanne     

    Je pense que ce cher M. Julien Villa prend des vessies pour des lanternes. Il doit probablemnt travailler dans une société qui lui intimé l'ordre de travailler avec Linux RedHat vu l'animosité qui anime ses propos.
    Le modèle libre a fait progresser tout le monde même Microsoft qui loin de s'en plaindre, s'est octroyée certaines technologies et certaines sociétés qui développaient en Open source.
    L'opinion de ce monsieur contre les fonctionnaires qui, dit il, sont les seuls a développer pour le libre pour leur propre profit est plus que caricaturale.
    Je lui souhaite bien du plaisir a essayer de développer des applications intelligentes et fonctionnant sans plantage et prise de tête avec les produits Microsoft !

  • gilles_
    gilles_     

    Bonjour,

    Le probleme est que le systeme est surtout a sens unique, par exemple pour la declaration d'impot : en gros, vous faites le travail de saisie des impots a leur place, cela leur facilite la tache. Par contre, en cas de probleme et que vous voulez ecrire, il n'y a pas d'adresse email personnelle, a laquelle on pourrait ecrire en emailrecommande par exemple ( http://www.email-recommande.com ) et qui permettrait les echanges en cas de probleme, de procedure particuliere ou autres. D'apres ce que je sais, tous les fonctionnaires n'ont pas encore d'email et par exeperience, j'ai eu quelques echanges avec une personne dont l'email n'etait pas utilisable (erreur ou demarche volontaire). Sans systeme de recommandation, il n'y aurait pas de moyen de donner une valeur au systeme.

  • B.K
    B.K     

    je crois que le debat n'est pas logiciels libres contre logiciels propriétaires, les deux modéles sont valables, et je me permet de signaler, étant développeur moi même de logiciel libres et de logiciels propriétaires (pour le compte de grands groupes) que le propriétaire à souvent besoin du libre mais que la réciproque est rarement vrai.
    La problématique est : "qu'est-ce qui peut etre déposé et protégé?". Force est de constater que certains cherchent a pousser les choses à l'extreme afin de pouvoir deposer tout et n'importe quoi. Que veut-on au fond? saturer la justice avec des procés du genre "a-t-on le droit d'avoir un bouton demarrer sur autre chose que windows?".En voulant deposer des concepts et non les realisation techniques réelles on ignore la phase de réalisation technique d'une application, alors que le réel effort est situé à ce niveau.
    On s'expose a une nette diminution de la qualité des logiciels, en effet un même concept déposé ne sera exploité que dans un nombre limitée d'applications et donc sera mis en oeuvre de maniére moins diversifié. Il ne pourra en outre n'être évolué que par les personnes autorisées.
    Les individus soutenant ce projet de loi sont bien souvent lié aux intéret des grands groupes informatiques, ceux qui ramasseront la mise.
    Autre chose, l'anti americanisme n'a rien a voir dans cette histoire. Je pense d'ailleurs que cette loi des brevets logiciels va contre les valeurs américaine de libéralisme, et est bien la preuve que USA ou Europe, le politique ne peut rien contre les lobbies.

  • Gui_
    Gui_     

    L'argumentation est scabreuse et la mauvaise foie semble ne pas trop l'étouffer.

  • babayaga
    babayaga     

    j'ajoute: il est vrai que j'habite une commune de 36 0000 habitants. Il y a sans doute un budget important pour la réalisation et surtout l'évolution et la mise-à-jour du site.
    Ce que j'aime y trouver c'est la vie de ma commune : agenda des évènements, répertoire des associations, histoire, photos , actualités , planning des films projetés à la salle municipale, loisirs , plan détaillé et interactif de la commune , petites annonces...
    Et j'aime que ce site soit vivant, évolutif, enrichi, qu'il permette aux habitants d'y déposer leurs propres informations, propositions d'activité, que ce soit un lieu d'échanges; qu'on ne soit pas obligé de passer à la mairie pour regarder les tableaux d'affichage ou retirer les brochures qui annoncent tel ou tel évènement local.

  • babayaga
    babayaga     

    car il est réellement informatif (compte-rendu des réunions du conseil municipal; intégralité du jounal mensuel municipal; tous les contacts administratifs, on peut leur écrire et ils répondent rapidement, même ! ).
    Par contre, je regrette de ne pouvoir y faire directement un certain nombre d'actions administratives, comme celles qui concernent le périscolaire (cantine, garderie, centre de loisirs etc): les inscriptions se font toujours sur des feuilles qu'il faut récupérer dans les centres de loisirs ou à la mairie. Pourquoi ne mettent-ils pas sur le site les formulaires à remplir et l'on pourrait alors les retourner par mail...

  • phil__
    phil__     

    il n'existe pas

  • jose_
    jose_     

    Dan les dernieres journees j'etai surpris de trouver quelque
    contre-arguments contre ma lettre addressee au commissaire UE de la
    competition. Voici la collection.

    Reply-to: office@breese.fr (Virginie BARBET )
    From: office@breese.fr (Virginie BARBET )
    Subject: Entrée de Signature
    <job>Juriste
    <phoneday>33 1 47036777
    <email>office@breese.fr
    <url>http://www.breese.fr
    <comments>
    Je ne suis pas d'accord avec les arguments mis en
    avant. L'anti-américanisme me fait rire : le modèle libre à me semble
    t'il profité à une société américaine Red Hat, qui s'est introduite en
    bourse grâce à la naïveté des informaticiens qui se sont laissés
    séduire par les sirènes du libre. Je note aussi que la majorité des
    sianataires sont issus d'organismes de recherche publique, financés
    par nos impôt, et n'ayant donc pas le même souci de rentabilité qu'une
    entreprise commerciale. Il est facile de donner au domaine publique ce
    qui est financés par les citoyens, et qui appartient normalement à ces
    derniers (cf. les dispositions concernant les inventions et les
    logiciels créés par des agents de la fonction publique, même en dehors
    de leur temps de travail). Sous des apparences généreuses, le modèle
    libre ressemble beaucoup à un attrape-nigaud, dont les conséquences,
    si on suivait ses propositions, serait une difficulté plus grande pour
    les entreprises européenne créatives de trouver leur place sur le
    marché mondial. N'ayons pas de complexes, faisons confiance à la
    créativité européenne et sachons construire des activités compétitive
    sans dogmatisme...
    <date>1999-09-04 15:11:14 (CEST)
    ----------------------------------------------
    Reply-to: jv@breese.fr (Julien VILLA )
    From: jv@breese.fr (Julien VILLA )
    Subject: Entrée de Signature

  • Gui_
    Gui_     

    Par un mec ou une organisation qui a des interets à ce que le @dfsfdf% de brevet passe le 1er septembre.

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire