En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le Wi-Fi de la SNCF reste à quai

Annoncé en grandes pompes en octobre 2003, le lancement du service Wi-Fi ' Clic TGV ' est toujours d'actualité, selon la SNCF.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • toto_
    toto_     

    Le train, bien marcher en Angleterre? (Mieux qu'en France ?!) N'importe quoi. Je vis en Angleterre, et je peux t'assurer que c'est une vraie catastrophe, les clients sont traités comme des chiens par les guichettiers, les wagons sont pourris, des trains sont régulièrement supprimés sans avertissement et les retard sont quasi-systématiques.
    Je préfère largement prendre le train en France.

  • Lokomotiv
    Lokomotiv     

    On commence par remplacer les lignes pas rentables par des autocars. Ensuite, les autocars pas rentables par des bourriques.
    Exemple:
    De Paris à Colombay.
    Vous ommencez en TGV et finissez le trajet à dos d'ane ....
    C'est çà, le capitalisme à outrance.

  • Florent_
    Florent_     

    ben patate s'ils proposent un accès non sécurisé , ils peuvent plus te le faire payer n'importe ki dans le TGV équipé d'un portable ou pocket pc pourra y accéder sans passer à la casse , il veulent pas rendre un service gratuit mais payant ...

  • zou_
    zou_     

    - "La privatisation ça voudrait dire la fermeture des lignes de provinces pas assez rentable": c'est déjà le cas
    - " Et évidement une augmentation des tarifs": c'est déjà le cas
    - "Le services public c'est rendre un service": c'est loind d'être le cas.
    Quant à l'Angleterre, ça a été très mal géré au début mais maintenant ça marche beaucoup mieux qu'en France. La SNCF ne respecte pas ses clients. point barre.

  • jeannot_
    jeannot_     

    Bonjour à tous,

    -- Béatrice Chavanel déclare : "...une fois que le passager avait payé son accès" mais le service était (pendant le mois de fonctionnement naturellement) gratuit jusqu'en mars 2004; seul la location d'un ordi portable dans le cadre de cinétrain est payante : juste histoire de communiquer juste.
    -- Le projet jusque Mars 2004 était une expérimentation et non une mise en service définitive avec qualité de service. Dans ce sens, la pierre ne peut être jetée à la SNCF concernant les problèmes de sécurité et technique de la solution.
    -- Toutefois, je regrette que la SNCF ait abandonné le projet un mois après et en toute discrétion (sans communication aucune aux usagers contrairement au lancement). Un code d'accés m'a même était remis lors d'un voyage alors que le service était HS.

    p.s. : se défouler sur la SNCF de manière générale est hors sujet et n'apporte rien aux personnes qui consultent ce forum

  • Mathieu_
    Mathieu_     

    Faut réfléchir des fois avant de parler!!
    Tu crois que si la sncf est privatisée ça va aller mieux?? Faut pas rêver!
    Le non respect des clients dont tu parles ça serait vraiment le cas avec la privatisation.
    La privatisation ça voudrait dire la fermeture des lignes de provinces pas assez rentable, il n'y aurait plus que les grandes lignes tgv. Et évidement une augmentation des tarifs. Et je parle mêm pas de la sécurité. Pour info la privatisation a eu lieu en angleterre et ça s'est très mal passé...
    Le services public c'est rendre un service, pas être à ton service

  • zou_
    zou_     

    on devrait surtout privatiser cette boîte qui n'a aucun respect pour ses clients tant en matière de tarif (service public m'a-t-on dit??) que d'accueil. La desserte des villes de province n'a rien à voir avec du service public. Bref, le jour où ce sera privatisé je serais bien heureux, bien plus heureux que lorsque tout le monde sera avachi derrière son pc en train de naviguer sur internet. A bas la sncf, point barre. Respect, délai, service, tarif, égalité, disponiibilité sont les caractéristiques du service public. La sncf ne remplit aucun de ces critères alors leur wifi...

  • lio_
    lio_     

    On trouve qq TGV avec un point d'accès de SSID "eTGV"... apparement l'expérimentation est en cours...

  • pla_
    pla_     

    Le WiFi c'est bien, mais la SNCF devrait d'abord s'attaquer à un problème beaucoup plus important: passer de la culture du service public "à la française" (c'est à dire le public à leur service) au service public tout court.

  • wifree
    wifree     

    tout cela permet de constater que les limites actuelles du wifi en matiére de sécurité peuvent empecher la réalisation de projet tel que celui la, mais pourquoi ne pas proposer tout simplement un accés libre non sécurisé ?

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire