En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le Mac App Store d'Apple officiellement ouvert
 

Apple décline son App Store pour les utilisateurs de Mac. A l'ouverture, le service compte plus de 1 000 références, accessibles après mise à jour de Mac OS X.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Pierro787
    Pierro787     

    Le problème de ce store, c'est que les appli sont toutes DRMisées. En gros, il faudra se loguer sur n'importe quel Mac si on souhaite transférer son appli sur sa nouvelle (ou ancienne) machine.

    Bref, les DRM dans la musique ont été un échec, ils risquent fort de l'être dans l'informatique. Par ailleurs, quid de la liberté des développeurs ? J'imagine que les applis du style héditeur hexa, compilateurs, etc n'auront pas droit de citer sur ce genre d'espace.

    Désolé, mais en informatique, rien ne vaut la liberté et ressemble de plus en plus à une cage dorée. A quand le contrôle d'Apple sur les livres et les disques qu'il vendra ?

  • bencall
    bencall     

    On reproche souvent aux utilisateurs Mac d'être aveuglé par la pomme et de défendre coute que coute Apple.
    Le phénomène inverse existe aussi apparemment...

    Apple aurait fait passé son magasin pour "révolutionnaire"?
    J'ai beau relire le site apple de fond en comble, je n'en trouve aucune trace...

  • winniemiel05
    winniemiel05     

    et avant meme que ubuntu n'ai la logitèque, il y avait déjà synaptic(entre autres). c'était même avant Ubuntu...(et également avant les boutiques d'application des smartphone ( iphone puis android)...). Mais en soit, chez apple ils ont raison de prendre cette idée, c'est une bonne idée. il n'y a pas de mal à reprendre les idées des autres et les améliorer. par contre ils vont faire comme pour toutes leurs soit disant nouveautés et faire croire que l'idée vient d'eux. et ça c'est vraiment salaud.

  • Trinus
    Trinus     

    D'après ce que j'ai pu lire dans ce dossier le Mac app store n'est qu'une copie de ce qui existe déjà avec la logithèque Ubuntu.

    En gros Apple veut encore faire passer quelque chose de soit disant révolutionnaire, alors qu'elle existe depuis un bon bout de temps mainteant sur Ubuntu (je ne sais pas pour les autres distributions de linux).

    Apple ne révolutionne rien, il ne fait qu'utiliser l'existant et le rendant plus bling bling

  • OimOimOim
    OimOimOim     

    Au bout d'un moment, même si les poncifs sont tentant et parfois rigolos, il faut savoir reveir les pieds sur terre et constater la réalité plutôt que de colporter les mêmes conneries pendant des années:

    Les utilisateurs Mac ne sont pas les bobo écervelés et incapables de faire autre chose que "d'appuyer sur on".

    Bien que ça existe comme partout, ce coup de projecteur incessant et condescendant est ridicule. Autant que Linux cantonné à la ligne de commande. Et les appli Mac pullulent depuis des années déjà, et pas seulement sur le www.macupdate.com que les intéressés connaissent.

    Maintenant, c'est avec un regard très dubitatif que je vois ce store. Pour les dev d'Obj-C de tous poils, il aura certes une visibilité accrue, et ceci est bénéfique.

    Mais ne nous voilons pas la face: l'intérêt majeur d'un Mac à l'heure actuelle, c'est OSX + iLife (les softs de la suite livrée).
    Par conséquent, la tentation pour SJ de renouveler l'autarcie des iMachins sera-t-elle trop grande ?

    D'où la vraie question sous-jacente: faudra-t-il un jour jailbreaker son mac de bureau ?
    Là est la vraie question, vraiment...

  • bboygiz
    bboygiz     

    bien dit LeGazier !

  • LeGazier
    LeGazier     

    On peut être, à tord ou à raison, paranoïaque sur l'avenir du Mac App Store. Il n'en reste pas moins que pour moi, humble développeur de petites applications Mac verticales, ce magasin en ligne m'offre un canal inespéré pour diffuser sérieusement et professionellement mes applications et gagner de l'argent.
    Il ne faut pas croire que le monde des éditeurs tel qu'il existe aujourd'hui soit tout rose non plus. Il y a des petits développeurs qui s'y font exploiter et où la transparence manque. Au moins là, ils travailleront avec un seul intermédiaire entre eux et le client.

  • Tryler
    Tryler     

    "les utilisateurs seraient peut etre les dernier à s'en plaindre".Voilà un des noeuds du problème. La plupart des utilisateurs ne savent, ou ne veulent pas savoir, faire autre chose que d'appuyer sur le bouton "on". Apple l'a compris et c'est son créneau depuis le début, a partir de là c'est normal que les applications qui ajoute leur icone n'importe ou et qui démarre toute seules a chaque démarrage soit interdite, pareil pour les béta, sinon ca devient un windows.
    Les éditeurs qui n'ont déjà aucune visibilité ne peuvent que en gagner.

Votre réponse
Postez un commentaire