En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le Gouvernement revoit sa copie privée

Le Gouvernement revoit sa copie privée
 

Copie privée mieux garantie, limitations des amendes pour contrefaçon, meilleur encadrement des systèmes de protection... Le ministre de la Culture présente une série d'ajustements à son projet de loi sur le droit d'auteur.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • bob du suzon
    bob du suzon     

    Bonjour goujon555

    De différence il n'y en a pas!

    Mais pour l'instant, ils ne peuvent rien faire et cela doit bien les ennuyer. La seule solution serait d'interdire la vente aux particuliers de tous supports magnétiques(VHS et cassettes), numériques (Cd et DVD), PC, Macs et autres matériels micro-informatique,graveurs et magnétos en tout genre, appareils photos numériques, imprimantes,enfin bref, tout ce qui pourrait nous permettre d'enregistrer le moindre son, la moindre image. Mais il va falloir aussi tout récupérer chez tous les particuliers équipés du moindre petit matériel capable de leur emprunter la moindre note de musique, de texte ou de couleur.

    Mais là, les gouvernants et leur troupe de majors, vont être confrontés à d'autres majors, les vendeurs et fabricants de supports qui eux vont perdre de l'argent. Mais on n'en est pas encore là. Chaque chose en son temps...Celà va bien finir par arriver.

    Bon week-end et bonne gamberge à tous...

  • goujon555
    goujon555     

    je n'ai pas lu tous vos messages ,mais pouquoi peut on enregistrer en toute légalité un film ou de la musique avec un graveur de salon et pas en téléchargeant avec le net.
    Quelle est la différence juridiquement?javascript:putsmilie(':fume:')
    :fume:

  • Ulhume
    Ulhume     

    Juste un lien très instructif pour s'en convaincre, techniquement :
    http://www.hardware.fr/articles/603-1/hdcp-cauchemar-cartes-graphiques-ecrans.html

  • Ulhume
    Ulhume     

    C'est tout le débat justement ;-) Autre question, comment va fonctionner une licence globale si l'on a pas le droit de contourner les dites protections ?

  • Ulhume
    Ulhume     

    Petite question (sincère !) aux modérateurs. Pourquoi mon post a t-il été modifié ? Je n'ai reçu aucune explication sur mon mail de contact. Ce n'était pourtant que le lien sur un article dont le contenu ne me parait en rien offensant. Quelle est la raison exactement ? Est-ce parce que j'ai demandé un avis aux autres participant ?

    Ulhume

  • kildor
    kildor     

    Suite à la lecture du projet au sein de l'assemblée et aux amendements déposés, on s'aperçoit surtout d'une fracture au sein de nos représentants. Le projet de loi a été soumis par le gouvernement, par un ministre qui s'est contenté d'inscrire les désidératas de l'industrie du disque sans véritablement comprendre ni analyser ce qu'est véritablement le réseau et ce qu'il représente aujourd'hui en terme de circulation de l'information mais aussi de la promotion de la culture. D'un autre côté, certains députés ont déposé un amendement peut-être maladroit mais qui a eu le mérite de poser les jalons d'un nouveau débat. Ces députés semblent comprendre tout ce qu'Internet peut représenter. Les autres ont peur tout simplement de ne rien maîtriser et se laissent dieter les règles des lobbies qui font pression pour restreindre notre droit et notre liberté.

    Peut-être existe-t-il une fracture numérique parmis nos représentants issus du pouvoir exécutif comme du pouvoir législatif. Il n'y a pas si longtemps de cela, notre président de la République (qui a passé les 70ans) s'étonnait des fonctionnalités d'une souris.

  • 1984
    1984     

    très bien :youpi: cet article sur Isabelle Truchis de Varennes.


    dans la rubrique liens à voir je ne saurais trop vous conseiller


    le site de l'Electronic Frontier Foundation http://www.eff.org/ (in english) ainsi que le site consiparicy central
    http://control-alt-delete.ca/v-web/bulletin/bb/index.php (in english)

    qui sont excellents mais en anglais et

    http://www.tousfiches.com/ qui est en fait une bibliographie du livre "tous fichés"


    Et puis comme ça je ne passerai pas pour un paranoïaque. :lol:

  • 1984
    1984     

    Mon propos était de pointer du doigt le fait que "la défense des artistes" a bon dos.

    Pour les gens sans talents particuliers ils gardent malgré tout leurs chances avec certains studios qui ne sortent que des produits commerciaux. une belle gueule pour un boy's band, une mini jupe pour un nymphette, un beau cul pour une chanteuse sans voix : ça peut le faire ! il y a juste une petit nombre d'élus. c'est comme à l'euro-million ;)

    Mais tu nous éloignes un peu du véritable sujet qui est l'irruption dans notre vie privée de technologies permettant une surveillance totale de nos moindres faits et gestes.

    un coup c'est pour défendre les artistes (la belle blague).
    un coup c'est pour lutter contre le terrorisme.
    un coup pour la lutte contre la criminalité.

    Mais au bout du compte on nous prépare une belle dictature numérique.

    par exemple les "tracking dots" des imprimantes laser couleurs sensés être utilisés par le FBI pour lutter contre les faux-monnayeurs ont été utilisés pour identifier les opposants à la guerre en Irak qui éditaient des documents papiers.

    Comme il parait que les USA c'est encore une démocratie (?) je vous laisse imaginer ce qui se passera sous une dictature avec tous les dispositifs technologiques mis en place un peu partout sous de bons ou mauvais prétextes.

  • ouchikou
    ouchikou     

    "Combien d'artistes ont vu leur carrière brisée parce que lachés par le studio avec qui ils avaient eu la mauvaise idée de signer ? Combien d'artistes n'ont même jamais pu signer avec aucun studio ? Combien de génies morts dans la misère ?"

    Combien d'individus sans le moindre talent veulent se persuader qu'ils sont artistes et s'enferment dans cette voie ?

  • 1984
    1984     

    Mr le député Vanneste a dit[quote]Cet amendement a été voté pour un cumul de raisons. La première, c'est la démagogie. Entre quelques artistes d'un côté et des dizaines de milliers d'internautes de l'autre, les députés [qui ont voté la licence globale, NDLR] ont vite fait leur compte... [/quote]

    Il ne semble pas avoir une très haute opinion de ses petits camarades...

    Et surtout Mr Vanneste ne semble pas comprendre quels sont les véritables enjeux de ce projet de loi.

    Opposer artistes et internautes c'est reprendre à son compte le lobbying des studios. (Et penser que lorsqu'on tente de vivre de son art on n'a pas Internet)

    Les artistes, dans leur immense majorité, vivent de petits boulots, d'allocations chômage, de subventions diverses, auxquels s'ajoutent parfois (et heureusement) les gains provenant de la pratique leur art.


    Combien d'artistes ont vu leur carrière brisée parce que lachés par le studio avec qui ils avaient eu la mauvaise idée de signer ?
    Combien d'artistes n'ont même jamais pu signer avec aucun studio ?
    Combien de génies morts dans la misère ?
    "Monsieur votre produit n'est pas assez commercial, ce que vous faites c'est très bien mais nous on préfère produire Alizée : c'est pas vraiment de l'art mais avec une bonne campagne de promotion et une mini-jupe on vend ça facile"

    Avoir un mauvais contrat c'est arrivé même aux plus grands. Ha que c'est vrai !


    Enfin bref, qu'on se le dise une fois pour toutes le but des studios et des majors n'est pas de protéger les artistes, c'est de faire du business (c'est leur droit). Et quand on veut faire du fric on ne fait pas dans la philanthropie ni dans la défense des opprimés. On vend ses produits ou ses services en espérant réaliser des marges importantes.

    Mettre en avant la défense des artistes alors qu'on défend avant tout ses benefs et ses actionnaires alors là moi je hurle :hurle:
    C'est de la désinformation pure et simple et de la vile propagande !

    Pardon je m'emporte un peu c'est de la "communication".

    c'est assez consternant de constater que des députés de la république n'ont toujours pas intégré ce simple fait et reprennent en coeur avec mpaa et riaa "la défense des artistes! :youpi: la défense des artistes! :youpi: ".

    Il s'agit en fait d'aller surveiller les moindres faits et gestes des citoyens dans leur vie de tous les jours pour voir si ils ont bien tout payé et au passage déterminer si ils ne seraient pas un petit peu déviants par rapport à la norme en vigueur. Notez bien que cette norme est évolutive et est fixée librement par les gouvernements en place. Et rappelez-vous que des dictatures qui remplacent des démocraties ça s'est déjà vu.

    [g]Et bien non Monsieur le député Vanneste ! Ce projet de loi ce n'est pas les artistes contre les internautes mais les citoyens du monde libre contre les multinationales, big brother et les totalitarismes présents ou futurs [/g]


    Big brother is watching you. :hebe:

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire