En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'Allemagne veut interdire les ' jeux de tueurs '

La nouvelle coalition au pouvoir à Berlin souhaite totalement interdire les jeux de combat les plus violents à partir de 2008.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Ronfladonf
    Ronfladonf     

    Globalement d'accord avec toi!

    cependant il faut voir une chose:certains MMORPG (meme de tueurs)ont des heures de connexion précises. Je m'explique: Guild Wars par exemple ne permet d'accéder à la 2e partie du jeu QUE quand la zone concernée (Europe, Amérique, Corée) à "la faveur des dieux" . Avantage qui revient périodiquement!

    Il faut donc que les parents soient suffisament ouverts pour que les horaires de connexion soient plus ou moins en accord avec les périodes du jeu...

    (Pour les curieux... oui je parle par expérience et le jour ou je me suis emancipé, je me suis "explosé la carafe" a faorce de profiter... Trop de restrictions inutiles nuisent également au bon équilibre des jeunes...)

  • bipdan
    bipdan     

    Pour ce qui est du controle, il doit etre fait par les parents en accompgnagnant les enfants dans le jeux, avec des plages horaires et un cadre d'utilisation définis a l'avance avec l'enfant.

    Si l'enfant est trop énervé apres une heure de jeu, il faut lui expliquer, l'amener a se rendre compte petit-a-petit qu'il vient de perdre a un jeu, mais que ca n'a rien a voir avec la réalité, et que ca ne sert a rien de s'énerver. A 5 ans il n'est pas capable d'arriver a ce raisonnement seul, mais le comprends sans probleme pour peu qu'on prenne le temps de lui expliquer.

    Cela est possible (puisque j'y arrive). Par contre pour les images du 20 heures c'est plus dur de lui expliquer vu que la c'est la vérité vraie, ca passe a 20h00. Alors un choix se pose, ne pas regarder le journal, ou chercher des chaines ou il n'est visuellement acceptable, on peut déja en éliminer 2 d'office et c'est dommage.

    Ce qui se passe est dommage, puisque du coup la solution envisagé, "encourage" a faire penser au parent que le monde du jeux est sous controle et que donc on peut laisser un enfant s'abrutir seul devant l'écran (cf logiciel de ctrl parental gratuit et obligatoire). Alors que quelque soit le jeux (violent ou pas) le pb l'implication émotionnelle du joueur dans le jeux et sa capacité a "revenir sur terre" apres une session. Il y a tres longtemps je me rappelle d'un pote (env 13ans a l'époque) fracassant sa NES puis un carreau (d'un coup de poing) apres avoir perdu a super-mario. C'est violent super mario ?

  • Segawa
    Segawa     

    Il faudra attendre pas mal de temp à mon avis, pour la simple raison que meme si parfois certains désequilibrés mentaux s'en prennent à de la chair réele et non numerique, on est encors loin d'un GTA...
    Un jour ou l'autre la violence, le gore (...) atteindrons un plafond, et c'est à ce moment là ou l'on dira "trop de violence tue la violence"

    Mtn tous comme vous autres, je me pose la question à savoir "c'est pour dans combien de temp encors ?"

    Messsage à tous les futures parents que vous etes (et je serai), faites attention a votre gosse, surtous dans ce domaine.

  • Hierophant
    Hierophant     

    Je viens d'acheter le jeu FEAR et qu'est-ce que je vois au dos de la jacquette ? Interdit au moins de 18 ans (notation PEGI) avec les petits macarons "violence", "langage incorrect" et "peur".
    Question : si le jeu avait comporté en plus "connotations sexuelles" et "discrimination", il aurait été interdit à qui, aux moins de 24 ans ?

    Depuis de nombreuses années au cinéma, on constate une volonté délibérée d'édulcorer les films histoire qu'ils soient autorisés au plus large public possible. Le nombre de scènes violentes ne diminue pas, mais on ne voit quasiment plus de sang. Les héros alignent les méchants avec leurs armes : pas une goutte d'hémoglobine, les gars meurent sur le coup, sans souffrance, le rêve d'une guerre propre enfin réalisé.
    Actuellement, le jeu vidéo développe plutôt la tendance inverse : à savoir un renchérissement dans le gore et la violence pour attirer l'attention.
    Pour combien de temps encore ?

  • kanabistro
    kanabistro     

    Joué à quake c quand meme défoulant...
    Ca évites de rester lobotomisés devant la sarKo-sainte messe des infos et de finir par tirer à vue sur tout cki bouge histoire de voir si c pa le meilleur moyen de s'en sortir quand on à déja essayés des moyens légaux !
    Donc ué vive quake...ou autre selon que l'on préféres tués des humains souvent de couleurs (oops des terroristes je veut dire...tsss) dans des jeux comme CS, ou des aliens dans des jeux comme quake !

    Je penses que faudrais quand meme interdir Mario au moin de 18 pasque je trouve ce jeux vraiment violent pour ma part...lol

  • Ronfladonf
    Ronfladonf     

    Un argumentaire bien construit!

    Regardons de plus près la vie d'un enfant en France parce que je ne connais pas celle des enfants en allemagne, mais j'imagine qu'elle est assez proche!

    A la télé on a Tex Avery sur la 5e (Apologie de la violence dans des mondes ou en plus ca fait même pas mal) Power Rangers, Yu Gi Oh (dans le genre pacifiste on fait mieux), Totally Spies (Remake des droles de dames en dessin animés), Duel Master, ... Ce sont tous des programmes estampillés "Jeunesse"

    Au niveau jeux (on va oublier les jeux tirés de films SVP) on a les MMORPG ou la réalité décrite est suffisament loin de la vraie réalité pour qu'un enfant un tant soit peu pris en charge par ses parents sache faire la différence... On a les GTA interdis au - de 16 ans (normalement l'ado sait faire la différence entre sa console et son lycée... si ses parents ne l'ont pas complètement abandonné depuis l'age de 3 ans)! ... Bref soit les jeux sont suffisament loins de la réalité pour ne pas etre confondus avec, soit ils ne sont autorisés qu'à des jeunes qui devraient normalement savoir faire la différence...

    Conclusion, c'est bien les mickeys et autres dessins animés pour gamins (j'ai même pas parlé de DBZ en mon temps qui, il faut bien le dire, était loin d'être tendre!) qui sont à l'origine de la violence des jeunes. Et on a découvert que ce jeune qui a joué au cow boy regardait aussi la télé... On va s'empresser de réglementer la télé et leur servir des programmes ou même les bisousnours seront violents!

    Voici un exemple de conclusion rapide du même style! (et pire parce que c'est bien le CSA qui a autorisé ces programmes à nos enfants!)

    Ce que les hommes politiques ont oublié volontiers, c'est qu'une expertise psychiatrique a été faite. Le résultat c'est que ce jeune homme avait des tendances paranoïaques, violentes, des tendances aussi aux déliriums aussi, bref que son ordinateur n'a rien a voir la dedans (counter-strike n'a fait que ressembler au modèle que ce jeune homme s'était choisi...)

  • TiT0
    TiT0     

    tant que l'on sait faire la part des choses entre réalité et ficiton, il n'y a aucun problème. S'il se permettent de supprimer les jeux tueurs, pourquoi ne pas interdire "julie lescaux", "la crim" & co (version allemande bien sur :) ) qui se veulent des fictions réelle, de même que les film genre "dumm"... le stupidité fait partie de la vie des politiciens, on n'y peut rien.
    Tous ce qui relate un crime ou autre dans les détail devrait alors être censuré...
    encore une abbération du pouvoir.

    Une question : ne devrait-on pas supprimer les "politiciens tueur de jeux", les "politiciens taxeurs", les "politiciens menteur" (oups là il n'y aurai plus grand monde).

    Je suis totalement d'accord dans le fait que la majeure partie de la responsabilité des faits revient aux parents... ce sont eux qui donnent de l'argent de poche (pr les armes), ce sont eux qui démissionne de leur role dès qu'il est probable de s'engueuler ac son enfant sur un sujet, ce sont eux qui n'ont pas su voir que leur enfant avait un problème (existenciel???)

    Enfin c'est juste mon avis.

  • PoppuTheFrog
    PoppuTheFrog     

    Ils n'ont encore rien compris ces politicards ...

    Interdisons les jeux vidéos ... très bien ...
    Et ensuite ... Sur quoi se rabattront les "enfants tueurs" ?
    Sur le cinéma !
    Interdisons le cinéma alors !
    Mais ils se rabattront sur la musique !
    Interdisons la musique alors !
    Mais ils se rabattront sur les livres !
    Interdisons les livres alors !
    Mais ils se rabattront sur les jeux de cours d'école (cowboy et indiens = FPS) !
    Interdisons les jeux dans les écoles alors !
    Mais ils pourront jouer chez eux !
    Interdisons les jeux tout courts dans ce cas !
    ...
    ...
    Et qu'est-ce qu'il restera pour les autres ?
    Parce que l'enfance, ça dure 15 ans. S'embêter 15 ans à regarder du Mickey, admettons ... Mais les 85 années suivantes ?
    ...

    Comme dis plus haut, ce sont les parents (et la société dans son ensemble) qui sont responsables des tueries menées par les mineurs.
    Comment ont-ils eu ces armes ? Pourquoi en être arrivé là ?
    On se focalise sur des jeux (vidéos ou autres, c'est pareil, c'est l'imaginaire qui prime) et les conséquences, et on oublie la vraie question :
    Qu'est-ce que ces jeunes ont pu subir, pour décider de tuer tous leurs "camarades" ?
    La violence était déjà là, bien avant, au quotidien. Ces jeunes ont juste essayé de la gérer à leur manière (à coup de flingues donc).

    D'ailleurs, les dictateurs sanguinaires, les tueurs en série, les "viandards", les maris qui tabassent leur famille, les antisociaux, etc. ont tous été des enfants à un moment donné, et pas forcément influencé par les jeux vidéos.
    Ben laden n'a pas eu une enfance particulièrement violente, et regardez où ça l'a mené ! ^^

  • Fraisouille
    Fraisouille     

    ... on met tout sur le dos des jeux plutôt que de se demander si les parents ne sont pas en cause ...

    Comment les parents des gamins qui ont décidé de tuer leurs petits camarades n'ont pas pu voir que leur progéniture vivait dans une réalité décalée ? Qu'ils avaient commandé des armes ?

    Ce ne sont pas les jeux qu'il faut surveiller ou censurer, mais les gamins. Si ils sont équilibrés ils feront toujours la part des choses entre la réalité et la fiction.

    De plus, quand on voit les images qui passent au JT, qui sont -elles- de VRAIES images, avec de VRAIS morts, qui arrivent même à choquer des adultes ...

    Perso je me demande si ce n'est pas ces images-là qu'il faudrait éviter de montrer, car elles sont accessibles aux plus petits ...

  • fg-boy
    fg-boy     

    Je trouve l'avis de "Wakaziva" très constructif :lol:

    Par contre je ne trouve pas le projet de loi Allemand très crédible, et je pense que le fait d'interdire aux mineurs ce type de jeu les pousseront à faire l'inverse (fameux principe du plaisir de transgresser) et risque de provoquer les débordements plutôt que de les prévenir!

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire