En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Sacem accuse e-Compil.fr de pirater le droit d'auteur

La société de gestion collective porte plainte contre Universal Music France, (maison mère du site e-Compil.fr), pour non-reversement de droits d'auteur.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

49 opinions
  • rikou_
    rikou_     

    Societe d'Arnaqueurs Contents d'Encaisser des Millions

  • rikou_
    rikou_     

    je me suis fait voler 9,99 euros par les majors!!!
    leurs protections, les protections des protections..ect...dans quel monde vit t'on? je suis moi meme musicien!!!on peut meme pas graver leur titre.. c'est vraiment nul! du coup, j'ai detruit les 20 fichiers!!!

  • rikou_
    rikou_     

    eh oui, je me suis encore fait avoir en telechargeant sur ces plates formes payantes!!! 9,99 euros.. 20 titres que je ne peux meme pas graver!! leur truc, un nouveau moyen de nous pirater notre argent!!!!
    vive le p2p plus que jamais!!!

  • mechant
    mechant     

    Quand on accuse un internaute de pirater, on nie le droit à la copie privée en prétextant que c'est un vol, alors qu'il a tout à fait le droit de le faire dans un cadre strictement privé, de plus on entrave encore une fois ce droit en mettant des systéme "anti copie" sur des cd.
    Copier des contenus dans le seul but de se constituer une audiothéque ( bibliothéque ou vidéothéque ) s'appelle de l'archivage.
    Quand une boite d'édition viole les droits de copie, dans un cadre strictement commercial, alors qu'elle savent trés bien que c'est illégal, surtout dans ces conditions, bizarrement, c'est beaucoup moins grave... alors que c'est ça le piratage : voler le contenu appartenant à quelqu'un d'autre pour se faire de l'argent à la place du véritable proprietaire.
    Comme quoi, il ne faut jamais crier au loup quand on voit des moutons, surtout quand on est un loup soi même...

  • mechant
    mechant     

    Ceux qui se font le plus copier ne sont pas ceux qui ralent le plus : ce sont les films qui sont les contenus les plus copiés sur les plateformes d'échange et parmis les films, ce sont les films X qui sont les plus téléchargé.
    Pourtant ils ne s'en plaignent pas, eux.
    Remarquez, dans ce genre "d'oeuvre" les "acteurs" font peut etre leur boulot simplement par plaisir et ça leur suffit...

  • martine_
    martine_     

    on se demande pourquoi on n'entend que les maisons de disque raler..
    Il n'ya pas qu'eux qui sont touché par le piratage. Il y a les Distributeurs et editeurs de films et DVD(malgré le piratage on notera que les ventes de DVD sont en hausse), il y a egalement les Editeurs et distributeur de jeux vidéo, les journaux...

  • martine_
    martine_     

    moi je pense qu'il y a 2 debat : le premier est un débat politico economique : doit on laisser crever les grosse maisons de productions qui sont arrivé aux limites de leur politique face à la conjoncture (="piratage") sachant qu'elles représentent un grosse part du PIB francais et n'oublions pas, des emplois ?
    le deuxieme est un debat ethique qui releve de la decisions des artistes et non des maisosns de productions : a t-on le droit de profiter librement et gratuitement du labeur des artistes ?
    Je pense qu'il ne faut pas melanger les deux debats et que les maisons de productions devraient rester à leur place : ce n'est à eux de parler aux nom des artiste.. ce ne sont pas eux les artiste !
    Quand aux artistes, c'est à eux de decider comment il veulent faire face au P2P, s'il veulent s'en servir ou le dénoncer.

  • Josselin_
    Josselin_     

    Bref je vais m'arrêter car ma haine à l'encontre des maisons de production et de la sacem n'a pas plus de limite que leurs actions irraisonnées basées sur des lois puisqu'ils n'arrivent pas à les justifier commercialement.

    Josselin

    PS: pour le navigateur "pourri" qu'utilisent 80% des gens, ces gens ont choisi leur produit et ne reversent l'argent (directement ou indirectement) qu'à la société qui le produit. Et étant développeur informatique, j'affirme que le coût et l'efficacité d'un produit est basée sur un coût humain de développement et que Microsoft pour ne pas le citer utilise des millier d'ingénieurs pour développer ses produits phares alors que les produits alternatifs (je suppose firefox ou netscape lololol) ne sont développés que par des amateurs. L'informatique n'est pas de l'art et ne doit pas être introduit dans ce débat, c'est juste le résultat d'une production.

    désolé, je n'avais pas assez de place

  • Josselin_
    Josselin_     

    Personnellement j'aime (j'adore) les ogres, la tordue, benabar, les têtes raides, debout sur le zinc, les hurlements de Léo et tous ces petits groupes français qui me rappellent qu'on sait faire de la musique en France, il m'arrive aussi d'apprécier certaines musiques commerciales (je dirais 1 sur 100 dont on me bourre le crâne à la radio et à la télé) mais je ne veut pas que les 30 cents d'Euro que prend la sacem sur chaque cd vierge vendu en france et les millions d'euros que la sacem redistribue sur des artistes qui ne sont absolument pas ceux que j'aime. De plus, la sacem a "consommé" en interne 144 millions d'euros, ce qui représente pour une société plus de 4000 employés à 18 k? (incluant les charges) donc je me demande un peu ce qu'ils font de leur argent. Sachant aussi que 25% de la taxe sur support pour la "copie privée" soit-disant est reversée aux distributeurs directement, personnellement ca me fait vomir de me dire que je contribue à payer des production que je déteste et que j'aimerai voir disparaître du marché.

    Enfin, je voudrais quand même signaler que je soutient totalement des labels tels que "tôt ou tard" et quand je leur donne de l'argent je sais qu'il sera utilisé à bon escient (je veux dire qu'il produiront de la musique que j'aime et que l'argent que je leur donne est utile).

    Je pense que le marché musical est bancal par rapport aux nouvelles technologies et qu'ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux même si leurs ventes chutes, mais malgré tout, ils ne font que s'en prendre aux consommateurs et aux amateurs qui sont pourtant ceux qui les font vivre (ah non j'ai dit une connerie, ils ont réussi à faire passer une loi absurde qui fait que tout le monde paie pour eux même s'ils n'écoutent pas leur musique).

  • Djaydawn
    Djaydawn     

    Moi aussi je pense la meme chose, il faut trouver un moyen de payer directement les auteurs, les musiciens vivaient au 18eme siecle, mais pas la sacem ni universal ni le numerique.
    Par exemple avant le nucleaire, nous avions le charbon et comme dit Chirac toutes les entrprises doivent mourir un jour, comme les hommes.

Lire la suite des opinions (49)

Votre réponse
Postez un commentaire