En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La musique gratuite financée par la pub pointe sur le Web

La musique gratuite financée par la pub pointe sur le Web
 

Le site français Airtist prépare une formule de MP3 gratuits, financés par des publicités personnalisées. D'autres initiatives sont attendues, dont We7, lancée par Peter Gabriel, ou SpiralFrog.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • ZooZoomfr
    ZooZoomfr     

    Vive les bonnes idées!

    [color=#ce0000][g]"La publicité est [url=http://forum.telecharger.01net.com/telecharger/a_propos_de_telechargercom/fonctionnement_du_forum/reglement_du_forum__pas_de_questions_techniques_ici__-383468/messages-1.html]interdite[/url] sur le forum."[/g][/color]

  • ZoOmfr
    ZoOmfr     

    Enfin une vrai bonne idée!

  • andre breton
    andre breton     

    Effectivement, la plupart des sites intéressants sont interdits en France.

    - Spiralfrog : suivant ce témoignage accessible au Canada pas en France

    - Pandora : depuis peu, je ne peux plus accéder à www.pandora.com parce que je suis en France. Un message s'affiche sur le site indiquant que je suis repéré me connectant depuis la France et que pour cette (excellente !!) raison, je n'ai pas droit à la musique diffusée par ce site.

    Ne vous y trompez pas, les majors sont toujours aussi nuisibles, profondément racistes et discriminatrices.
    Elles racontent depuis longtemps et notamment au dernier midem que la musique gratuite arrive, pour faire croire à l'opinion publique qu'elle favorise la diffusion musicale.
    Mais aucune de ces initiatives ne voient le jour, et particulièrement en France ou la censure des majors est relayée de la manière la plus complaisante par les pouvoirs publics français (la collaboration est toujours notre spécialité) cf les textes adoptés et la position de la Cour de cassation sur la répression de la copie

    LES MAJORS SONT UNE CENSURE S'OPPOSANT A LA DIFFUSION CULTURELLE. ELLES DOIVENT DISPARAITRE.

  • Jelpy
    Jelpy     

    On dirait qu'ils ne font plus d'études de marchés aujourd'hui!!!

    Il leur suffit d'avoir une idée qui leur semble bonne pour dépenser des millions pour la mettre en place. :pt1cable:

    Avec We7, vous pensez que les gens qui écoutent leur tube favori en boucle va vouloir écouter la pub en boucle aussi???? :hurle:

    Et attendre quatre semaine pour RE-télécharger chacun des morceaux???? :hurle:

    Et comment on va faire pour se souvenir quel morceaux on peut aller re-télécharger parce que les 4 semaines sont écoulées; pour celui-ci mais pas celui-là?!

    Et si leur technologie permet de "greffer" automatiquement à la volée une pub apparemment ciblée, n'importe quel programme d'édition audio (dont on trouve de très bons en freeware) permet de couper cette pub sans même avoir à l'écouter.

    Et je suis même persuadé qu'un programmeur malin peut se faire pas mal de blé en vendant un programme qui va "dégreffer" ces pub en batch et tout automatiquement!!!

    Non vraiment, les gens sont d'un :pt1cable: :/ , je vous jure!! incapables de regarder plus loin que le bout de leur :fume: !!

  • Olivier33000
    Olivier33000     

    Beaucoup d'artistes et labels quittent aujourd'hui eMusic parce que le site les paie moins (sans parler des formules d'abonnement et des paliers de paiement qui font que les plateformes ne sont parfois pas rentables du tout pour les artistes) que les autres plateformes... Airtist annonce depuis 2 ans la gratuité, et visiblement aujourd'hui encore il n'y a que 25% à 30% de leur 35 labels (ça fait quoi 8/10 labels sur les 35000 labels indés qui doivent exister... et encore c'est semble-t'il de leur catalogue, pas de leurs labels, donc à mon avis plus du côté des artistes non signés) prêts à échanger leur musique contre un visionnage de publicité ? Peut-être les majors sont-elles plus enclins à donner leur musique en échange de publicité, mais les labels indés que je cotoie (et qui ont tous été démarchés - à maintes reprises - par ces plateformes) n'ont pas cette appréciation de la musique comme unique valeur marchande

  • adnstep
    adnstep     

    "Croyez-vous que l'éleveur d'asticots sera payé de ses appâts au prorata du nombre de poissons pêchés ??" : il sera en tout cas mieux payé (12 cent pour un morceau qui en vaut 99 si acheté, alors qu'il ne peut espérer toucher que 5 à 7% habituellement). Donc l'éleveur d'asticots sera mieux payé que s'il vendait son morceau.

    "utilisées par des pêcheurs" : mieux vaut ça que les fermiers généraux (Nègre et consort), qui empochent aujourd'hui la plus grosse partie du gâteau.

  • Pierre Col
    Pierre Col     

    Vous connaissez la métaphore des asticots, du pêcheur et des poissons ?

    Les artistes et musiciens seraient donc voués à devenir des producteurs d'asticots (leurs oeuvres musicales) utilisées par des pêcheurs (les annonceure set les sites web fournissant de la musique sponsorisée) pour attraper des internautes réduits au rôle de poissons qu'on appâte ?

    Croyez-vous que l'éleveur d'asticots sera payé de ses appâts au prorata du nombre de poissons pêchés ??

    Après le télespectateur, c'est l'internaute qui est maintenant ciblé pour son "temps de cerveau disponibles"...

  • LGMS
    LGMS     

    Petite info complémentaire :

    SpiralFrog fonctionne mais seulement au Canada actuellement.
    Je suis étudiant français au Canada.
    Les musiques sont en wma avec DRM.
    Il faut se connecter une fois par mois pour que les DRM soient prolongés.

    Mais il y a des clips vidéo sur le site qui ne semble pas protégées et en qualité bonnes (oubliez la HD!).

Votre réponse
Postez un commentaire