En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Justice va automatiser les écoutes téléphoniques

La Justice va automatiser les écoutes téléphoniques
 

Le ministère va s'équiper d'une plate-forme nationale reliée aux opérateurs. Elle servira de hub au traitement des interceptions et d'économiser 45 millions d'euros.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • greg de st bo
    greg de st bo     

    Les écoutes téléphoniques c'est l'ultime atteinte à la vie privée!!!!!!!!!!!!

  • 58boubouya58
    58boubouya58     

    bjr a tous, ayant un ami incarcéré sans preuve , juste sur les écoutes, dans lesquelles il ne dit pourtan rien de compromettant, mais apparemment la justice "interprete" les conversations a sa guise non? quen est il exactement au niveau de la loi? sont ce des preuves? jaimerai beaucoup savoir car linjustice est ce quil ya de pire , surtt quand elle frappe un proche, jaimerai avoir tout renseignement utile afin de savoir sil va pouvoir se defendre de ces accusations basées sur des phrases en apparence anodine semble til, merci de me repondre merci beaucoup davance

  • rodrig62
    rodrig62     

    Il ne faut pas non plus oublier que la NSA nous écoute elle aussi, renseignez vous sur le projet échelon ou ukusa, elle s'est meme fait prendre récemment à écouter des millions de citoyen étatsunien! sans oublier non plus que l'allemagne nous écoute, l'angleterre aussi, etc... Et ce pas pour la guerre illusoire contre le terrorisme (j'crois pas que 2 avions s'écrasent à 1h d'intervalle dans l'un des lieux les plus controlé au monde sans que l'armé de l'air suréquipée n'intervienne, merci bush, peace à l'irak et l'iran bientot) mais à des fins commerciales (vus la quantité de tunes que gagnent les plus grandes entreprises elles peuvent bien en claqué quelque peu pour savoir ce qu'on pense et ce qu'on fait, ce qu'on VEUT, ou ce qu'il pourrait nous faire vouloir)!!! Illuminati fucking quoi !

    Et bracam peace à toi man ta tout compris ! faudrais peut etre aussi que le coeur des gens se sentent plus léger pour voir un petit peu plus clair sur le monde! Et ne plus chérir ce putin d'égo qui nous fais flipper de la mort et surtout de TOUT ! On à meme peur des clochards qui crevent de fin dehors !Merci à la police qui me fouille ma chérie moi et ma caisse tout cà parce que je suis Jeune et peut etre un assassin à l'esprit possédé par cette drogue meurtrière qu'est le cannabis! merci aux politiciens aussi d'interdire à une plante de pousser ! Vous en faites quoi du business d'opium en chine! là on ferme les yeux hein! on envoi meme l'armée pour surveiller les marchandises ultra secrete servant à sauver l'humanité (bizarre cà sent le chit pourtant ! ;-)
    alala cà m'la fout mal tout cà ! Et y'a tant à dire!

    Peace à tous! meme aux possédés!

  • Bracam
    Bracam     

    En effet, voilà. Voilà quoi au fait ?

    Vous nous avez tellement corné aux oreilles, vous citoyens au-dessus de tous soupçons, que celui qui n'a rien à se reprocher se félicite, se réjouit, se flatte d'être sous surveillance permanente sous les prétextes les plus divers et jusqu'aux plus futiles ; de braves gens se sont demandé, alors qu'apparaît la possibilité de "surfer" anonymement, pour quelle raisons obscures l'honnête homme souhaiterait profiter (horrible mot) de la possibilité de parcourir le Web sans être tracé, fiché, ciblé, s'il est vierge par nature, blanc comme neige, pur comme l'eau de source (Dieu que c'est rare,l'eau de source pure). Il semblerait, aux dires de ces parangons de vertu, que la perversion de quelques fous de liberté individuelle ne vaille pas tripette face aux dangers de la société moderne ; on croirait, à les entendre, que les déviances et travers petits ou grands ne méritent pas moins que la répression automatisée, le bagne, l'éradication par le feu, l'estrapade étant passée de mode. Dans la course à l'intolérance qui se joue aujourd'hui, sous-tendue par la peur, l'incompétence et l'inculture, l'insensibilité et la normalisation, les moyens de contrainte à la pointe du "progrès" et de surveillance dont personne ne mesure ni les limites ni les conséquences se développent de manière parfaitement folle, en réponse, veut-on croire, à de très sérieux problèmes de société qui certes mettent en jeu l'avenir de l'Humanité.

    Cependant, le risque est immense de confier le défi de la préservation demain d'un univers vivable et humain au tout répressif, sous la haute direction en fait de l'ECONOMIE, dont le seul credo est : toujours moins cher pour des bénéfices toujours plus grands (?) systématiquement reportés aux actifs de quelques maîtres du monde masqués. Arguer de la nécessité faite loi d'é-c-o-n-o-m-i-s-e-r quelques millions, quand le risque objectif est de bafouer les libertés élémentaires du premier venu et de réduire par le fer la moindre incartade, supposée ou décrétée mortel péché contre les "démocraties historiques", c'est tout simplement ravaler le respect de l'individu au rang d'insulte au pouvoir. Ce pouvoir qui ne semble plus guère nous revenir, ni ses détenteurs accepter de nous consulter. Et comme je pense qu'un texte comme celui-ci peut bien me faire passer pour un ennemi potentiel de la paix publique, je serais tenté... de surfer anonymement, ou de ne pas le publier.

    Voilà bien cette attitude, la mienne donc, qui fera peur à certains, suscitera le mépris ou l'indifférence de tant d'autres qui y verront une ridicule paranoïa, bien évidemment possible, pourquoi le contester. Mais en l'occurence, je leur suggérerais de tenter de mesurer quelle pressions et quelles causes sont à l'origine de telles souffrances. Car je le dis, il s'agit bien de souffrances que nous vivons, avant même toute hypothèse de comportement pathologique, chez beaucoup d'entre nous qui au sein de nos sociétés "néo-libérales" ne supportent plus le monde d'aujourd'hui et ses dérives tout répressives. On ne meurt pas beaucoup plus aujourd'hui qu'hier sur la route ou dans les attentats : mais nous avons foncièrement peur de tout, dans un contexte de sur-information médiatique qui fait de la mort la plus grande abomination possible. Et nous exigeons le "risque zéro", qui est sans doute la pire illusion possible, compte tenu des moyens insensé qu'il suscite et semble exiger pour éradiquer tout danger, pour vaincre "le mal". De toutes les duperies, de toutes les chimères mortelles pour l'homme, voilà la pire sans doute.

    Bracam

  • emi.bo
    emi.bo     

    Bonjour,
    je suis tout à fait de l'avis de Big Brother, elle est belle la France de Sarkozy le "petit Bush" sous prétexte de lutte contre le terrorisme et de la délinquance on met en place un système répressif jamais égalé dans notre pays, les médias se faisant le relais de nos gouvernants et le plus grave, en début de campagne électorale Ségo qui surf sur les voix du patron des flics voulant envoyer les jeunes en centres fermés, rétablir le service militaire, et pourquoi pas continuer à expulser ces gamins et ces familles dans leurs pays d'origines, mais rien sur le fond, s'attaquer aux inégalités sociales, créer de l'emploi, rétablir le service public, le logement, la santé, l'éducation et prendre le fric où il se trouve plutôt que de faire de la démagogie et de la politique spectacle !!!!!!
    :hurle:
    :fou:

  • Thierry2006
    Thierry2006     

    Voilà... En gros, si on souhaite bénéficier du respect de la vie privée dûe par l'état à chaque citoyen honnête, il ne faut plus utiliser ni Internet, ni téléphone portable, ni téléphone fixe,. En gros, la seule garantie, c'est d'appeler depuis une cabine d'une rue, jamais la même, et de payer les communications par carte téléphonique anonyme...
    La France, jadis pays des droits de l'homme, est devenue un pays digne de "big brother".
    La lutte contre les reseaux terroristes est un excellent prétexte.
    D'ailleurs, de quand date le dernier attentat terroriste avéré en france? 6, 7 ans?...
    Protéger les citoyens, certes, mais pas au prix d'une aliénation des libertés fondamentales...

  • Little Tiger
    Little Tiger     

    nous voilà... c'est beau la démocratie et la liberté. Toute cette technologie pour espionner, l'indépendance de la justice, les ficelles du pouvoir, tout ça au nom de la guerre contre les malfrats, le terrorisme international, les réseaux pédophiles etc... bref cette surenchère de la sécurité au nom du bien, ça me fait froid dans le dos... On n'aime pas l'Amérique de Bush mais finalement on fait pas mieux que qu'aux USA. Ah si... on se gausse d'économiser de l'argent... il ferait mieux d'aller à ceux qui en ont besoin...

  • Gourmet
    Gourmet     

    Avec la VoIP vont se développer les communications chiffrées. Elles existaient déjà avec la téléphonie fixe mais étaient réservées à une clientèle fortunée (terroriste par exemple :-)) mais est désormais incluse en standard dans les clients VoIP.
    Investir c'est bien mais ça me semble plutôt à perte pour les années à venir car la VoIP finira par emprunter tous les supports y compris ceux de la téléphonie mobile (en données sous HSDPA) et à moins d'une réglementation interdisant les communications confidentialisées ... c'est inutile.
    db

Votre réponse
Postez un commentaire