En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La grande distribution déréférence ses directeurs informatiques

En se délestant de son DSI, la Fnac emboîte le pas à Carrefour et à la Camif. Rien ne va plus pour les responsables informatiques de la distribution.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • Gerard_
    Gerard_     

    Compte tenu de la taille des entreprises concernées, les budgets se comptent en millions d'euros ou plus. Les salaires sont en conséquence ... Donc les intérêts personnels d'argent, de statut et de pouvoir sont élevés... Donc je pense que la question n'est pasd'ordre technique et ne relève pas de la difficulté d'organisation. C'est un problème humain, ... bêtement , si je puis dire.

  • phil__
    phil__     

    un dsi a besoin de voir de 3 à 5 ans pour travailler proprement...
    ne serait ce que pour etablir un plan de travail coherent et une
    montée en puissance progressive des infrastrucutres informatiques
    or aujourd'hui la DG ne PEUT pas donner une vision à 3 ans à la
    DSI... impossible
    l'evolution des techniques et des methodes d'informatisation les en
    empeche...
    le couplage inter(intra)net/systeme interne evolue tellement vite que
    chaque nouvelle vague remet en cause toute decision prise une
    année avant...
    sans compter la crise qui vient de secouer le secteur informatique...
    le DSI se retrouve donc cantonné pour l'instant cantonné ds un role
    de pur operationnel... frustrant pour des gens qui ont parfois la
    capacité et le potentiel pour raisonner de façon stratégique...
    d'où ces divergences...
    j'ai toujours considéré que l'informatique ne devait pas etre un but
    en soi mais un outil pour effectuer les taches essentielles de
    l'entreprise de façon efficace, un outil de rationalisation, un outil de
    productivité (he oui...), un outil qui produit des informations
    destinées à aider la DG à prendre les bonnes décisions...
    que ce soit linux, microsoft ou mac , peu importe...
    il faut que çà marche ... period....

  • Xavier Gaillot
    Xavier Gaillot     

    Les DG remercient les DSI car ils ne répondent pas aux besoins ...
    Les DSI se sentent incompris ...

    Certes, mais les vraies questions ne sont-elles pas de :
    - définir clairement les besoins métiers,
    - construire, évaluer, planifier et proposer des solutions complètes pour y répondre en tenant compte des contraintes de ROI, de rapidité de mise en exploitation, de gestion RH, de culture d'entreprise, de continuité et de qualité de service, etc.
    - mettre en oeuvre ces solutions
    - à posteriori, mesurer l'adéquation avec les besoins initialement exprimés,

    Tout irait bien dans le meilleur des mondes si il était facile d'appliquer cela mais :
    - comment sortir d'un mode réactif (sous la pression) pour se tourner un peu plus vers le prospectif et l'anticipatif autant en expression des besoins (DG) qu'en améliorations & fiabilisations techniques face à ces besoins (DSI) ?
    - comment exprimer l'inertie intrinsèque de l'évolution d'un SI (et comment la faire diminuer progressivement) ?
    - comment faire évoluer le SI à la même vitesse que l'évolution des besoins métiers ?
    - etc.

    Par ces quelques questions, mon objectif est juste de chercher à être constructif en posant le débat sur un contrat de service qui pourrait exister entre la DG et la DSI ? ...
    Bon courage à tous,

  • Spacemixers
    Spacemixers     

    Je suis pas certain que les dirigeant sont co** au point de ne pas savoir le type de profil qu'ils embauchent en sortie d'école!!! D'autant qu'ils ont eux-mêmes fait ces écoles!!!
    D'ailleurs, ils embauchent généralement, en débutant, des spécialistes qui sont déjà professionalisés (IUT, BTS et formation universitaire...) tandis que les gens des "Grandzekol" sont pris par les SSII et les cabinets de conseil où on sait déjà qu'ils seront formés sur le tas (pas forcément ce qu'il y a de plus facile...)
    Et puis ces diplômés (qui ont un cursus très larges pour être simplement informaticien) ne sont pas des profils qui resteront éternellement à coder; ils commencent par développer puis passent qqfois DSI après 12-15 ans d'XP avant de viser les postes de DG...
    C en çà que la DSI est stratégique: la circulation de l'info dans une entreprise est comparable au sang dans le corps...

  • Jarod_
    Jarod_     

    Les "grandzekol" c'est pas seulement une étiquette : c'est aussi une formation élitiste certainement mais surement au moins aussi formatrice que bon nombre d'autres cursus ...

  • Aurélien_
    Aurélien_     

    Je pense que c'est facile de critiquer un DG ou un DSI mais leur travail n'est pas si facile que ca. Ca me ferait rire de voire comment se débrouillerais l'un de ceux qui les critiques à leur place. Ca serait super drole.
    Vous pouvez pas savoir comment c'est politique d'être DSI.
    Accésoirement je dis ca comme ca mais Linux c'est gratuit sur une plateforme x86 de type Intel ou AMD mais sur un IBM à architecture Risk ca coute aussi cher de foutre AIX ou Linux. Et c'est pareil pour des
    serveurs SUN avec de l'UltraSparc IIIe.

  • Steph_
    Steph_     

    LEs Hypers sont trop gourmands !...
    On arrive à avoir des prix de 25% supérieur sur tout le matériel informatique !!!
    Donc, moi me sers que dans les petites boutiques ou sur le net !...
    Et dire qu'ils y a encore des gens qui achètent chez eux ?!... (soupir)
    Steph de nice

  • Le bihan
    Le bihan     

    la grande distribution pratique des tarifs extremement cher par rapport qualiter prix un pentium 2.5 ght à 6000 frs soit a peu prés 1000 euros alors que les microprocesseurs ont atteint une cadence de 3.5 ght voir plus.Les prix pratiquer par les grandes surfaces ne corresponde pas à la demande du marcher c'est clair...

  • AFE
    AFE     

    Par les temps qui courent, migrer de HP-UX, AIX vers solaris, c'est du bon business.
    La verticalisation et portabilite grace au microprocesseur de sun, présent du plus petit au plus haut de gamme.
    Et un petit coup de java , dommage que sun se fait avoir dans le java consortium par AIX/IBM qui pèse 80 %

    Décidément, à Palo Alto Scotty tourne en rond.
    Mais votre remarque est pertinente, et cela entraine forcément moultes pretations en SRAA ( sun ready avalaibility assesment) que j'ai pratiqué en mission sur des infrastructures réseaux, supervision globale et taille du clustering)
    Donc toujours pret pour ce type de mission qui peut contrer Bill.

  • 123_
    123_     

    Et oui, question embarassante de répondre que la promotion canapé.
    Et sur canapé, le niveau n'est pas très bas, c'est là que se noue les confidences, le discours est intelligent
    et détendu.
    Ne pas confondre canapé et canaillou.

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire