En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La conférence Web 3, nombril du Web 2.0 pendant deux jours

La conférence Web 3, nombril du Web 2.0 pendant deux jours
 

Entrepreneurs, investisseurs et analystes sont réunis à Paris jusqu'au 12 décembre à l'occasion de la Conférence Web 3 pour dessiner les contours de l'Internet de demain.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • web3hostage
    web3hostage     

    La grand' messe sur le Web 2 ou 3 a ressemblé parfaitement à l'état actuel de ce que l'on trouve sur le Net : de tout, parfois du bon, même du très bon, mélangé à du moyen inodore et sans saveur, avec des choses parfaitement détestables.
    Parmi ces dernières, il faut absolument noter le dérapage complet qui a consisté à vouloir récupérer cette manifestation - internationale - au bénéfice du candidat Nicolas Sarkozy aux élections françaises. Cela n'est ni acceptable ni tolérable : ce fut l'avis de nombreux participants, qui, pour beaucoup, au moment de la 'standing ovation' demandée/souhaitée par Loïc Lemeur, se levèrent ... pour quitter la salle accompagnés de sifflets d'autres participants.
    Pour le reste, la première journée fut conforme aux attentes : beaucoup de rencontres, une atmosphère conviviale à la manière de l'ouest américain, et des débats courts, souvent mal préparés et dont les thèmes étaient parfois abscons. Que dire sur le 'distributed capitalism' lié à l'introduction de ces technos, alors qu'il n'a pas d'impact direct sur les financements des entreprises ?
    Bref, en conclusion, bravo d'organiser ce type d'événement et de faire venir du beau linge et beaucoup de monde, mais je recommanderais plus de préparation sur le fond des débats, pour qu'on ne se retrouve pas devant une toile internet sans instrument de recherche (search) : c'est d'ailleurs un des thèmes centraux actuels, qui n'a presque pas été abordé ...
    VG

  • Bozy.
    Bozy.     

    Il faut arrêté de regarder le "Web 2.0" comme le centre du Web! Et tous les autres? Ceux qui bossent dure pour faire du travail de qualité, ceux qui cherchent de nouvelles idées, ceux qui rendent le Web utile/personnel/pratique avec de VRAI nouveaux outils, qui cherche à faire évoluer les outils qui seront encore là quand la mode aura évoluer, qui en parlent? Ou sont-ils passés? Faut-il se contenter du journal en anglais du MIT pour voir les réelles avancés dans l'informatique end-user? Faut-il continuer encore longtemps à regarder du raz du sol les paillettes des arnaqueurs?

    Et Loic Le Meur qui se présente à qui veut bien se croire avec l'"élite" comme le représentant universel des "amateurs du Web" qui "ont enfin la parole"! Il était où ce garcon au début du Net en France quand tout ceux qui avait envie de dire quelque chose écrivait déjà des pages Web personnels et avec un caractère propre à chacun?? Je ne me souviens pas avoir vus sa participation! N'aurait-il pas sus que des gens avait déjà commencer des choses sans lui?
    Et dire qu'il était "enfin temps qu'il y ai une conférence en France pour le Web et ses applications", n'est-ce pas un non-sens, voir une insulte pour les organisateurs du Paris Web 2006, de Laval Virtual, des Mélées Numériques & autres rassemblements extremement constructifs qui jalonnent l'année..??

    Les blogs? De l'uniformité et du vide naquit l'ennui!
    Loic Le Meur? Le Steevy du Web francophone!

    a+
    -bozy-

Votre réponse
Postez un commentaire