En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Cnil autorise les Mormons à archiver les données de l'état-civil français

Mis à jour le
La Cnil autorise les Mormons à archiver les données de l'état-civil français
 

Family Search International, l’entreprise généalogique des Mormons, a obtenu le feu vert de la Cnil pour numériser et mettre en ligne une bonne partie des archives d’état-civil français.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • jimbee
    jimbee     

    Vous avez tout à fait raison ! l'accès aux données numérisées par les Mormons est payant sur le site Ancestry. La contrepartie c'est que l'accès aux données sur les sites d'archives numérisées par les Mormons est gratuit à l'exception de quelques départements qui ne mettent pas les archives d'état civil en ligne ou qui ont eux-mêmes fait numériser les archives et qui réclament une contrepartie (archives de la Charente et du Calvados). Ceci dit, l'accès (passant de de 100 à 120 ans) risque, avec les nouvelles préconisations de la CNIL de devenir de plus en plus délicats. Les généalogistes sont vigilants. Il va bientôt ne plus être possible de s'attaquer à sa généalogie si on suit toutes les demandes sur la protection des données. Vous remarquerez au passage que Facebook et autres Google n'en ont rien à faire des protections individuelles... Bref, le citoyen est doublement, voire triplement pénalisé.

  • baralu
    baralu     

    Toutes les archives françaises ont été microfilmés depuis les années 1960 par les Mormons.[chaque Mormon donne un an de sa vie à une ?uvre d?intérêt "Mormonesque", et c'est pour cela qu'ils sillonnent nos villes et campagne, en costard et vélo, la charge depuis 50 ans consiste à la généalogie du monde. Les archives numérisées actuelles et disponibles sur internet sont pour la plupart du temps issues de ces microfilms. Cela est mentionné à chaque première page des archives que je consulte, la France entière est aussi consultable depuis 20 ans sur le site des Mormons.
    Je ne comprend pas trop cette déclaration, à part régulariser une situation vieille de 50 ans, que la France a autorisée à l'époque et s'en sert encore largement aujourd?hui !

    Certes, il y a modification de technique, passage de microfilm à numérisation, mais si vous allez à vos archives départementales, vous aurez accès aux micro film des Mormons.

    On peut dire globalement que les "généalogistes " Français leur font chapeau bas".

    Merci

  • Michel Merlin
    Michel Merlin     

    L'État-Civil est public, quoi qu'en dise la CNIL
    ~--~--~--~--~--~- ~--~--~--~--~--~- ~--~--~--~--
    Il est offensant pour le peuple que la CNIL ait à autoriser la publication de ce qui est déjà public par essence. Cela nous prépare à ce que la CNIL s'arroge un jour le "droit" d'EMPÊCHER une telle publication, ce qui serait la négation même des principes de la démocratie, donc de la liberté, donc de la SÉCURITÉ des citoyens. ~~~~~~

    L'ÉGALITÉ implique en effet que l'information sur tout citoyen (ordinaire, ministre, ouvrier, policier, artiste) se divise en : ~~~~~~

    (1) une part qu'il doit maintenir PUBLIQUE, à jour, et décliner immédiatement sur demande de quiconque, c'est l'État-Civil (identité, filiation, situation matrimoniale, domicile, signalement, photo, antécédents judiciaires) ; le tout, acté sur les Registres d'État-Civil, est répercuté sur la Carte d'Identité et le Casier Judiciaire de façon à faciliter les publications et réponses IMMÉDIATES à demande de QUICONQUE. ~~~~~~

    (2) le reste, PRIVÉ càd inconnu de quiconque sauf son autorisation. ~~~~~~

    Les pouvoirs contemporains en violant ces principes détruisent la démocratie, la liberté donc la sécurité des citoyens ; par exemple ils ont réussi la performance autrefois inimaginable de faire passer dans les moeurs que l'on ne puisse plus obtenir l'identité d'un tiers (fiche d'État-Civil) en écrivant à sa mairie de naissance, ce qui nuit gravement à la sécurité des gens, et incidemment entrave la confection des arbres généalogiques. La "mission" de la CNIL est clairement de participer à cette démolition ; son "autorisation" aujourd'hui a en surface un côté réconfortant, sous lequel perce dès qu'on y réfléchit son autre côté au contraire inquiétant. ~~~~~~

    Versailles, Sat 22 Jun 2013 15:52:00 +0200

  • benhur34
    benhur34     

    J'espére que l'accés à ces données sera gratuite pout toutes et tous; puisque les Mormonts ne paient pas l'accés à nos données personnelles sans nos consentements directs ni pouvoir imaginer ce qui pourra être fait de ces informations personnelles je le repete

  • HaroldF45
    HaroldF45     

    De quel droit cette cnil se permet-elle de rendre accessible à l'Eglise Mormone les coordonnées de mes ancêtres? Je trouve que cette institution gouvernementale outrepasse ses droits en s'arrogeant celui de décider en lieu et place des gens! En ce qui me concerne, c'est non!

Votre réponse
Postez un commentaire