En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

IBM répond par une plainte à la plainte de SCO

Après l'action en justice intentée par SCO contre IBM, le constructeur dépose à son tour plainte pour viols de brevets et non respect des termes de l'accord de distribution du système Unix.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • Beloko
    Beloko     

    Ils ne distribuent pas directement des logiciels libres, ils ne s'occupent que des programmes qui leurs sont utiles ... par contre ils n'oublient pas de signer les changelog du noyeau Linux avec leur adresse email.

    C'est clair que ces mecs là ils sont plus dans le Buizness que dans le logiciel de charité ;o)

  • DeepBlue_
    DeepBlue_     

    m'en fout aussi. sauf que moi, suis pas sous Linux mais sous OpenBSD. Alors quand on me parle de sécurité sous Windows, ça me fait marrer.

  • DeepBlue_
    DeepBlue_     

    IBM, bien que ne distribuant pas directement des logiciels libres (ils n'y a pas de distrib Linux signée BigBlue entre autres) participe activement au développement des logiciels qui leurs sont utiles à savoir le noyau Linux en lui même, Eclipse (un IDE Java), Apache... Et ces logiciels sont des logiciels libres (sous GPL ou non). Il est normal qu'ils ne s'occupent pas des programmes qui ne leur sont d'aucune utilité.
    Pour vous convaincre de la participation d'IBM dans le code source de Linux, regardez les changelog des différentes version du noyau Linux et vous verrez un certain nombre d'adresses email se termnant par "@ibm.com"...

  • Beloko
    Beloko     

    Moi et plusieurs autres nous n'avons pas reçu de chèques d'IBM pour encourager notre participation au libre ?!! Sans doute un investissement très très discret ... et je n'ai pas vu non plus de projet Open Source sur FreshMeat.com au nom code Big Blue. Sans doute un bobar que tu souhaiterais voir devenir réalité.

    Quant à ton histoire de certification "Palladium" pour installer un soft sur une machine Windows, c'est bien beau ... mais pour une entreprise, à quoi ça sert de faire développer un soft VB, MS Visual C++ ou .NET si au final elle ne peux pas l'utiliser sur ses ordinateurs ???

    Tu cogites dès fois avant de répéter bêtement les ragots qu'on retrouve sur les forums Internet ??

  • anonyme_
    anonyme_     

    "ce qu'ils font d'ailleurs déjà très bien, puisqu'ils utilisent gratuitement le support que vous leur offrez pour faire leurs affaires"

    Au cas ou tu le saurais pas, IBM depense des sous pour promouvoir le libre, paie des programmeurs qui font des programmes sous license GPL et tout un tas d'autres trucs qui font qu'aujoud'hui le logiciel libre est en plein essor.

    Sans IBM et bien autres boites commerciales, le libre serait bien moins developpé aujourd'hui. Bien sur c tout à fait normal qu'ils gagnent de l'argent sur le fric qu'ils ont depensé mais à la difference de windows, tout un chacun peut profiter des programmes financées par des boites commerciales.

    Au fait, je ne l'esperes pas mais si ça se fait, tu devras bientot payer microsoft poru faire "certifier" tes applications et pouvoirs les installer sur des machines. alors oui tu ne dois rien à microsoft aujourd'hui, si crosoft impose sa vision de l'informatique, crois moi que tu regretteras ces paroles ( etq ue tu ne feras plus de programmes ;oP ).

  • Beloko
    Beloko     

    Tout a fait exacte, quand IBM et ses 2 gros copains n'auront plus besoin des acteurs du libre pour se refaire une santé, ils vous laisseront travailler de votre côté ... ce qu'ils font d'ailleurs déjà très bien, puisqu'ils utilisent gratuitement le support que vous leur offrez pour faire leurs affaires comme par exemple la promotion de WEB Sphère. Ceci dit, je ne crois pas qu'ils aient filé leurs codes sources, eux ???

    La conclusion sera donc que c'est IBM qui devra quelque chose au libre et non l'inverse comme tu le sous entend ... je fais des programmes sous Windows et je ne dois rien à Microsoft, heureusement sinon je ne ferais plus de programmes ;o)

  • pinpin_
    pinpin_     

    Alors t'a rien compris :)

  • Mikael_
    Mikael_     

    .. je bosse sous Linux

  • Jean Pierre_
    Jean Pierre_     

    Car quoi qu'il arrive, le libre restera libre, de part sa license GPL. Personne ne peut se l'approprier, contrairement aux logiciels propriétaires que l'on peut acheter et licensier à volonté sans se soucier des utilisateurs.

    Si demain la politique d'IBM ne convient plus aux acteurs du libre, ces derniers peuvent continuer le développement de leur côté dans rien n'avoir à devoir à IBM.

    Bref l'idée qu'IBM peut faire une "OPA" sur le libre est ridicule et impossible légalement.

  • pinpin_
    pinpin_     

    l'agence reuter déclare que :
    Un nouveau ver informatique se propage via une faille de Windows
    [2003-08-12 14:11]

    SAN FRANCISCO (Reuters) - Un virus informatique, de type ver, se propageant via internet grâce à une faille logicielle récemment découverte dans la sécurité du système d'exploitation Windows de Microsoft, a fait son apparition lundi aux Etats-Unis, ont indiqué des experts.

    Le ver, appelé LoveSan, Blaster, ou MSBlaster, exploite la vulnérabilité du service Distributed Component Object (permettant l'utilisation de composants logiciels via un réseau) de la fonction d'exécution de procédures sur une machine distante présente dans Windows 2000 et Windows XP.

    Une fois que le ver s'est infiltré sur un ordinateur vulnérable, il télécharge d'un ordinateur précédemment infecté des lignes de code qui lui permettront de se propager.

    Il se lance ensuite à la recherche d'autres ordinateurs vulnérables, explique Johannes Ullrich, responsable technique du centre d'alerte Internet Storm Center de l'institut SANS.

    Dans certains cas, le ver peut provoquer l'arrêt de l'ordinateur de la victime sans l'infecter, a-t-il ajouté, précisant qu'il se propageait rapidement et avait déjà infecté des milliers de machines.

    Ce ver pourrait être à l'origine d'une attaque de déni de service distribué (DDOS) à l'encontre du site web de Microsoft le 16 août dernier, a dit Ullrich.

    Le déni de service intervient lorsqu'une multitude de requêtes émanant de nombreux ordinateurs sont envoyés simultanément vers un site internet, le paralysant.

    Le code contiendrait la phrase: "Billy Gates pourquoi rendez-vous ceci possible? Arrêtez de faire de l'argent et arrangez votre logiciel", a révélé le SANS.

    La société spécialisée dans les antivirus Network Associates a qualifié de moyenne la dangerosité du ver, tandis que son concurrent Symantec parle de "risque fort" pour la distribution et "faible" pour les dégâts.

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire