En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Google se lance dans la fibre optique aux Etats-Unis
 

La firme de Mountain View a annoncé un appel à candidatures pour fournir un réseau à très haut débit à des localités américaines. Alfred Spector, vice-président de Google, a commenté cette nouvelle pour 01net.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Phy.
    Phy.     

    Si les gouvernants sont, comme vous dites, défaillants, c'est parce que les industries et les finances transnationales n'ont de cesse de réduire au minimum le pouvoir politique, de réduire en miettes les sentiments les plus élémentaires de solidarité en scandant "Que les gouvernants s'en débrouillent... mais surtout sans nous demander le moindre effort !"

    Quant au développeur qui refuse de réfréner son inventivité, s'il a la chance de pouvoir considérer son job comme un jeu, tant mieux pour lui, mais s'il ne fabrique que des prototypes sans jamais se donner la peine de proposer le résultat au plus grand nombre, il se conduit en gamin et pas en adulte.

    Enfin, bien entendu je suis sidéré de voir qu'on privatise l'eau alors qu'elle devrait être sanctuarisée, et de me souvenir que mes carnets scolaires hérités de Jules Ferry stipulaient avec orgueil que "après le pain, l'instruction est le premier des biens", alors que l'instruction est gratuite et obligatoire... mais pas de manger à sa faim !

    Bref, vous louez mon humanisme mais vous en exemptez le Progrès. Si c'est là le credo des Créateurs de Possible, je crois qu'il ne nous restera bientôt plus qu'à être raisonnable en exigeant l'impossible !

  • ThéOLait
    ThéOLait     

    L'humanisme de votre interrogation est pertinent et sage. Mais le le chemin du progrès technologique n'est pas au départ celui de l'avancée équilibrée du monde, c'est regrettable à priori mais n'est-ce pas inévitable? Je crois que la prouesse et l'audace technologique en phase avec un développement harmonieux et juste est une véritable question, notamment de faisabilité : appartient-il au développeur de refréner son inventivité au prétexte que les gouvernants sont défaillants?

  • lroum
    lroum     

    "Quel est ce monde où ceux qui ont la chance d'avoir un accès performant veulent multiplier par 100 leur performance, et jamais offrir aux autres la même chance qu'eux-mêmes ? "
    Et si on appliquait cette phrase pour l'argent, l'eau et la nourriture ... ?

  • Phy.
    Phy.     

    ... à quoi ressemblerait un monde où n'importe qui aurait un accès décent à Internet ? Un monde où une localité de la région parisienne (si, si) ne serait pas exclue du dégroupage total, où on pourrait surfer en wi-fi dans les transports en commun sans payer des forfaits 3G hors de prix et limités ?

    Et par la même occasion, est-ce qu'un article de 01net pourrait m'indiquer quelle proportion d'écoliers africains ont leur OLPC, et combien peuvent effectivement faire autre chose que du talkie-walkie numérique (réseau maillé faute d'accès à internet) avec leur cour d'école ?

    Quel est ce monde où ceux qui ont la chance d'avoir un accès performant veulent multiplier par 100 leur performance, et jamais offrir aux autres la même chance qu'eux-mêmes ?

Votre réponse
Postez un commentaire