En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Google et Twitter s’allient contre la censure en Egypte

Mis à jour le
Google et Twitter s’allient contre la censure en Egypte
 

EN BREF. Comment lutter contre le black-out qui frappe l’Internet égyptien ? Google et Twitter ont trouvé une solution de fortune pour que les Egyptiens puissent s’exprimer sur la Toile…

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • damoines
    damoines     

    Un petit balai pour balayer devant votre porte Mr Google, qu´en dites-vous?
    On ne donne pas de çeçon aux autres quand on en a à recevoir!

  • Meda 0(
    Meda 0(     

    UN des rares soutient de l' occident ENFIN

  • a1z2o3
    a1z2o3     

    c est très bien

  • sasessur
    sasessur     

    Et le téléphone "arabe" tu connais plus?

  • Cyldrick
    Cyldrick     

    Super initiative en effet, mais j'aimerai bien savoir comme ils peuvent savoir que ça existe puisque les média sur place son pro gouvernement (ou censuré) et qu'ils n'ont pas accès au net (pour avoir les identifiant FDN)

  • skywalkermaxximixx
    skywalkermaxximixx     

    Bravo c est une excellente initiativ e le peuple a le deoit de s exprimer et la Revolution est en marche en Tunisie en Egypte et meme a Saanaa.
    Les dictateurs des autres pays peuvent commencer a transpirer !!!

  • sasessur
    sasessur     

    Il n'y a pas (encore) de révolution en Chine. Et je ne l'espère pas.
    La Tunisie, c'est 8 millions d'habitants et l'Egypte environ 80.
    La Chine, c'est 1,3 milliards.

    Le jour ou ils feront leur révolution, on va le sentir passer autrement.
    Et là, google ou qui tu veux, ce ne sera pas le problème...

  • démocrascié
    démocrascié     

    On attend avec impatience un tel zèle de Google vis-à-vis de la Chine...

Votre réponse
Postez un commentaire