En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Deux sénatrices UDI proposent une résolution pour accorder l'asile à E. Snowden

Mis à jour le
Chantal Jouanno et Catherine Morin-Desailly.
 
Chantal Jouanno et Catherine Morin-Desailly. - Chantal Jouanno et Catherine Morin-Desailly.

Chantal Jouanno et Catherine Morin-Desailly ont déposé une proposition de résolution pour accueillir E. Snowden en France en se fondant sur l'article 14 de la Déclaration universelle des droits de l'Homme.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • patrick532
    patrick532     

    je pense qu'il est plus en sécurité là où il est actuellement, plutôt qu'en France où il risque d'être très rapidement extradé vers les USA. Mais l'intention , des ces "fans" et de tout ces sympathisants ayant voté la pétition, est louable et prouve qu'il a eu raison d'alerter le monde entier. moi aussi je le soutien mais je dis reste là où tu es !

  • Seb2blo
    Seb2blo     

    Avant d'être un lanceur d'alerte, M. Snowden est d'abord un traitre. A ce titre, il y a peu de chance que des états qui -dans des proportions moindres liées à leurs moyens- partagent les mêmes méthodes, pour la bonne cause évidemment, lui accordent l'asile. Le faire s'est s'exposer, tôt ou tard, à un retour de bâton : Le Snowden Français, le Snowden Britannique, etc. Il y a donc peu de chance que l'initiative de ces deux parlementaires aboutisse.

    Mais bravo pour l'expression du courage. Et tant pis pour ceux qui n'y voient qu'un coup d'épée dans l'eau.

    Un peu d'histoire : Il n'est pas difficile de voir que de nombreuses guerres, contre des hommes et contre des valeurs, auraient fait moins de victimes s'il s'était trouvé des traitres, comme M. Snowden, pour mettre en lumière des manquements d'organisations et de gouvernements, fussent-ils enrobés de bonnes intentions ! Certaines de ces guerres auraient même pu, de l'avis général, être évitées.

    La mise sous surveillance généralisée qui a connu son heure de gloire, il y a quelques décennies, dans des pays comme la Roumanie, l'Allemagne de l'est ou l'Albanie, est en passe de triompher en occident avec les technologies du vingt-et-unième siècle et les moyens des états les plus riches de la planète. La seule différence est l'intention : les uns surveillaient pour contrôler leurs citoyens et les empêcher de revendiquer plus de liberté, les autres le font pour "leur bien" et "leur sécurité". Est-t-elle légitime pour autant ? N'y aurait-il pas d'autres moyens ?

Votre réponse
Postez un commentaire