En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Comment une offre d'emploi peut faire perdre son job

Comment une offre d'emploi peut faire perdre son job
 

Attention, il faut compter deux offres d'emploi informatique pour un poste réel. Avant de lâcher la proie pour l'ombre, mieux vaut s'entourer de garanties.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • aldiacas
    aldiacas     

    Le conseil et la logique les plus élémentaires veulent qu'on ne démissionne pas sans contrat en main!
    Je pensais qu'à l'heure actuelle tous les informaticiens étaient au courant de cela. Et bien si ce n'est pas le cas il faut le diffuser encore plus fortement.
    Il est toujours plus dur de retrouver un emploi "quand on n'est plus en poste".

  • olrick
    olrick     

    Juste une remarque : si vous avez un preavis de 3 mois, vous pouvez tres bien vous faire avoir avec un contrat signé.
    Prenons un ex, une SSII pense avoir un contrat et donc recrute et signe un contrat. La personne demissionne et pas de chance quand elle arrive dans la SSII le poset ne st plus dispo (soit contrat perdu, soit quelqu un en inter contrat est dessus). Donc la personne se retrouvera à l anpe car il a une periode d essai de X (en general 3) mois
    c ets par exemple ce qui s est passé lors du retournement de la conjoncture. les SSII avaient massivement embauchée et tout d un coup plus de contrat, donc dehors !
    Ce cas de figure ne touche pas que les SSII mais c est quand meme chez les "marchad de viandes" que cette configuration est la plus frequente.

  • Traroth
    Traroth     

    Toujours démissionner nouveau contrat en main, c'est l'évidence, d'une manière générale sur le marché de l'emploi, et encore plus dans ce noeud de vipères qu'est le monde informatique. Ca nécessite de bien négocier sa date d'embauche, de manière à ne pas se retrouver coincer entre son préavis (déclenché une fois le contrat signé, c'est à dire eventuellement quelques jours après la prise de décision d'embauche) et sa date d'embauche, ce qui peut tout faire capoter aussi. Si le nouvel employeur ne comprend pas qu'il doit vous signer un contrat pour que vous annonciez votre démission, attention danger ! Il est en train de vous demander d'assumer tous les risques.

Votre réponse
Postez un commentaire