En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bonnet d'âne pour des blogs de potaches

Bonnet d'âne pour des blogs de potaches
 

La communauté enseignante n'hésite plus à sanctionner les dérives ou les blagues de potaches postées par les élèves sur leurs blogs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

54 opinions
  • Georges_
    Georges_     

    Sufit de regarder en Chine où tout le réseaux internet est contrôlé par le gouvernement. Tu envoie un e-mail avec un message contre le gouvernement, tu te fais tuer. Tu encrypte un site ou un message à un niveau trop élevé pour que le gouvernement ne peut pas le lire, tu te fais tuer. Donc, je ne crois pas que la France aura beaucoup de difficultés à interdire les blogs si elle le désire.

  • FuzZ_
    FuzZ_     

    Ne sommes nous pas des handicapés de l'hortographe?
    Je m'occupe d'un forum:
    Le style sms est interdit, les fautes tolérées.

  • FuzZ_
    FuzZ_     

    Qui peut me donner le profil scolaire des "victimes"?
    Ne serait ce pas la Goute d'eau ...

  • Playskool_
    Playskool_     

    Je voulais revenir sur la remarque de Jo (tout en haut) qui dit que les conseils de discipline n'ont pas la compétence de juger ces actes. Ces élèves n'ont certes pas le droit de diffamer ou de publier des photos de leurs profs sur internet, on est d'accords. Que le proviseur et les profs essaient de trouver une solution à l'amiable, très bien aussi. Mais la sanction ne peut pas et ne doit pas être donnée par le lycée. Un conseil de discipline, que je sache, n'est pas une assemblée de juristes professionnels. Ils ne sont donc absolument pas habilités à juger ce genre d'affaires, surtout qu'ils sont en plus juges et parties. Je trouve ça étonnant que personne ne semble s'en rendre compte. Ca vous inquiète pas, vous? Est-ce qu'on va virer mon fils de son collège parce qu'il roulé trop vite sur son scooter la nuit dernière? On va aller jusqu'où? comme ça?

    Et pour répondre à je ne sais plus qui: même à la télé, même sur les journaux, il est théoriquement interdit de publier la photo de quelqu'un sans son autorisation. D'où les procès de (entre autres) la famille grimaldi avec les journaux people: il n'y a pas tout le temps diffamation dans ces affaires, mais tout simplement atteinte au respect de la vie pricée. C'est un peu différent pour les photos de "foule", mais là faut demander à un juriste...

  • JC_
    JC_     

    Ces derniers temps, des weblogs diffusant pour certains des messages injurieux ou diffamants et pour d’autres des messages contraires à la législation (soit par méconnaissance, soit par inconscience sinon en parfaite connaissance de cause), ont attirés l’attention des médias et quelques uns de leurs « propriétaires » font l’objet de plaintes.
    Il y a des responsabilités pour les différents intervenants selon leur position.
    Il est nécessaire d’implanter sur les blogs la possibilité de modérer les commentaires (c'est-à-dire de les valider à posteriori).
    Il est obligatoire de toujours veillé à ce qu’aucun commentaire injurieux ou blessant vis-à-vis de quiconque, nommé, demeure en ligne sur les weblogs.
    Voici l'ensemble des obligations qui sont celles des hébergeurs à savoir : détenir et conserver "les données de nature à permettre l'identification de quiconque a contribué à la création du contenu", supprimer promptement les contenus illicites, réagir aux notifications ou encore de mettre en œuvre des moyens de lutter contre la diffusion de contenus pédo-pornographiques ou contraire à l'article 24 de la loi de 1881.

  • Le censeur
    Le censeur     

    Tous les professeurs ont été insultés, tous les policiers aussi, tous les magistrats, tous les gardiens de prison, d'immeuble, tous les surveillants et tous les concierges d'établissement scolaire.
    Alors, pourquoi se plaindre, n'est-ce pas ? Ce qui est un délit sanctionnable (il est interdit d'insulter quiconque) ne le serait pas au nom de la banalité de l'infraction ?
    Bien sûr que la sanction n'est pas la solution à un problème plus large, mais l'absence de sanction est aussi une forme de complicité, d'acceptation tacite.
    Je ne sais pas ce que fait le camarade Yoz, mais accepte-t-il d'être insulté dans le cadre de son activité professionnelle ?

  • Le censeur
    Le censeur     

    Pas Molière, La Fontaine, "Les Animaux malades de la peste", fable 1 du livre VII :
    "Selon que vous serez puissant ou misérable,
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir."

  • pedro_
    pedro_     

    Quand on veux se la jouer "cultivé" en citant Molière, on respecte l'orthographe !!!

  • yoz_
    yoz_     

    Quand on signe pour etre prof, il faut bien se dire qu'un jour ou l'autre un eleve nous insultera. Maintenant que ca soit sur un cahier, ou sur un blog moi je ne vois pas la difference. Il faut le chercher le site ou on est insulté, Les gens n'y arrivent pas par hasard non plus ! Le net n est plus un endroit de libre expression, mais c est entrain de devenir un endroit de libre consommation. De +, Ce n'est pas en sanctionnant de cette maniere que l eleve va comprendre la gravite de son geste. Est ce parce qu'il n y a plus de site racistes, qu'il n ya plus de racisme ? Tout ca , c est vraiment du n importe quoi...

  • Daniel BRILLANT
    Daniel BRILLANT     

    Parler de "communautarisme" et d'exclusion à propos de la légitime exigence d'un minimum de respect de l'orthographe, et plus généralement de la langue française, c'est encourager le semi-illettrisme qui se manifeste de plus en plus sur les forums. Ne pas maîtriser la langue du pays où l'on vit,(donc une pensée structurée) c'est une vraie exclusion et un handicap social.
    Et ça, c'est un vrai "dommage" c'est "vraiment très dangereux". !

    Cordialement quand même.

Lire la suite des opinions (54)

Votre réponse
Postez un commentaire