En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Avis aux Mac fans : le code source ce l’Apple II est en ligne

Avis aux Mac fans : le code source ce l’Apple II est en ligne
 

Les technologies font un petit voyage dans le passé avec la mise à disposition par deux musées californiens du code source de l'Apple II qui date de 1978.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Chris1024
    Chris1024     

    Information intéressante, mais tronquée.

    Il ne s'agit pas en effet du "code source de l'Apple II" (ce qui -au passage- n'a pas vraiment de sens) mais du code source du premier système d'exploitation de cette machine capable d'utiliser les lecteurs de disquettes.
    Cet OS est en soi une révolution ;-) car il est la première version permettant de se passer de cassettes (lentes et moins fiables) sur cette machine, et sans doute sur tous les ordinateurs individuels de l'époque.

    Pour être tout à fait juste, il faut préciser que cette version 3.1 a eu une durée de vie assez brève, et a assez rapidement eu pour successeur la version 3.3, qui permet de stocker plus de données sur une face de disquette 5"1/4 : 280 ko contre 227,5 dans la version originale (+23%).
    Le DOS 3.3 a ensuite été remplacé par ProDOS, mais ceci est une autre histoire...

    Par ailleurs, le c?ur de l'Apple II n'est pas son OS, mais son "BIOS" (je crois que le terme n'existait pas à l'époque), écrit en assembleur, qui contenait absolument toutes les routines de base nécessaires à exploiter les ressources de la machine, Y COMPRIS les lecteurs de disquette ! Une vraie prouesse de développeur.

    Il faut aussi rappeler que la partie électronique de cette machine était particulièrement remarquable, car réalisée avec beaucoup d'élégance, en utilisant moitié moins de composants que ses concurrents, beaucoup de contrôles "hard" étant réalisés par l'OS lui-même et non par des puces dédiées.

    Enfin, le titre "Avis aux Mac Fan" est assez trompeur, dans la mesure où l'Apple II n'est en rien l'ancêtre du Mac, ni au niveau Hardware ni au niveau Software. Ces deux familles de machines ont à mes yeux un grand intérêt, mais n'ont absolument rien à voir l'une avec l'autre.

    Bref, un (très joli) document historique, intéressant à tous points de vue (commercial, développement, management de la société Apple, organisation conception "Hard"/développement "Soft"...), mais qui ne dit pas tout à lui seul !

Votre réponse
Postez un commentaire