En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Apple va devoir dévoiler le secret de ses informations financières

Mis à jour le
Apple va devoir dévoiler le secret de ses informations financières
 

Dans son procès américain contre Samsung, Apple a joué de ses documents financiers internes pour obtenir une grosse indemnité. Il risque désormais de devoir les communiquer au reste du monde. Ce pourrait être une grande chance pour les analystes? et la concurrence.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Fakrys
    Fakrys     

    Vrai que la juge est d'origine sud-coréenne qui est le pays de Samsung!

    Elle n'a pas arrêté d'hurler contre Apple et d'accélérer le procès qui l'enquiquinait!

    On ne me fera pas croire que ça n'a pas compté dans son attitude et par exemple cette décision...

  • cathymini
    cathymini     

    la juge décidément n'aura rien passé à Apple!
    Le jugement rendu que d'aucuns ont considéré comme favorable à Apple ne faisait que suivre le réquisitoire et les preuves apportées par Apple.
    Dont le document interne secret de Samsung de la copie point par point de l'iPhone!
    dont la recommandation de Google, propriétaire d'Androïd, de ne pas copier autant Apple!
    etc

    Mais la juge est d'origine sud-coréenne, nationalité de Samsung: ceci explique peut être cela...

  • DoctorWho
    DoctorWho     

    "Pour la firme de Cupertino, ces données financières sont des secrets internes qui pourraient donner à ses rivaux un avantage compétitif. "

    Cela donnera à ses rivaux un avantage compétitif, c'est certain. Cependant, Apple a bien profité d'un avantage compétitif quand il a pu, sous décision de justice, avoir accès à tous les projets et prototypes de smartphones et de tablettes de Samsung (pour vérifier que la marque coréenne ne l'avait pas copié)...
    De plus, Apple avance des chiffres de préjudice du copiage de Samsung sur ses résultats. Le fait de ne pas les mettre au secret permettra de les faire vérifier. Rajouter un 0 par ci par là et hop!, ni vu, ni connu, je te chiffre le préjudice non plus à 100 millions mais à 1 milliards de dollars. En revanche, autant faire vérifier toutes ces données financières par des analystes externes et indépendants me semblaient une obligation, autant les rendre totalement publics, c'est peut-être aller un poil trop loin dans la transparence totale ... Enfin je dis ça, je dis rien ...

    "La société de Tim Cook devra divulguer les informations financières clés concernant « les ventes de produits spécifiques, les revenus, les profits, les marges et les coûts. »
    Super ! On va enfin savoir de manière sûr et certaine (et pas juste des estimations) quelle est la marge que se fait Apple sur chacun de ses produits, et le coût réel de fabrication de ces derniers. Si ça peut permettre aux Applefans d'ouvrir les yeux et de comprendre que toute la marge ne peut pas aller uniquement dans le design et l'esthétique du produit et qu'ils sont donc, selon le terme free-dien, peu ou prou des "pigeons", cela ne peut pas être un mal. Enfin "pigeon", c'est relatif. Apple a quand même réussi à créer une stratégie d'écrémage doublé à une stratégie de pénétration sur un même produit. Le meilleur des deux mondes en fait : beaucoup de marges et beaucoup de clients ... Recette miracle qui devrait, vu son efficacité chez Apple, être mis en place dans nos industries françaises !

  • ihuo2037
    ihuo2037     

    Bon article!impressionnant

  • leiiky
    leiiky     

    Californie, et un jury américain dont le président n'était peut être pas si indépendant que cela concernant les "brevets".

  • DBL8
    DBL8     

    Tu joues au *** ?
    Tu gagnes ! Et ne vient pas te plaindre des conséquences.

  • Lennart
    Lennart     

    La juge à raison, après les propos de Steve Jobs sur une guerre thermonucléaire concernant Android, un procès en faveur d'Apple dans un tribunal d'un état qui a vu naître Apple, la Californie, et un jury américain dont le président n'était peut être pas si indépendant que cela concernant les "brevets". Les répercussion de ce procès pourraient être grave de conséquences surtout en période électorale ou des voix s'élèvent contre les productions asiatiques et particulièrement Chinoises.

Votre réponse
Postez un commentaire