01net

Konka, l’usurpateur compétent

Le CES réserve toujours des surprises. Et parfois quelques fous rires : c'est ce qui nous est arrivé avec Konka. Obscure marque chinoise, elle nous a d'abord tapé dans l’œil à cause de sa police de caractère, identique à celle de Nokia. Et puis si on change le I par un K et qu'on remélange les lettres, Nokia devient rapidement Konka. Mais la blague s'est arrêtée là : alors qu'on s'attendait à des téléviseurs (comme Nokia à vieille époque) et des téléphones (comme à la grande époque) vraiment pourris, nous avons été surpris par la qualité. Comme quoi on peut être voleur d’image ET compétent.

Mise en ligne le 11/01/2018

Sur le même sujet