2/13

Et la compatibilité des machines ARM ?

Par la voix de Steven Sinofsky, Microsoft a confirmé que « les appareils ARM n’exécuter[aie]nt aucune application x86 ». Le président de la division Windows avance notamment que ces applications ne sont pas conçues pour les économies d’énergie.
C’est justement cette précision qui jette le trouble. Pour que les machines ARM puissent exécuter du code x86, il faudrait faire tourner un émulateur ou une machine virtuelle. Dans la pratique, ce n'est pas à la portée de ces processeurs, et cela solliciterait effectivement beaucoup trop les ressources de la batterie.
Cela signifie-t-il que les machines ARM n’auront accès à aucune application du bureau ? Microsoft se contente de dire que son « Windows Store » ne fournira aucune application ARM hors de Metro. Ce qui ne veut pas dire que le bureau n’existe pas en ARM ni que les applications classiques ne puissent être simplement recompilées pour cette architecture.
Mais, surtout, cela fait durer le suspense en ce qui concerne toute une génération d’applications Windows : celles écrites en .NET. Le célèbre framework de Microsoft ne crée pas d'application en code natif x86, mais dans un code assembleur CIL indépendant des architectures. Ce code est compilé à la volée lors de l’exécution. Si .NET Framework est présent sur les machines ARM, alors les applications .NET devraient pouvoir s’y exécuter directement, sans recompilation. Malheureusement, il est probable que nous n’ayons aucune réponse à ces questions avant d’avoir en main les premiers Windows 8 en ARM.

DR

Windows 8 questions qui fachent