1/11

GTA (Depuis 1997)

Évoquer les jeux où l’on incarne un méchant et laisser de côté la franchise GTA ? Impossible ! C’est en 1997 que le premier volet de cette franchise est sorti sur PC et sur PlayStation. L’objectif de Grand Theft Auto ? Se faire un nom dans le milieu du grand banditisme en ne négligeant aucun crime : le vol, le meurtre, le recel de voitures et autres carnages gratuits à la mitraillette sont de rigueur. On comprend donc pourquoi ce jeu, malgré des graphismes franchement laids - une vue de dessus en 2D - a beaucoup fait parler de lui. Au cœur de diverses polémiques en raison de l’apologie du crime vidéoludique qu’il propose, GTA s’est cependant très bien vendu. Depuis, de nombreux volets se sont succédés, le dernier en date, GTA V, continue de s’écouler par palettes alors qu’il est sorti en 2013. Il n’a cependant pas échappé à la polémique, en raison notamment d’une scène de torture discutable menée par Trevor, l’un des protagonistes. Mais la méchanceté sale et sordide, parfois jouissive, de ce personnage ne doit pas faire oublier qu’elle sert un propos corrosif qui renvoie à la propre horreur de notre réalité.

Dix jeux méchamment méchants...