4/10

L'interconnexion reste le maillon faible

Une voiture connectée dispose généralement d'au moins deux réseaux: celui lié au divertissement et celui qui prend en charge les fonctions physiques et mécaniques. Malheureusement, ces réseaux ne sont pas totalement étanches. Le hacker va chercher à trouver la petite porte qui permet de passer de l'un à l'autre.

Photo: Gilbert Kallenborn

DEF CON 23 : objets connectés, voitures, usines... rien ne résiste aux hackers