Projet Voltaire, un quiz en ligne pour soigner l'orthographe des étudiants

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • atl2000
    atl2000     

    Et vous n'avez pas encore vu/lu le francais au Québec. Ca me révolte de lire des torchons mal écrits meme dans les journaux et ailleurs. Bref, c'est souvent une horreur sans parler des expressions traduites littéralement de l'anglais quand c'est pas des mots anglais utilisés dans la vie quotidienne.

  • zeropointé91
    zeropointé91     

    PS :comment je fait pour conserver le même pseudo : à chaque fois on me dit pseudo déjà utilisé donc je fait autant de pseudos que de messages ??

  • zeropointé911
    zeropointé911     

    attention "le prof" vous allez être saqué ! (je plaisante hein ;)
    Sinon j'ajouterais qu'il ne faut pas regarder le français comme uniquement une forme d'expression artistique. Il faut la voire avant tout comme un code qui doit être facilement interprété et codé. C est peut-être pour celà que l'anglais bien que désigné comme "pauvre" est largement plus utilisé que n'importe quelle autre langue (bon je sais il y a aussi les raisons historique et donc coloniales)

  • jesuisprof
    jesuisprof     

    je sais bien que ce "post" ne fera pas changer d'avis ceux qui ont déjà leur opinion quant à la sacro-sainte orthographe, (et comme dirait l'autre, cette opinion c'est comme le trou de b.... tout le monde en a une). Pourtant je milite pour une réforme de l'orthographe, il faudrait en permettre la simplification. L'orthographe, ce n'est qu'une convention que les années ont fait devenir loi, même si elle a permis l'unification politique du pays à la prérenaissance.Villon, Montaigne, La Boetie, Erasme se fichaient bien de l'orthographe,pour autant leurs textes demeurent. Par contre, il faut apprendre à respecter la syntaxe et la grammaire qui unifient les mots et permettent de former une phrase, c'est à dire du sens. Aujourd'hui l'orthographe est un handicap pour les élèves dyslexiques et dysorthographiques, un cauchemar pour les familles. A moins que l'on ne veuille conserver l'orthographe comme critère de tri sélectif entre les classes sociales et les intelligences comme cela se fait maintenant ? Je vous le dis en toute sincérité ni démagogie, c'est juste que j'en ai un peu assez à longueur de journée de "casser" de l'élève lorsque j'évalue leurs copies, (eh oui, j'enseigne le français !) . Je suis désolé de tous ces élèves qui partent battus d'avance et ne se mettent plus au travail lorsqu'ils écrivent, qui ne cherchent plus à produire du sens dans leurs "textes", persuadés avant toute chose qu'ils n'y arriveront pas, que de toutes façons être mauvais en orthographe c'est être mauvais en français ! Il faut simplifier ce qui peut l'être et redonner sa place à l'expression des intelligences. Merci de m'avoir lu.

  • Olivier...
    Olivier...     

    La langue de Molière est (était) d'une richesse incroyable.
    Les personnes lettrées la maniaient avec puissance car cette langue est puissante (dans le sens noble).
    La langue d'aujourd'hui est pauvre même si de nouveaux mots sont créés chaque jour.
    Je suis sur le cul quand j'entends à la télévision des explications de vocabulaire pour des mots que les gens utilisaient il y a encore 50 ans.
    Le français doit évoluer (pas régresser) mais très lentement.
    Les jeunes ont un besoin vital de maîtriser cette langue car un peuple qui ne parle pas la même langue peut s'attendre à de gros problèmes internes.
    L'école doit se mettre rapidement au travail pour résoudre cette calamité !!!
    Arrêtez les initiations à la musique et autres activités culturelles. Remplacez les par des cours qui sont vitaux pour des citoyens.
    On se penchera sur les activités "culturelles" une fois la base acquise sinon cela ne servira à rien.

    Au boulot les profs !!!

    A+

  • saepho25
    saepho25     

    Il faut savoir évoluer !
    Vous voulez qu'on retourne à la langue de molière, ou au latin ?
    On recommence les cours en latin dès le CP l'année prochaine ?
    Pour ma part, je suis comme beaucoup d'intellectuels, qui pensons que la langue francaise est une langue vivante, qui évolue, et il faut évoluer avec elle.
    bien entendu, avec une limite, celle qui fait que tout le monde peut la comprendre.

  • zolfom
    zolfom     

    La maîtrise de la langue française est aussi importante que celle des maths. Ceux qui veulent simplifier ou négliger le français sont vraiment des imbéciles. On ferait quoi sans notre langue, qui est en train de mourir sous le feu des SMS et du langage internet ?

    Vive le français, une langue magnifique, complexe, savante. L'anglais, c'est d'une pauvreté...

  • berty44
    berty44     

    je suis un ancien cancre repenti, cela me donne t-il le droit de dire : "je sais de quoi je parle".
    Tout d'abord un chercheur qui fait dix fautes par ligne ne publie pas, il n'existe pas.

    Il y a une énorme différence entre laisser passer quelques fautes de temps en temps et systématiquement se tromper sur tous les mots et sur toutes les phrases.
    Ya une enorme diference à laisé des faute et ce trompé tout le temp sur tout les mot... Yo !

    La question n'est pas de rédiger (er infinif) un texte parfait, mais que l'idée soit exprimée (ée accordé) correctement. Ne pas respecter les règles de base change le sens des phrases.

  • zeropointé91
    zeropointé91     

    non mais franchement !Y a plus important à faire que compter les fautes! on ferais mieux de porter notre attention sur des éléments comme les maths ,physique ...
    La langue française est une vrai plaie pour les écoliers comparée à d'autres langues comme les pays anglophones.
    PS : y a beaucoup de docteurs en physique qui font 10 fautes par lignes et bien çà les empeches pas de publier!

  • zorrofaute
    zorrofaute     

    Bonjour,
    L'éducation nationale ne fait plus son boulot de puis la suppression du certificat d'études et la suppression de la DICTEE. OK. Mais les parents, que font-ils ? S'occupent-ils de leurs enfants ? Leurs font-ils faire leurs devoirs le soir ? Des dictées ? NON. Les vrais démissionnaires ce sont eux et maintenant leurs enfants arrivés à 20 ans doivent se débrouiller. Alors, merci au projet voltaire !

Votre réponse
Postez un commentaire