Est-il vraiment compliqué de monter soi-même son PC ? Pas forcément, et 01net.com va vous y aider ! De l’installation du processeur au cable management, notre guide complet en vidéo vous dévoile les arcanes de l’assemblage d’une machine. Précautions à prendre, astuces de pros, écueils à éviter : on vous dit tout.

1. Préparer son matériel

Rassemblez tous les composants de votre futur PC au même endroit, sur une grande table ou un bureau bien dégagé. Protégez la surface de montage avec une toile cirée et attrapez un joli bouquet de tournevis plats et cruciformes. Enfin, frottez-vous les mains sur un radiateur pour vous décharger de toute électricité statique éventuelle, qui pourrait endommager les composants. Voilà, vous êtes prêt !

La liste des courses
Kit de tournevis iFixit

L'ASTUCE

L'électricité statique est l’un des pires ennemis des composants électroniques. C’est pour cela que la plupart d’entre eux sont vendus dans des sachets ou des boîtes antistatiques. Plusieurs moyens existent pour se décharger électriquement, mais voici celui que nous utilisons depuis des années : frottez vos mains sur un radiateur avant toute manipulation. A défaut, touchez un objet en métal.

2. METTRE EN PLACE LE PROCESSEUR

Le processeur, c’est la tête pensante de votre machine et l’une des pièces les plus onéreuses de votre config’. Il est donc important de le manipuler avec beaucoup de soin. Ne touchez ni la partie supérieure (bouclier) ni la partie inférieure (contacts) ! Son installation se fait assez facilement… à condition d’utiliser quelques petits accessoires fournis avec la carte mère.

La liste des courses
Processeur Intel Core i7 8700K
Carte mère Asus TUF Z370-PRO GAMING

3. Installer la pâte thermique et le refroidissement

Ah, la pâte thermique ! Une « confiture » indispensable à étaler sur le processeur. Elle sert à conduire la chaleur qu’il émet vers le dispositif de refroidissement. Vous avez le choix : utiliser celle qui est déjà posée sur le kit de ventilation… ou l’ôter, pour mieux la remplacer. Pour fixer le kit de refroidissement, suivez à la lettre nos conseils et tout se passera bien !

La liste des courses
Kit de refroidissement Corsair Hydro Series H100i v2
Kit de refroidissement par dissipation thermique Noctua NH-U14s
Pâte thermique Arctic Silver 5

4. Installer la mémoire vive

C'est enfantin, on vous l'assure ! La plus courante, c'est la DDR4, celle que les processeurs Intel Core ou AMD Ryzen (et leurs jeux de composants) prennent en charge. Peu importe la marque, toutes les barrettes de RAM adoptent le même standard et donc la même forme et ont toutes le même détrompeur. Seul souci que vous pourriez rencontrer : que le ventilateur du processeur déborde un peu sur les slots.

La liste des courses
Barrettes de mémoire vive Corsair Vengeance LPX Series

L'ASTUCE

Acheter autant que possible les barrettes mémoires en kit de 2, 3 ou 4. C’est la garantie que toutes sont faites pour fonctionner ensemble. Et si, dans le futur, vous deviez ajouter de la mémoire, essayez de prendre un kit de même fréquence que l’ancien (et de même CAS, leur latence, si vous le pouvez).

5. Fixer la carte mère au boîtier

Première précaution : vous assurer que toutes vos entretoises sont bien positionnées afin qu’elles correspondent aux trous de perçage de votre carte. Ici, nous vous recommandons l’utilisation d’un tournevis à tête légèrement aimantée pour faciliter le vissage dans les endroits les plus délicats à atteindre. Bien entendu, la tête aimantée de votre outil ne doit pas entrer en contact avec les composants de la carte mère.

La liste des courses
Boîtier be quiet! Silent Base 800
Le pack de visserie ultime

6. INSTALLER LA VENTILATION DANS LE BOÎTIER

La carte mère est en place. Maintenant c’est au tour du radiateur du watercooling d’être arrimé au boîtier. Puis on s’occupe de ses ventilateurs. Ne fixez pas tout définitivement, pré-positionnez, ajustez et ensuite, vissez. Sachez aussi que si d’aventure vous trouvez les ventilateurs trop bruyants ou pas assez efficaces, le format est standard (120 mm). Il est donc possible de les troquer contre d’autres. Attention toutefois à l’épaisseur de l’armature car elle, elle peut être différente d’un modèle sur l’autre.

La liste des courses
Ventilateur 1 120 mm recommandé : be quiet! Shadow Wings PWM
Ventilateur 2 120 mm recommandé : Noctua NF-P12 PWM

7. Installer le bloc d'alimentation

Selon le modèle d’alimentation choisi, ses câbles seront modulaires ou non. En clair, soit ces derniers sont tous soudés au bloc et forment une belle pelote, soit c’est à vous de brancher les câbles en fonction de vos besoins. Suivant les marques et les modèles, les blocs ont des certifications de consommation (80 ou 90 Plus Bronze, Argent, Gold etc.) qui définissent la qualité de leur rendement énergétique.

La liste des courses
Alimentation Corsair RM750x (modulaire)
Alimentation be quiet! Pure Power 10 700W 80 Plus (non modulaire)

8. INSTALLER LES DISQUES DURS ET LE SSD

SSD obligatoire ! Vous pouvez vous contenter d'un modèle de petite capacité pour l'OS... Mais installer vos jeux sur SSD est aussi une bonne chose car ils se lanceront plus vite. Mieux vaut en revanche utiliser un disque dur classique, au rapport prix/Go plus intéressant, pour l’archivage de vos photos, vidéos et documents.

La liste des courses
SSD Crucial MX300, 525 Go SATA III
Disque dur Seagate BarraCuda 3 To (ST3000DM008)
SSD M.2 Samsung Série 960 EVO M.2

9. ACTIVER LES PRISES EN FAÇADE

Encore des câbles à connecter à la carte mère ! Et ceux-là sont très importants, car ils permettent à la machine de démarrer lorsque vous appuyez sur le bouton de mise sous tension, de faire clignoter les diodes d’activité... et de faire fonctionner vos périphériques (clés USB, casque...) branchés sur les prises en façade. Un doute ? Référez-vous au manuel de votre carte mère.

10. INSTALLER LA CARTE GRAPHIQUE

C'est, avec le processeur, le composant le plus important d’une machine de jeu. Elle-aussi vient se connecter à la carte mère à un emplacement précis. Et, pour les modèles haut de gamme, il est nécessaire de brancher une ou deux prises d’alimentation en sus. Pensez bien à retirer tous les films plastiques présents au centre des ventilateurs, sur le carter ou encore sur la plaque arrière si il y en a une.

La liste des courses
Carte graphique KFA2 GeForce GTX 1080 OC 8Go
Voir tous les modèles de GeForce GTX 1080 Ti

11. Organiser les câbles de façon optimale

Bon, maintenant que tout est branché, nous vous recommandons de faire un premier démarrage à vide et faire un tour par la BIOS de la carte mère pour vous assurer que tous les composants sont bien identifiés. Ceci fait, éteignez la machine et... débranchez tout ! Pourquoi ? Pour optimiser le rangement des câbles et, par effet de bord, la circulation d’une partie de l’air à l’intérieur de l’habitacle. Un accessoire indispensable ici : le serre-câble, en quantité.

La liste des courses
Pack de 500 serre-câbles

L'ASTUCE

Voici notre dernier secret. Rares sont les configurations que nous avons montées dans un boîtier sans nous assurer au préalable que tous les composants n’avaient pas de souci ou présentaient des incompatibilités avec la carte mère. Ainsi, avant d'insérer quoi que ce soit dans le boîtier, nous procédons toujours à un assemblage à nu de toute la configuration, nous faisons le premier démarrage et nous allons même jusqu’à installer Windows 10 quand tout se passe bien. Et ensuite, on passe à l’étape 5.