Nicolas Sarkozy réaffirme la volonté de bloquer les sites pédopornographiques