(Mise à jour) L'Europe vote une directive contre le piratage organisé

Votre opinion

Postez un commentaire

51 opinions
  • chelmi_
    chelmi_     

    Moi j'ai la conscience tranquile j'ai pas voté pour tous ces ... qui représentent l'Europe des gros profis,mais on l'a quand même dans le baba...

  • Dom_
    Dom_     

    oui, je suis d'accord avec vous mais en fait ce que veulent les Majors c'est le beurre, l'argent du beurre......

  • Loliv_
    Loliv_     

    L'effet d'une grève des achats ne serait que de les conforter dans leur idée que le p2p est responsable de tous leurs maux !

    Jamais vous n'entendrez une major reconnaître qu'elle a raté le coche de l'évolution technologique. Pas facile d'admettre son incompétence...

  • :-((
    :-((     

    En France, il n'y a pas de lien possible avec l'extérieur. Cela veut dire pas d'accès Internet, pas de téléphone portable. Il est possible de téléphoner à l'extérieur avec des cabines téléphoniques mais en respectant une procédure lourde de contrôle a priori du numéro appelé. Pour canal+ je sais pas...

    Quand je dis que ce n'est pas possible, je veux dire que c'est interdit. Les matons ne sont pas incorruptibles...

  • Dom_
    Dom_     

    je propose une grève de qq jours sur l'achat de cd ou de musique en général. Ne plus acheter de cd ou de musique durant qq jours et à mon avis ça va faire réfléchir les majors...Universal and Co....
    mais il faut se réunir pour ça. Mais ne rien attendre de l'Europe....

  • antisocial
    antisocial     

    Maintenant, en prison, ils ont Canal Plus et le Wi-fi (en tout cas, dans les prisons belges; je sais pas chez vous).
    Je suis choqué de voir que ces gens bénéficient de plus de confort que nous, et de services qu'on ne pourraient même pas se payer!
    Moi, j'ai pas Canal plus, et je ne surfe pas sans fil. parfois, je me dis que la prison, c'est pas mal!

  • Patricia_
    Patricia_     

    Le principal problème est bien sur les profiteurs trés organisés du fric facile. plus dur à stopper due le petit utilisateur néophite de Kaaza et Emule, qui lui n'a pas la pratique pour ce protéger. Les profiteurs de toutes catégories mafieuses ont les moyens de changer de tactique pour gagner des fortunes grace à la copie illégale, si ca ne marche pas ici, ils peuvent déménager, il y a tellement de demandeurs hors CEE, alors que nous!!!!

  • :-((
    :-((     

    Pas téléphone en prison.
    Pas d'internet non plus :-((

  • reg_
    reg_     

    quand je serais en prison je pourrais telecharger
    CE QUE JE VEUX .......
    vive l'euro communisme
    franchement je pleure
    a+

  • Kal_
    Kal_     

    Je trouve extrêmement choquant ce choix de tout faire peser sur un seul côté de la balance, à savoir le consommateur.
    Les industries de distribution de contenu n'ont absolument pas anticipé l'évolution de l'internet et font payer maintenant leur manque d'initiative et de prise de risque à leurs propres consommateurs.
    Résultat, les chaînes classiques de distribution tournent moins parce qu'il existe d'autres moyens, que ces industries ont royalement ignorés, persuadées que leurs vaches à lait ne quitteraient pas le troupeau.
    Et qu'on ne nous ramène pas l'argument creux du p2p qui ruine toutes les initiatives : le succès du site d'achat de musique en ligne Apple outre-atlantique est un dementi cinglant à tous ceux qui ont cru pouvoir se passer du net.

    Résultat : il sort un nouveau site en ligne tous les mois ou presque pour essayer de récupérer des miettes et de faire croire qu'une ouverture est réalisée. Copier ce qui marche n'est pas innover...
    L'absence de vision à moyen terme de ces industries "classiques" de contenu est flagrante.

    Autre schizophrénie grave : comment croire que Mme Fourtou peut faire autre chose que préserver les intérêts des industries du disque et enfoncer au maximum les internautes, supposés "tous délinquants potentiels", sachant l'implication au plus haut niveau de son mari dans ce milieu particulier de l'industrie du disque?
    Qu'on ne se méprenne pas. Il ne s'agit pas ici de diffamation, mais d'une question qui en soulève beaucoup d'autres sur la sérénité et le fond-même du débat.
    Et le simple fait que la grande majorité des mesures de la future loi sont en totale défaveur du consommateur -honnête comme malhonnête- doit être un signal d'alarme comme quoi le débat est complètement déséquilibré...

Votre réponse
Postez un commentaire