Licenciées pour des propos injurieux sur Facebook

Mis à jour le
Licenciées pour des propos injurieux  sur Facebook
 

Trois salariées de SOS Femmes ont été licenciées pour faute lourde à cause d'une conversation sur leurs conditions de travail sur le réseau social. Elles ont saisi les prudhommes.