Les disques durs multimédias n'échapperont pas à la ' taxe ' copie privée

Votre opinion

Postez un commentaire

44 opinions
  • Alainje1
    Alainje1     

    Les artiste ne vendent plus assez de disques pour gagner leur vie ! Les PÔvres.
    Comment faisaient les chanteurs dans les temps pas si lointains ? Ils se produisaient dans des cabarets, ou des salles de spectacles.
    Le véritable artiste qui remplie une salle, n'a pas besoin de vendre des disques pour arrondir ses fins de mois.
    De plus, ou va cette taxe ? Comment est-elle répartie ?
    Si c'est au prorata de la notoriété du chanteur, c'est forcément celui qui est déja tres bien payé qui en gagnera encore plus.
    Puisque ces taxes font de vous des pirates en puissance, piratez mes frères.

  • Cineaste amateur paqtionnée
    Cineaste amateur paqtionnée     

    « En ajoutant la TVA et la marge du distributeur, le surcoût payé pourrait atteindre 50 euros. C'est près du tiers d'un modèle de 400 Go vendu 150 euros. »

    Au nom de quoi? c'est pas du piratage ca?. D'autant plus que la majorité de ceux qui utilisent ces disques pour collectionner des films, n'iraient pas les acheter tous de toute façon. C'est pareil pour la musique. Les vendeurs ne "perdent" donc pas de ventes. Au contraire cela fait connaitre le produit et il y aura toujours plus de gens qui acheteront la VRAIE version pour offrir. Regardez les boutiques multimedia..La FNAC n'est pas prete a fermer ses portes, surtout a Noel.
    Ma passion est de créer des films videos personels. Mes derniers 8000 km de vacances mon apporté 12 cassettes videos et 2500 photos. Cela demande 400Go extra + de disque dur pour manipuler tous ces filsm,en for,qt DVD effets speciaux, backups etc. Pourquoi payer 50 euros de surplus alors que j'ai deja paye une taxe sur l'achat de la camera et de chaque cassette vierge video, sans compter l'achat de l'ordinateur et du disque dur extra? si j'abandonne ma passion, qui revient deja tres cher en taxes, serais-je taxé sur les livres pour ne pas acheter d'ordi? ou de camera? J'envoie ensuite ces films a ma famille et amis, je paie aussi des taxes pour les expedier! et nous payons des taxes sur le lecteur de DVD.
    Achetez vos articles sur internet aux USA, vous en trouvez a 100 dollars soit 80 euros.ou moins. Seagate 500 GO ATA 300. Frys electronic.com ou ebay.com

  • tenten
    tenten     

    entierement d'accord ! pourquoi ne pas télécharger? personnellement, quand je payes un artiste en achetant un cd c'est pas pour repayer l'état et l'artiste quand j'achete une clé usb, donc fini les cd et bonjour au piratage

  • PseudoPasUtiliséEncore
    PseudoPasUtiliséEncore     

    Comprend pas vraiment ce qu'est un disque dur multimédia. Moi j'ai des disques durs sur lesquels je stocke mes photos et des programmes ou des sites web que je développe. Ca doit bien tomber dans le cadre et m'amner à payer un peu plus.
    Mais je trouve bizarre, même insupportable, d'être taxé d'office sans aucun retour en échange. C'est sans doute comme ça que la sacem (ou je ne sais quel organisme minable) compte gagner des sous, récupérer de l'argent et ne rien fournir en échange, ça doit être la solution ! Et moi pauvre con qui avais cru entendre récemment, dans la bouche de je ne sais plus qui, que pour gagner plus il fallait bêtement travailler plus :o)

  • la mine d'or
    la mine d'or     

    je veux bien payer une taxe pour l'achat d'un disque dur externe, mais par contre qu'on me laisse telecharger tranquillement.

  • Alain!
    Alain!     

    En attendant les consoles de jeux vidéo et après avoir ajouté clés USB, mémoires flash et disques durs externes à l'assiette de la redevance pour copie privée:
    9 euros jusqu'à 80 Go de stockage
    13 euros entre 80 et 120 Go
    15 euros entre 120 et 160 Go
    20 euros entre160 et 250 Go
    26 euros entre 250 et 400 Go
    30 euros entre 400 et 560 Go
    -Les industriels ont saisi le Conseil d'État pour faire annuler la redevance pour copie privée appliquée depuis le 1er octobre sur les clés USB, cartes mémoire et disques durs externes. « pour manque de base légale ».
    Par ailleurs, dès le 23 octobre, le Syndicat de l'industrie des technologies de l'information (SFIB) avait été le premier à déposer un recours en annulation devant le Conseil d'État.
    L'association Familles de France, qui qualifie les redevances pour copie privée d'« aberration juridique ». « Une redevance n'a pas à s'appliquer à une pratique illicite sauf à rendre la collectivité des consommateurs tout entière comptable de la piraterie »
    le mélomane lambda qui achète un CD (a un prix déjà surfait) paie une première fois les droits d'auteurs sur ledit CD, une deuxième fois sur le CD vierge pour sa copie, et une troisième fois sur le CD contenant les photos & vidéos de ses vacances. Et la liste s'allonge les mêmes taxes sur les graveurs, cartes-mémoires, USB. Avec les taxes sur les supports, on fait de l'argent facile sans afficher le produit.
    En France, -27M d'internautes- 44% ont l'ADSL (1 sur 2)- 8M font du P2p (1 sur 3). Le nombre de fichiers téléchargés en France: iMilliard en 2006 et 700000 en 2007...donc 20 M ( 2 sur 3) paient injustement cette taxe !
    -Je conseille toujours aux gens de neplus mettre les pieds chez les disquaires surtout à Nöel ( on peut leur faire très mal nous aussi & de signer la pétition (www.odebi.org/boycothon) d'après Clubic.com :
    "Les derniers chiffres publiés par le Syndicat national de l'édition phonographique (Snep) font état d'un marché de gros qui ne serait plus que de 443,9 millions d'euros contre 558,4 millions un an plus tôt, soit une baisse de 20%. Si l'on remonte à 2002, le marché aurait perdu plus de la moitié de sa valeur (51%). Lorsque les ventes de musique sur supports physiques reculent de 22% pour ne plus représenter que 409,3 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année. Les singles sont les plus touchés, avec une baisse des ventes de l'ordre de 61%. Le chiffre d'affaires de gros généré par les ventes d'album baisse de 19,9%, tandis que celui des vidéos musicales perd 12,5%.
    Face à cela, le marché de la musique numérique ne progresse en valeur que de 8% pour atteindre 34,6 millions d'euros. Le Snep constate une légère baisse du côté des sonneries pour téléphone mobile, mais remarque la progression du chiffre d'affaires généré par les téléchargements payants sur Internet et sur téléphone mobile (respectivement 14,3 et 4,3 millions d'euros)".

  • ROW_PyRo
    ROW_PyRo     

    50 € ? comme si y avais pas assez de taxes inutiles youpi...

    L'état va finir par se prendre une bonne révolution a ce rythme là...

    Les industriels de la musique et des films pleuraient déjà, maintenant ça va être ceux des disques durs ect. puisque tout le monde iras les acheter a l'étranger ..a quand une taxe sur les ports USB ? U_U

  • Eus
    Eus     

    Oui c vraiment navrant la monarchie règne dans cette démocratie virtuel, la perte de certain monopole déplait fortement aux plus favorisés, il faut arrêter la course à tout ceux qui en veulent toujours plus, l'avidité, l'invidualisme. La pésoption d'innocence c en général 99% pour les plus fortunés ou les plus médiatisés, les sournois qui profitent des lois, les autres des laissés pour compte devront se satisfaire des miettes. La révolution c pour bientôt...

  • dc64212
    dc64212     

    Pourquoi avoir des remords de faire des copies si nous payons une taxe même si on ne fait pas de piratage ?
    On peut ce dire je paye la taxe donc j'ai le droit de faire des téléchargement illégaux.

  • presoption d innocence
    presoption d innocence     

    Faire payer à tout acheteur , c'est accuser
    de copie illégale sans preuve.quand on achète du papier on pourrait avec le même principe mettre une taxe car on peut recopier ou scanner des livres avec droit d'auteur. A quand la taxe photocopieur, scanner etc. Il doit bien y avoir des asso de consommateur, des juristes ou l'europe pour condamner cette façon de faire. Sinon on peut arrêter quiconque sous prétexte qu'il pourrait commettre un acte interdit.Si on accepte cette état d'esprit plus besoin de tribunaux.

Votre réponse
Postez un commentaire