Le projet du ministre de la Culture piraté par les députés

Votre opinion

Postez un commentaire

37 opinions
  • Alanthyr
    Alanthyr     

    j'ai lu tte vos interventions (qui sont fort intéressantes au demeurant...) mais il me vient une remarque : ..les maisons de disques et autres majors annoncent des pertes record dues au développement du P2P..je ne conteste pas le fait qu'il y ait un manque à gagner oui c'est indéniable mais il faut quand même dire que ces chères majors produisent de la merde la plupart du temps....artistes kleenex à forte rentabilité sur une courte durée...et puis ciao !!!
    et puis aussi le prix, un cd c cher ...oui très cher...20 euros pour 15 chansons soit 1,33 euros la chanson; or je ne pense pas que la majorité des bénéfices soient reversés à l'auteur ou au compositeur mais plutot aux compagnies....alors prendre comme exemple, le pauvre chanteur qui a pas de quoi se nourrir, JE ME MARRE !!! c du lobbying , c tout! :hurle:
    voilà c'était la simple intervention d'un pauvre chomeur qui s'en fout de savoir que Enrico Macias ou Benabar ou un autre a des états d'âmes finaciers... :hello:

  • Cerrydan
    Cerrydan     

    Bravo, vivement que le P2P soit légal contre [s]juste rémunération [/s]des artistes auteurs compositeurs.
    Actuellement j'utilise les déclarations jaunes de la SACEM et mon répertoire type.
    Il suffit pour une juste rémunération de placer un compteur comme on en vois sur les Sites, ainsi à chaque fois qu'une chanson sera téléchargée les auteurs compositeurs toucheront .....
    Le majors, personnellement je m'en fiche, je suis trop petit pour avoir à faire avec eux, il est sur que pour des artistes comme Johnny, Pagny, Goldman, etc ..... qui font leurs CD en X millions d'exemplaires c'est rentable, c'est très "Staracadémisé".
    Enfin, quand je vois que dans les différents endroits où je chante et joue, les gens me demandent : "Vous avez un CD ?????", un CD coûte très cher, il faut payer le studio, l'usine, etc ..... et les taxes, plus la SDRM etc .....
    Maintenant avec un bon logiciel, je vais pouvoir enregistrer, ce qui me plais, comme ça me plais, pour le plaisir des gens, je mettrai sur le net, et toucherai mes droits, les intermédiaires changerons de métier .....
    Voilà Mr RDDV ce que vous n'acceptez pas, on le voit très bien, vous vous êtes engagé pour qu'il exsiste un système pérenne et JUSTE au 1° janvier 2006, pour nous intermittents, vous n'avez pas tenu parole, alors pour une fois que les députés représentants du peuple le représentent réellement, vous n'êtes pas content !!!!!, n'oubliez pas que le pouvoir n'appartient pas aux gouvernants mais au peuple, pour cela je vous renvoie à la Constitution de 58, à laquelle se rattache la DDHC 1789 et le préambule de 46.
    Respectueusement et cordialement. :hello:

  • Ji-n Kuro-do
    Ji-n Kuro-do     

    Je me marre... Je me marre tellement que j'en ai des crampes... :youpi: :D :fume:

    Franchement, bien vu la riposte... moi non plus, j'sais pas qui c'est, Rhoff..! Pourtant, j'suis très généraliste comme amateur de musique, j'écoute de tout... mais là..!?

    Pauvre France... Où vas-t-on..?

  • JN`
    JN`     

    "Moi je m'en fous, je préfère acheter ce dont j'ai envie plutôt que d'avoir une licence globale."


    Ouais,ok, si tu as les moyens... :). Mais bon si tu es comme moi, tu ne bosses pas, à la charge de tes parents, tu ne peux pas leur dire tout le temps:"je veux le dernier album d'untel", "je veux le dernier dvd de truc".

    20+50+20+20+20... Si je te donne tout ça, fais le compte ;) ( il se trouve que j'ai une grande culture musicale xD)

    +

  • fifi758
    fifi758     

    :lol: Qu'est ce qu'on rigole en entendant ces pauvres artistes millionnaires s'insurger que leur musique va devenir gratuite, ce qui est faux puisqu'il faudra quand même payer la Licence Globale.
    Ils ne se rendent pas compte que ça fait cinq ans que leur musique est vraiment gratuite :D et là on leur propose de payer ce que 8 millions de français faisaient gratuitement et ils crachent sur la soupe.
    Si la licence Globale est rejetée en janvier, et bien on retournera au système actuel MDR du tout gratuit. C'est à ce demander si ces pseudos-artistes ont déjà surfer une seule fois de leur vie sur le net et savent ce qui s'y trouve et qui est à la porté même du néophyte.
    Les DRM n'y changeront rien puisque tout le contenu actuel qui circule sur les réseaux P2P continuera à circuler et les protections des futurs CD et DVD seront crackées aussi vites qu'elles seront apparues.
    Si la loi DADvsi passe et bien on retournera à l'état actuel LOL car franchement vous croyez chers amis des majors et cie qu'on va mettre 8 millions de personnes en prison :lol: et qu'on va embaucher 500.000 fonctionnaires pour traquer les internautes et leur envoyé les amendes de 300? à 1500 ?.
    Finalement ça va devenir commme les trains de banlieues et le metro, et on va arriver au constat qu'il est plus intéressant de se payer un PV tous les 6 mois que de payer sa carte orange à l'anneé MDR. Allez, avec la réponse graduée chère au ministre RDDV il sera toujours plus intéressant de télécharger même en se chopant une amende tous les deux ans :lol:


    Je ne resisterai pas à quelques perles des réactions des artistes et consoerts :
    - Le producteur du chanteur Rhoff (je ne sais même pas qui c'est LOL) à dit qu'il y avait eu 5 millions de tentatives de telechargement su dernier titre de ce chanteur et que ça laissait voir l'étendue des pertes. Et oui sans le P2P, Rhoff aurait été le chanteur francais qui aurait vendu le plus de disque single de tout les temps en France :lol:
    Et Raphael nous dit que se payer l'intégrale de Bowie pour 7? c'est dévaloriser son oeuvre....sauf qu'actuellement n'importe qui peut avoir son intégrale pour 0 kopecks n'est ce pas Joey Starr...

    VIVE notre beau pays la France.Ils feraient mieux d'aller faire un tour en Ukraine pour voir ce que piratage signifie vraiment.

  • Blastm
    Blastm     

    regardez la pages d'acceuil du ministère de la culture, aujourd'hui...
    http://www.culture.gouv.fr/

    "halte a la désinformation".. mais bien sur.. alors disons leur que:
    -La loi garantit la liberté des créateurs parce qu'elle garantit leur rémunération. C'est FAUX.
    -Les DRMs ne vont pas empêcher les acheteurs honnêtes de musique d'écouter ce qu'ils ont acheté où ils veulent. C'est FAUX.
    -La répression ne sera pas plus dure, au contraire. C'est DISCUTABLE.
    -La loi ne sera pas rigide et appliquée sévèrement grâce aux Médiateurs. C'est STUPIDE.
    -Le projet de loi rétablit un équilibre entre créateurs et consommateurs, il ne bénéficie pas aux industriels. C'est FAUX.

    et en plus c'est propre, enrobé en flash et avec des videos, comme on en vois rarement sur les sites de l'etat...
    faire ca avec les deniers public, c'est une honte. :fou:

  • LudoX59
    LudoX59     

    Moi je m'en fous, je préfère acheter ce dont j'ai envie plutôt que d'avoir une licence globale.

    Le problème ici n'est pas cette licence mais surtout les DRM qui menacent le logiciel libre, peut être la musique libre également.
    C'est un pas de plus vers le contrôle de nos choix en matière informatique.

    Là, c'est de liberté dont on parle et d'entrave à l'échange entre les developpeurs du libre et les utilisateurs qui préfèrent ne pas dépendre des Ms et Cie...

    C'est à ca qu'il faut s'opposer avant tout.

    Le reste ce sont des affaires de gros sous. Ceux qui veulent en tirer un max dont certains "artistes" et ceux qui veulent downloader à mort pour presque rien payer.

  • Moonheart
    Moonheart     

    Le fait que l'on utilise des outils ne remet pas en cause le principe selon lequel on doit payer pour profiter du travail d'autrui si celui-ci le demande.

  • Moonheart
    Moonheart     

    [quote]Les ventes de disques ne sont en aucun cas l'ensemble des possibilités rémunératrices des artistes. La radio, les concerts,... les rémunèrent aussi.[/quote]

    Venant d'une personne qui dit être versée elle-même dans la création artistique, je m'étonne de ce propos.

    A priori, sauf pour les "blockbusters", il n'existe quasiment pas de rénumération par les radios pour les artistes, le passage d'un de leurs titres y étant considéré la plupart du temps comme un "échange de bons procédés" permettant de faire sa promotion.

    De plus, les concerts sont très peu rentables en dessous d'une certaine volumétrie.
    Par exemple, un concert de 100 personnes faisant salle comble à rapporté à un ami à moi la somme ridicule de 50euros... pas de quoi sauter au plafond.

    Seuls quelques "blockbusteurs" peuvent donc prétendre à ce genre de revenus additionnels de manière crédible.

    [quote]La licence globale ne met en aucun cas en cause la protection de la création artistique (contre le plagiat,...)[/quote]

    Cette protection inclue aussi le droit de demander la rénumération que l'on souhaite pour l'usage de nos créations.
    Droit dénié totalement par quelque chose comme la license globale.

    [quote]"Personne ne sait comment répartir le produit de la taxe" ? C'est sur que personne ne le sait si l'on refuse en bloc l'idée et toute étude de faisabilité indépendante ![/quote]

    On pourrait en effet faire appel à une société indépendante sur le sujet de la faisabilité technique... mais je vais me permettre de soulever un point préalable qui évitera à l'état de gâcher de l'argent dans une telle étude: "quid de la faisabilité sociale?"

    Pour répartir une telle taxe de manière juste, il faudrait en effet pouvoir établir des statistiques fiables sur le plan des téléchargements... chose possible uniquement si l'on peut obliger l'INTEGRALITE des internautes français à utiliser EXCLUSIVEMENT un logiciel P2P propritaire spécialement fait pour.

    Or si une telle chose était possible, nous n'aurions même pas de discussion à ce propos... non?

    [quote]En quoi une partie de la licence globale ne pourrait pas entrer dans un fond de soutien à la création, et en particulier à la création plus difficile économiquement ?[/quote]

    Selon moi... Tout simplement parce que cela serait difficilement justifiable.

    Pourquoi l'argent rapporté par une license globale dont 99% des gens vont se servir pour acheter des titres commerciaux serait soustrait aux artistes commerciaux pour être reversés à ceux qui ne le sont pas?

    C'est aussi injuste que de faire payer ceux qui ne téléchargent pas pour ceux qui téléchargent (même si c'est malheureusement déjà un peu le cas avec la taxe sur les médias vierges)

    [quote]Par contre, et sur ce point je rejoins notre ministre de la Culture, la SACEM et les différentes unions de Producteurs, il faudrait veiller que cette licence globale soit fixée a un seuil permettant une redistribution à la fois équitable et permettant à la filière artistique de perdurer. Mais pour pouvoir y veiller, faut-il encore en accepter le principe.[/quote]

    Je vois personnellement plutôt cela à l'inverse: C'est AVANT d'en accepter le principe qu'il faut se poser la question de combien il faudrait faire payer les internautes téléchargeant pour pouvoir permettre aux artistes de perdurer.

    Pas APRES... Après, il sera en effet trop tard, la loi aura été votée.

  • bipdan
    bipdan     

    D'abord Mr Dutronc ne voyez aucune tentative d'association de votre nom au medef. C'est juste un jeu de mot sur "l'Opportuniste" qui ne connait qu'un seul geste ... celui de retourner sa veste ...

    Quand on lit que le medef soutient les artistes, il ne faut pas oublier que sur un autre plan, ils mettent sans vergogne la pression sur le statut d'intermittent. Et ce de façon beaucoup plus dangereuse pour la survie des artistes. Car si on manque de modèle réelle pour calculer le préjudice que le P2P fait subir au revenu des artistes, on peut plus facilement prévoir les conséquences de la révision du statut intermittent.

    Si maintenant nos chères député tentent de revenir sur les amendements votés cela ne fera que montré un fois de plus qu'ils font ce qu'ils veulent.

    En tout cas merci a Phillipe M pour la liste des adresses...

Votre réponse
Postez un commentaire