Le projet de loi antipiratage présenté le 11 juin

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • Wishmaster6907
    Wishmaster6907     

    Il est certes anormal d'exiger de profiter du contenu des CD et DVD sans apporter une juste rétribution aux artistes concernés. Et se cacher derrière la notion de démocratie, n'est pas justifiable.

    Cependant, est-il justifié de payer des sommes invraisemblables pour obtenir CD et DVD dans le seul but d'engraisser les intermédiaires commerciaux ?

    NIN et Radiohead montrent la voie. Les artistes peuvent vivre convenablement, et surtout créer sans contrainte (ce qui me semble primordial) en s'appuyant sur un nouveau système économique adapté...

    Pour ce qui est du cinéma, on dira ce qu'on veut mais 10? pour un film ça commence à devenir fortement exgéré au regard de la qualité plus que moyenne des productions actuelles.... et je ne parle même pas de l'état des salles de cinéma. Parce que 10? la place au Pathé du coin pour se retrouver avec une salle cradissime et un son très mal réglé c'est du foutage de gueule.

  • gbh1337
    gbh1337     

    tout est dit !
    + 100000000000000

  • jpfr
    jpfr     

    A ce que je sache, on ne peut interdire le droit à l'information. On ne peut pas vous interdire de mettre une antenne parabolique du moment qu'elle s'intègre bien dans le paysage. Alors de quel droit supprimerait-on Internet qui est également un moyen d'information ?
    La preuve on lit 01.Net !

  • grenuoille
    grenuoille     

    bravo , je n'aurais pas dit mieux



    mais moi j'aurais etait censuré par le forum

  • peronik
    peronik     

    Citoyen = vache à lait

  • ciberluk
    ciberluk     

    En quoi est-il normal que la fnac se fasse entre 15 et 35 % de marge sur un Cd ?
    En quoi est-il normal que les producteurs gagnent plus que les artistes sur les cd ?

    L'expérience Nine Inch Nails, Radiohead, a bien montré qu'avec un peu de jugeote et en géra,t seul leur carrière, on ^peut faire des cadeaux à ses fans sans pour autant perdre de l'argent.

    Le problème pour moi n'est pas de payer, mais bien de payer une fortune pour des gens qui ne le méritent pas et qui ne font que du business sur le dos des artistes.
    Et je ne aprlerais pas du prix s'une place de cinéma ! C'est honteux !!!

  • MeMyself&I
    MeMyself&I     

    Pareil pour les cassettes vidéos sur lesquelles nous avons déjà payé le droit de visionnage dans un cadre privé d'utilisation, et que nous ne pouvons plus utiliser une fois que le DVD est passé comme la norme en vigueur. Evidemment à l'époque, la 'révolutionnaire' taxe sur la copie privée ne s'appliquait pas sur ces supports...

  • ysh
    ysh     

    Ce qui me gène dans ces histoires de, ce qui est aujourd'hui communément qualifié de, 'piraterie' c'est l'absence de clarté.

    Apparemment le fait de partager, ou de télécharger une oeuvre en France dont on n'est pas l'auteur est illégale.

    Cependant enregistrer une chanson, qui passe à la radio, sur une cassette audio voire un film ou une série sur une cassette vidéo ne revêt aucun caractère illégale. La redevance joue donc ici le rôle de 'Licence Globale'.

    Selon l'article L.122-5 du Code de Propriété Intellectuelle : il est prévu que lorsqu'une oeuvre à été divulguée, son auteur ne peut en interdire les copies ou reproductions "strictement réservées à l'usage du copiste et non destinées à une utilisation collective".

    D'ailleurs la rémunération pour copie privée a été instaurée par la Loi Lang du 3 juillet 1985 afin de compenser les pertes qu'engendre la copie par les particuliers de phonogrammes
    et des prestations enregistrées et diffusées par les radios et les télévisions. Les sommes collectées sont redistribuées auprès des sociétés d'auteurs, d'artistes/interprètes, et de
    producteurs audiovisuels. Manifestement cette taxe joue également ici un rôle de 'Licence Globale'.

    Je ne comprends donc pas pourquoi il serait interdit aujourd'hui de télécharger une chanson sur l'Internet, pour une jouissance personnelle, alors qu'elle a été précédemment diffusée sur une chaîne de radio française.

    De surcroît, pourquoi serait-il illégal de télécharger un film, voire une série qui est passée à la télévision Française ?

    Est-il interdit de télécharger une chanson dont on possède déjà le CD ? A combien de reprises devra-t-on payer le droit de jouir, à titre privée je le rappel, d'une oeuvre ?

    La 'Licence Globale', sert elle réellement à combler un manque à gagner ? Ou bien s'insert-elle tout simplement, et opportunément, dans notre paysage fiscal ?

    Je n'ai rien contre les prélèvement fiscaux justifiés et équilibrés, au contraire je vis, et jouie - ne le perdons pas de vue, dans une société qui existe et fonctionne en grande partie grâce à ces ponctions.

    Je suis cependant contre la criminalisation que l'on fait de l'acte de télécharger, caractérisé aujourd'hui par le notion de riposte graduées.

    L'amendement Rocard-Bono voté par le parlement européen est très clair au sujet de nos velléités répressives : 'Ces mesures entrent en contradiction avec les libertés civiques ainsi qu'avec les principes de proportionnalité, d'efficacité et de dissuasion (?) La coupure de l'accès Internet est une sanction aux effets puissants qui pourrait avoir des répercussions graves dans une société où l'accès à Internet est un droit impératif pour l'inclusion sociale'.

    A force de taxe par ci et par là, ne viendra-t-on pas, à moins d'y être déjà, tout naturellement à un mode de rémunération de type 'Licence Globale' ?

    Je précise qu'à aucun moment est-ce que je tente dans ce texte, sauf maladresse de ma part dans le choix d'expressions et de formulations que j'ai pu employées, d'encourager ni de promouvoir tout acte qui servirait à enfreindre la législation qui est en vigueur dans notre pays.

    Affaire à suivre?.

  • gbh1337
    gbh1337     

    Et oui tel est l'avenir de l'internaute français !... Après l'automobile, c'est le net qui va être taxé jusqu'à la moelle !

  • Xfilsfredo
    Xfilsfredo     

    Et que se passe t-il en cas de téléchargement "légal" ? J'ai déjà dû télécharger plus d'une fois des versions pirates car les jeux que je venais d'acheter en supermarché refusaient de se lancer et réclamaient le CD original alors que celui là même était dans le lecteur !
    Voilà, c'est dit !

Votre réponse
Postez un commentaire