Facebook préserve (presque) la vie privée