impression 3d, bioimpressiion, tissus, cellules
 

Un groupe de chercheurs de l’Université de Carnegie Mellon vient de mettre au point une méthode open source pour imprimer des tissus aussi souples que du collagène. Avec l’ambition de fabriquer un jour un cœur de cette manière.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire