L’accès frauduleux au réseau de signalisation mondial SS7 permet aux hackers de recevoir les codes de validation par SMS et de confirmer les virements effectués en ligne. Une première.