En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
  • Toshiba NB100-10X
  • Toshiba NB100-10X
  • Toshiba NB100-10X
  • Toshiba NB100-10X
Acheter au meilleur prix
Prix public : 329,00 €
Toshiba NB100-10X
Adrian BRANCO
Adrian BRANCO | Journaliste  

Design stalinien, finition moyenne et partie GNU/Linux installée à la va-comme-je-te-pousse, ce NB100 est une déception.

L'avis de 01net.com
Toshiba NB100-10X

Les plus
  • + Ecran avec retro-éclairage LED
Les moins
  • - Pas de Wi-Fi 802.11n
  • - Configurations minimalistes
Note de la rédaction

Note mise à jour le 09/09/2016
Note publiée le 10/12/2008
L'avis des internautes

         

Donnez votre avis

Performances

0/5

Mobilité

5/5

Affichage

0/5

Autonomie

0/5

Note d'appréciation générale

1/5

Fiche technique Toshiba NB100-10X

Les plus

  • + Ecran avec retro-éclairage LED

Les moins

  • - Pas de Wi-Fi 802.11n
  • - Configurations minimalistes

Le verdict du test

Toshiba NB100-10X

«C'est une erreur fatale d'entrer en guerre sans la volonté de gagner», disait le général Mac Arthur. A voir ce NB100, on peut en déduire que Toshiba n'a sans doute même pas envie de faire la guerre, tant son produit est bâclé et sans saveur. On comprend que le géant nippon traîne les pieds à rogner ses marges. Mais comme on le voit chez Asus, notamment, avec ses 1002HA et autres S101, les marques commencent à tirer la qualité, la finition, et les prix, vers le haut. Toshiba pourrait avoir un rôle à jouer. Son entrée en matière laisse penser qu'il n'en a aucune envie.

Note de la rédaction

mise à jour le 09/09/2016

1,1 /5

Performances

0/5

Mobilité

5/5

Affichage

0/5

Autonomie

0/5

Note d'appréciation générale

1/5

Toshiba NB100-10X

L'avis des internautes

Soyez le premier à donner le vôtre