En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les jeux vidéo sont bons pour la santé !

Le refrain revient en boucle : les jeux vidéo rendraient les adolescents violents et asociaux. Or, de nombreuses études démontrent que lorsqu’ils sont consommés avec la modération requise, les jeux vidéo ont au contraire des effets plutôt positifs sur notre cerveau. Finalement, seul l’excès est à proscrire.



Ils nous permettent de mieux voir

Une étude de l’université de Rochester publiée en 2003 dans la revue Nature atteste que les jeux vidéo d'action (style Call of Duty, Unreal Tournament, Battlefield) ont un effet positif sur les capacités visuelles et l'attention des joueurs. Des joueurs réguliers et des personnes très éloignées de la pratique ludique ont subi une série de tests. Et le résultat est détonnant : l’attention visuelle des joueurs faiblit moins vite que celle des non-joueurs, parvenant à trouver toujours la cible malgré le niveau croissant de difficulté du jeu. Ils sont également capables de repérer un plus grand nombre d'objets d'un coup et de mieux se situer dans l'espace. La motricité et le repérage dans l’environnement sont aussi optimisés pour les pratiquants.

Jouer rend plus intelligent

Epatant : une étude réalisée par des chercheurs allemands en 2013 parue dans Molecular Psychiatry met en évidence le fait que la pratique des jeux vidéo accroît le volume de notre matière grise ! Le test a consisté à faire jouer 23 adultes à Super Mario 64 pendant 30 minutes sur une durée de deux mois. Résultat : des IRM ont démontré que les cellules grises des joueurs avaient augmenté dans les zones responsables de la navigation spatiale, de la mémoire, de l’organisation et de la motricité des mains. Rassurez donc vos proches ! Le même constat a été fait par des scientifiques britanniques en 2012 autour de jeux de stratégie de type Starcraft, Age of Empire, Bataille pour la Terre du Milieu, etc. qui augmenteraient la plasticité du cerveau.

Des enfants plus sages

Le chiffre est massif : 100 % des enfants entre 10 et 14 ans jouent aux jeux vidéo. Vous vous en inquiétez ? Vous avez tort ! Des scientifiques italiens ont établi dans une étude publiée par Current Biology que jouer permettait d’atténuer les problèmes de lecture et de dyslexie de certains enfants. Il est aussi avéré que les jeunes passant un tiers de leur temps libre à jouer présenteraient une meilleure sociabilité tout en éloignant le spectre de l’hyperactivité.

Un bon remède pour ralentir le déclin mental

Une étude de l’université de l’Iowa réalisée auprès de personnes âgées a démontré que le fait de jouer atténuerait le déclin mental auquel le vieillissement naturel nous prédispose tous. Les jeux agissent en effet sur les liaisons cognitives. On l’oublie trop souvent : le cerveau est un muscle comme un autre ! Il s’entretient !

C’est bon pour l’ego et la douleur !

Réussir à surmonter une difficulté dans un jeu ne provoque pas seulement un plaisir personnel ; ça libère de la dopamine, l'hormone du plaisir, celle qui accompagne notre sensation de bien-être lors d'une relation sexuelle, de prise de drogue, de nourriture ou de sport. Une expérience menée par des chercheurs de l’Association américaine contre la douleur atteste même que la pratique des jeux n’est pas étrangère au soulagement des douleurs provoquées par certaines maladies et interventions médicales. En observant des patients très malades immergés dans un jeu vidéo, les scientifiques ont constaté que leur angoisse refluait. Même constat positif établi par une étude de l’Université de Tel-Aviv, selon laquelle les jeux permettraient aux victimes d’AVC de se reconstruire plus rapidement.

Jouer vous rendrait donc plus réactif, plus intelligent et plus résistent. Alors pourquoi bouder son plaisir quand rien n’est plus facile que de trouver des petits jeux gratuits sur la toile. Vous en trouverez d’ailleurs une belle variété sur le site jeuxgratuits.org.

Par 01net Services