En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Ultrabook : PC Ultra Portable

Les guides d'achat

Toute la sélection 01net d'ordinateurs portables

Un Ultrabook, C’est quoi ?

Qu’ils soient au format 15 ou 17 pouces, les netbooks grand écran sont avant tout des matériels polyvalents.

Nouveau venu dans le monde des ordinateurs portables, l’ultrabook prétend réunir la puissance d’un PC portable classique, la finesse et l’endurance du Macbook Air d’Apple. Depuis la fin de l’année 2011, une nouvelle famille de PC portables a fait son apparition, les ultrabooks. Ce concept, promu par Intel, a pour objectif de proposer des machines très endurantes, offrant un bon confort d’utilisation et des technologies innovantes, pour un prix se situant autour de 1000 euros. Sans oublier un design ultraplat et séduisant. Bref, un clone du MacBook Air d’Apple, la machine qui fait référence depuis 2008. Aujourd’hui, tous les constructeurs proposent au moins un ultrabook, dont le prix varie entre 799 et 1399 euros (selon le processeur la taille du SSD, etc.). Mais, ne vous y trompez pas. Il s’agit de machines à écrire ultraperfectionnée, qui essayent de se trouver une place à mi-chemin entre les netbooks, petits, très endurants et vendus moins de 400 euros, et les ultraportables, hypersophistiqués et souvent très chers. Pour être homologué « ultrabook » par Intel, le portable doit avoir un écran de 13,3 pouces. Son épaisseur ne doit pas dépasser 2 cm. Il doit être équipé d’un processeur à basse consommation (Intel bien sûr !), d’un disque SSD et de mémoire DDR3. Un module Wi-Fi n et un minimum de deux ports USB sont également requis. Côté logiciel, Windows 7 est à l’honneur. Intel insiste sur l’intégration de certaines technologies, telle la Rapid Start Technology, qui doit permettre un démarrage très rapide de la machine, aussi bien à froid (10 à 15 secondes) qu’en sortie de veille (quelques secondes). D’autre part, pour les aficionados du mail et de Facebook, l’Intel Smart Technology doit permettre à une machine en veille de se connecter automatiquement à un hot spot Wi-Fi et d’envoyer / recevoir les mails en attente, de mettre à jour un fil Twitter, voire de relever les derniers événements sur les autres réseaux sociaux.

AMD, de son côté, n’a pas encore officiellement contre-attaqué. Cependant, le concurrent d’Intel fait état de la préparation de la plate-forme Trinity, qui trouvera sa place dans des PC ultrafins vendus moins de 1 000 euros. Pour le moment, la sortie des premières machines est prévue pour la seconde moitié de l’année 2012, mais AMD reste très discret concernant le cahier des charges imposé (ou non) par sa solution.

Actualité Ultrabook : PC Ultra Portable