En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
01net

Une seconde d'attente sur son smartphone et on devient fou !

Ericsson et Vodafone publient une étude dont les résultats sont plutôt étonnants : une seule petite seconde d'attente sur un smartphone suffit à nous stresser ! C’est désormais neurologiquement prouvé ! Les deux constructeurs ont demandé à 150 utilisateurs de 18 à 50 ans de réaliser 13 tâches sur leur téléphone, dans un délai de 10 minutes. Pendant ces 10 minutes d’étude, on a surveillé leur activité cérébrale suivi les mouvements des yeux, et enregistré la fréquence cardiaque de chaque utilisateur. Résultat : 1 seule seconde d’attente suffit à rendre nerveux, quelle que soit la tâche qu’on est en train de réaliser et donc quelque soit son importance. Au bout de 2 secondes, près de la moitié commence à se démobiliser, et regarde ailleurs. Arrivé à 8 secondes de latence, c’est fichu, on lâche l’affaire, on est déjà passé à autre chose !

Mise en ligne le 24/02/2017

Sur le même sujet