En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Medion Akoya E6221

L'Akoya E6221 de Medion est un portable utilisant la nouvelle plate-forme Intel, mais à 499 euros, il ne fait pas de miracle.

Note de la rédaction

prix constructeur : 499 €

autres meilleurs prix pour
PC Portables

  • EasyNote TF71BM-C4XZ - PC portable 268,86 €
Voir les détails

Prise en main

L'Akoya E6221, un 15,6 pouces à dalle mate... qui ne brille pas

Le portable Akoya E6221 de Medion accueille la nouvelle plate-forme Intel, mais, à 499 euros, il ne fait pas de miracle.

David Nogueira 01net
le 20/05/2011 à 16h00
note de la rédac

la promesse

L’Akoya E6221 de Medion répond à une problématique assez simple : proposer une machine à petit prix, mais équipée de composants récents, en l’occurrence une plate-forme Sandy Bridge d’Intel, en vue de s’affranchir des tâches bureautiques courantes sans problème. Guère plus, il faut bien s’y attendre car, dépourvu de carte graphique, ce portable de 15,6 pouces devrait assez rapidement montrer ses limites.

la réalité

L’Akoya E6221 se fait tout d’abord remarquer par son nouveau châssis... noir brillant ! Première faute donc puisqu’il retient les traces de doigts à la perfection. Même revêtement pour le pavé tactile qui, en prime, offre une sensation de glisse onctueuse. Pas très agréable. Les touches du clavier façon chiclet ne rivalisent pas avec ce que proposent les géants du genre (Asus, Sony, Apple, Samsung, etc.), mais il faut bien reconnaître qu’elles ont le mérite d’être bien séparées, limitant d’autant les erreurs de frappe. Pour en finir avec le design, la seconde faute de goût, à notre avis, concerne les enceintes. Medion les dissimule sous une grille ronde toute petite, trop petite (2 cm de diamètre), cerclée de chrome. La conséquence est quasi immédiate : on a l'impression d’avoir sous les yeux une machine avec un dispositif audio ultraminimaliste. Dans les faits, ce dispositif stéréo fournit une qualité des plus classiques, peu puissante et avec peu de détail.

Medion Akoya E6221 : une machine de bureau

Utilisant une puce graphique intégrée (Intel HD 3000), cet Akoya E6221 n’a rien d’une machine de jeu. Nos logiciels de test le confirment. Cet Akoya peine à atteindre la dizaine d’images par seconde, en définition native (1 366 x 768 pixels), même avec un jeu pas franchement exigeant en ressources (Resident Evil).
En revanche, sa puissance suffit amplement pour une utilisation bureautique et multimédia au quotidien. Le score assez élevé, obtenu sous PCMark Vantage (5 181 points), confirme le bon comportement de la machine en usage bureautique. C’est désormais un classique, mais on apprécie la présence de Microsoft Office Starter qui permet d’utiliser Word et Excel dans des versions gratuites.
On aurait aimé que sa dalle soit un peu plus lumineuse et surtout plus contrastée. Nous avons respectivement mesuré 213 cd/m² et 473:1, le contraste étant donc assez faible. En revanche, elle présente l’énorme avantage de bénéficier d’un traitement mat qui évite les reflets si désagréables à l’œil. Du coup, on s’en accommode assez facilement.
Toujours concernant l’aspect bureautique et multimédia, on regrette que la capacité du disque ne soit que de 500 Go. Même si cela offre déjà de quoi stocker d’innombrables photos, films et morceaux de musique, on aurait préféré que Medion opte pour un modèle de 640 Go. Là encore, ce hic est contrebalancé par une bonne surprise puisque ce portable bénéficie de deux ports USB 3.0 (et deux USB 2.0) pouvant accueillir une unité de stockage externe très rapide.

Globalement agréable… sans plus

L’Akoya E6221 est globalement agréable à utiliser. Il ne chauffe ni trop sur le dessus (nous avons mesuré 35 degrés au max sur le repose-mains) ni trop en dessous (39,2 degrés max.). Nous avions évoqué le bon confort du clavier, complété par une série de touches sensitives – au-dessus du clavier – permettant d’activer ou de couper le Wi-Fi, piloter sa musique ou régler le volume en un clic. Ce portable de 15 pouces offre par ailleurs une autonomie satisfaisante de trois heures en lecture vidéo avec le Wi-Fi activé.

le verdict

L’Akoya E6221 de Medion aurait pu être un PC portable d’un bon rapport qualité/prix. Si la configuration tient la route – malgré une capacité de stockage que l’on aurait aimée un peu plus importante – son design lui est quelque peu défavorable. Le noir brillant du châssis est très salissant et l’aspect minimaliste de ses enceintes est peu flatteur. Décernons trois étoiles pour ce produit qui se situe sur un segment où la concurrence est rude.

Voir les détails
   
Voir les détails

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

hp SlateBook 14-p000nf

note de la rédac

hp Envy x360 (15-u002nf)

note de la rédac

Toshiba Satellite P50-B-10D

note de la rédac

Toshiba Satellite NB10t-A-10F

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters