En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Asus Eee Pad Transformer TF101

Le 01Lab a eu la chance de tester un exemplaire presque finalisé de l'Eee Pad Transformer TF101 d'Asus. Une réussite sur tous les plans, une révolution est en marche.

Note de la rédaction

prix constructeur : 399 €

Disponible chez

  • Materiel.net :

Prise en main

L'Asus Eee Pad Transformer disponible avec dix jours d'avance

La tablette-netbook d'Asus a remporté bon nombre de suffrages à la rédaction. Et elle le mérite.

Aymeric Siméon 01net
le 24/05/2011 à 11h40
note de la rédac

la promesse

Mise à jour du 14 juin 2011
Nous avons eu l'occasion de refaire nos tests d'autonomie vidéo et web sur un modèle final. Nous avons atteint plus de 8 heures d'autonomie dans les deux cas (avec la tablette seule) soit 2 heures de plus qu'avec le modèle presque définitif que nous avions eu pour faire notre test en avril. Quant aux tests menés sur la tablette avec le clavier, l'autonomie record de 17 heures est atteinte en utilisation vidéo.

Mise à jour le 24 mai 2011
Selon nos sources, l'EeePad Transformer TF101 d'Asus serait disponible dès demain, 25 mai, sur le site de la Fnac, au prix indiqué (voir ci-dessous) et avec Android 3.0. Les autres enseignes seront livrées dans le courant de la semaine également.

Article paru le 8 avril 2011
Le concept de tablette Android 3.1 de 10,1 pouces ici mis en œuvre par Asus est très séduisant et, osons le terme, révolutionnaire. L’Eee Pad Transformer TF101, dont vous avez pu voir la vidéo 01net. peut s’intégrer à une station d’accueil qui se présente sous la forme d’un clavier, le tout se transformant alors en netbook. Et le prix est plus qu’attrayant : 499 euros pour le modèle de 16 Go (399 euros sans clavier), 599 euros pour celui de 32 Go (499 euros sans clavier). Un principe deux-en-un bien plus probant et abouti que celui de l’Inspiron Duo de Dell ou de la tablette W500 d’Acer.

la réalité

Ça y est ! La première tablette Android de 10,1 pouces d’Asus arrive en France le 6 juin. C’est sûr. Pour son entrée sur ce marché, le constructeur taïwanais frappe fort et vient mordiller les orteils d’Apple et de son iPad. Nous avons été très impressionnés par le produit – presque à l’état final – que nous avons eu entre les mains.

Surf, Flash et jeux

La définition de la dalle brillante de 10,1 pouces (avec dix points de contact) est de 1 280 x 800 pixels, bien meilleure que celle de l’iPad 2. C’est la puce Tegra 2 de Nvidia qui imprime la cadence. Avec ses deux petits cœurs cadencés à 1 GHz et son gigaoctet de mémoire DDR2, elle est capable de lire les animations Flash (avec l'application Adobe), les films en MKV (avec une application spéciale) ou en MP4 (en natif), etc. sans problème. Il est même possible de jouer ! Il faut télécharger les titres soit sur l’Android Market soit dans la TegraZone, l’application-portail de Nvidia. Quelques jeux amusants s’y trouvent déjà, et le catalogue s’étoffe régulièrement (mais doucement). Une grande partie sont payants, mais ils ne coûtent que quelques dollars.

Grâce à l’adaptateur interface propriétaire-USB, il est possible de brancher la tablette à votre PC ou à votre Mac et d’y transférer films, MP3, photos, etc. En revanche, la tablette ne se recharge pas par USB. En effet, il faut une source électrique capable de faire passer une intensité de 2 ampères dans les cellules de la batterie. Bien que n’ayant aucun port USB, la tablette intègre une prise mini-HDMI pour diffuser des films sur n’importe quel écran ou TV LCD Full HD. Enfin, il est possible d’étendre la capacité de stockage au moyen du lecteur micro-SD de la tablette.

iOS 4, prends garde à toi !

Le premier contact avec Android 3.1 est très agréable. Les interfaces sont soignées, et, si la navigation dans les menus demande un tout petit peu d’entraînement, il n’y a là rien d’insurmontable. Parmi les applications qui nous ont fait forte impression : YouTube, dont la présentation est bien pensée et l’utilisation intuitive, mais aussi le navigateur Web et la boîte mail GMail. D’ailleurs, un compte Google est nécessaire pour profiter de toutes les fonctions de la tablette. L’iOS 4 d’Apple (le système d’exploitation de l’iPad) conserve l’avantage concernant la simplicité d’utilisation et l’ergonomie.

Enfin, Asus a intégré des applications maison. L’une d’elles, baptisée MyCloud, vous permet d’envoyer des photos, documents, films dans les « nuages » à partir d’un PC et de les récupérer aisément sur la tablette, et vice versa. Il est également possible de se servir de la Transformer comme d’un point relais pour lire en streaming tous les contenus multimédias stockés sur les différentes machines de la maison.

Un clavier plein de fonctions

Surfer, jouer mais aussi travailler : si le clavier virtuel suffit à taper quelques mots dans un e-mail, dans un tweet ou sur son profil Facebook, pour entrer du texte au kilomètre, cela devient un peu plus ardu.
C’est là que le clavier physique entre en action. Outre les deux ports USB et le lecteur de cartes mémoire (MMC et SD), il renferme une batterie qui, ajoutée à celle de la tablette, offre 11 heures d’autonomie en lecture de vidéo (6 heures pour la tablette seule). Ses touches chiclet sont confortables, certaines sont destinées aux fonctions d’Android (menu des applications, volet de navigation), et le touchpad multipoint est réactif. Pas plus grand ni épais qu’un netbook, l’ensemble pèse 1,32 kg (688 g pour la tablette seule), et le chargeur est tout petit.

Deux petits reproches sont toutefois à formuler. Le poids de la tablette contribue à déséquilibrer l’ensemble netbook si vous l’ouvrez trop. De plus, la charnière est très dure à manœuvrer, il faut donc ne pas avoir peur de forcer un peu pour ouvrir et fermer la Transformer. Une révolution, on vous dit.

L'Eee Pad Transformer TF101 est disponible en précommande sur bon nombre de sites Internet, et les prix conseillés semblent suivis.

le verdict

Avec un prix d’entrée à 499 euros pour l’ensemble (399 euros pour la tablette de 16 Go seule), comment ne pas décerner cinq étoiles à l’Eee Pad Transformer TF101 ? Voilà une solution qui peut servir de netbook le cas échéant. Un modèle 3G pourrait arriver dans le courant de l’année. Après les netbooks, Asus pourrait-il devenir l’un des grands acteurs du marché de la tablette Android ?

Voir les détails
     
Voir les détails

Avis utilisateurs

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Asus MeMO Pad 8 K011 ME181CX

note de la rédac

Lenovo Yoga Tablet 10 HD+

note de la rédac

Samsung Galaxy Tab S 10.5

note de la rédac

Samsung Galaxy Tab 4 7.0 Wi-Fi

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests