En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Samsung UE40D7000

Nous avons fait l'essai de la nouvelle gamme de téléviseurs D7000 de Samsung, en commençant par le plus petit modèle 40 pouces.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 1699 €

Disponible chez

  • Amazon, frais de port... :

Prise en main

Téléviseur Samsung UE40D7000 : aussi esthétique que performant

Ce nouveau téléviseur D7000 40 pouces de Samsung jouit d'un design et d'une qualité d'affichage très travaillés.

Bruno Cormier 01net
le 18/03/2011 à 16h30
note de la rédac

la promesse

Présentée pour la première fois lors du CES 2011 de Las Vegas, la nouvelle génération de téléviseurs Samsung met l'accent sur le design et les performances d'affichage. Les bordures de la dalle sont réduites à de fines bandes de 5 mm de largeur, et plusieurs technologies font leur apparition pour perfectionner la qualité d'image. Ces téléviseurs se munissent aussi d'une toute nouvelle interface de services connectés, appelée SmartHub. Nous avons donc testé le modèle 40 pouces de la D7000, le milieu de gamme du fabricant coréen.

la réalité

Côté design, Samsung plonge dans une nouvelle philosophie que nous décrivions lors de notre présentation générale de la nouvelle gamme du fabricant. Un concept d'unicité, qui consiste à intégrer totalement l'image du téléviseur dans son environnement. Les bordures sont donc très fines, et entourées d'un liseré transparent pour adoucir la transition. Par ailleurs, la dalle LCD est presque sur le même plan que ses bordures, pour achever une esthétique très réussie. Notez que les designers de Samsung souhaitent, à terme, se débarrasser totalement des bordures du cadre.

Un affichage de grande qualité

Les dalles S-PVA de cette dernière génération de téléviseur s'annonce de très bonne qualité. Le modèle de 40 pouces que nous avons testé profite d'un bon rétro-éclairage Edge LED, offrant une bonne homogénéité et une luminosité très vive. Nous avons mesuré une luminosité maximale de 353 cd/m² en moyenne sur toute la dalle. Le taux de contraste n'est pas en reste : 5486:1 en mode standard et 4452 en mode cinéma, grâce à des noirs profonds (0,05 cd/m² en moyenne). Les angles de vision horizontaux sont aussi très étendus : 88° selon notre test, c'est un excellent résultat. Les couleurs perdent en revanche leur vivacité lorsque l'on regarde l'écran d'en haut.
La retouche d'image en temps réel de Samsung est par ailleurs très poussée, permettant d'obtenir un rendu de très bonne qualité. Tout est réglable ! Il est possible de désactiver tout ou chacune des options de retouche séparément, et notamment de diminuer drastiquement le retard d'affichage (input lag) de l'écran en activant un mode « jeux », pour les fans de jeux vidéo. Nous ne sommes toutefois pas parvenus à désactiver totalement le rétro-éclairage dynamique du téléviseur, malgré les options disponibles. Ce rétro-éclairage a d'ailleurs un impact sur notre test de qualité de rendu des gris : la composition et la stabilité de ces gris n'est pas parfaite, selon notre sonde optique. Quoi qu'il en soit, l'image perçue reste d'excellente qualité.

Très performante en 3D

En termes d'affichage 3D, Samsung montre ici ses progrès les plus flagrants. Alors que les précédents téléviseurs souffraient d'un effet de « crosstalk » (image fantôme) marqué dans de nombreuses scènes 3D, cette UE40D7000 affiche des résultats nettement meilleurs. Dans les mêmes scènes, le problème à totalement disparu, il est très peu visible dans les scènes les plus sévères. Nos mires de test 3D confirment cette constatation : les résultats sont excellents. Aucun doute, Samsung a fait de gros progrès pour diminuer le temps de réponse de ses téléviseurs. Grâce à une bonne luminosité (le réglage de luminosité se met automatiquement au maximum en mode 3D), l'atténuation de lumière induite par les lunettes 3D n'est pas gênante, même dans les scènes sombres.
La conversion 2D vers 3D de Samsung est encore perfectionnée par rapport à la génération précédente. Elle offre un bon rendu en 3D, agréable pour les yeux, et fonctionne plutôt bien face aux autres technologies du marché. Cela dit, on reste évidemment en-dessous de la qualité d'une source nativement en 3D. Il n'y aura pas de miracle, mais une nette amélioration.

De beaux progrès sur les services connectés

La nouvelle interface SmartHub de Samsung est largement améliorée par rapport à la précédente. Elle regroupe les services connectés ainsi que les fonctions multimédias (vidéo, musique photo, DLNA). Tout est donc regroupé dans une même interface, avec la possibilité de télécharger des services supplémentaires (très souvent gratuits) dans le menu Samsung Apps. D'ailleurs, l'application YouTube vient tout juste d'être mise à jour pour enfin afficher ses vidéos en HD, une excellente nouvelle. On attend en revanche que Dailymotion lance aussi son application dédiée.
Deux évolutions majeures sont particulièrement intéressantes. La première est l'apparition d'un moteur de recherche capable de trouver ses résultats à partir de toutes les sources connectées au poste (Web, réseau domestique, périphérique de stockage, etc.). La seconde est l'arrivée d'un navigateur Internet complet entièrement programmé par Samsung autour du moteur de rendu Webkit, avec la gestion du Flash. Ce dernier est plutôt fluide, on regrette cependant l'impossibilité de se servir d'un vrai clavier (USB sans fil) pour taper ses recherches et ses adresses Web plus facilement. Une application destinée à Android permettra bientôt de se servir du clavier de son smartphone pour compenser ce problème.

Compatible MKV, mais pas de sous-titres

Les fonctions multimédias sont aussi fortement améliorées, mais elles restent encore très largement en-dessous de ce que permettent les lecteurs multimédias du marché. Le téléviseur peut désormais lire sans problème des fichiers MKV en haute définition, mais il ne peut pas afficher de sous-titres. S'il est compatible avec tous les formats vidéo habituels (WMV, Xvid, DivX, etc.), il ne peut en revanche que lire du MP3 en audio et du JPG en photo. Ce téléviseur pourra donc dépanner dans la lecture audio vidéo, mais il fait beaucoup moins bien qu'un lecteur multimédia.

le verdict

Le téléviseur UE40D7000 de Samsung nous a autant impressionnés par la modernité de son esthétique que par sa qualité d'affichage. Espérons que les modèles D8000 et D9000, plus haut de gamme, mais aussi plus chers, confirment ce très bon cru 2011 de Samsung.

Voir les détails
   
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Samsung UE55HU8500

note de la rédac

Samsung 46F5500

note de la rédac

Brandt B5020FHD

note de la rédac

Toshiba 58L9363DF

note de la rédac

Thomson 46FW8785

note de la rédac

Toshiba 40L5333D

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters