En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Une configuration musclée, un design haut en couleur et une polyvalence à toute épreuve, tel apparaît le dernier Vaio C de Sony.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 899 €

autres meilleurs prix pour
PC Portables

  • EasyNote TF71BM-C4XZ - PC portable 263,58 €
Voir les détails

Prise en main

Nouveaux Sony Vaio C Sandy Bridge : le look mais pas seulement

Une configuration musclée, un design haut en couleur et une polyvalence à toute épreuve, tel apparaît le dernier Vaio C de Sony.

Slobodan Dragovic 01net
le 02/05/2011 à 12h01
note de la rédac

la promesse

Proposer une machine polyvalente capable de satisfaire à la fois les esthètes et les amateurs de bonnes performances est la mission que s’est confié le nippon Sony avec ce Vaio série C rose comme un petit cochon, et dans le cochon tout est bon… ou presque. Est-ce un succès ou non, à nous de le déterminer.

la réalité

S’il est un point qui ne souffre d’aucune discussion, c’est bien celui du design. Au sein de Sony on l’a bien compris, la preuve en est avec cette machine qui se démarque facilement de la flopée de portables présents sur le marché. Que ce soit par son design mais aussi par son équipement, ses fonctions et… son prix.

Ce Vaio C n’est pas que joli, il est bien équipé

Suspicieux au départ quant à ses performances, car nous pensions que ce Vaio série C était plus un PC portable d’apparat que de travail, nous avons dû revoir notre jugement après test. C'est une machine réellement performante et polyvalente, tout du moins assez performante pour permettre de jouer, de voir des films en HD, d’écouter de la musique et bien évidemment… de travailler et de surfer sur le Web.
Après tout, elle est équipée de nombreuses interfaces (réseaux Ethernet Gigabit, Wi-Fi n, Bluetooth EDR 2.1, USB 3.0) pour communiquer avec le monde extérieur et partager. Tout comme elle est équipée d’une sortie vidéo HDMI, d’une carte graphique puissante (Radeon HD6470M) et d’un écran 16/9 couleur HD Ready de 14 pouces de bonne qualité (tout du moins visuellement, car sur le papier et d’après les tests, il n’offre qu’un contraste de 427:1 et une luminosité de 170 cd/m2, ce qui n’est pas mirobolant).
Sa bonne constitution nous a cependant permis d’apprécier le bon déroulement de la plupart des épreuves auxquelles nous l’avons soumis. Il suffit de jeter un œil sur les scores obtenus pour s’en convaincre. A commencer par les indices Windows qui la créditent d’un joli 6,9 sur 7,9 pour le processeur, d’un 7,4 pour la mémoire et d’un bon 6,4 pour le graphisme jeux, des indices plutôt bons pour une machine multi-usage.
De même, avec certains jeux comme Resident Evil 5 et The Last Remnant, ce Vaio C réalise un bon score : entre 26 et 27 FPS (frame ou images par seconde), c’est dire que la fluidité des jeux reste correcte. Idem pour les indices 3DMark06 de 4 936, PCMark Vantage Pro de 5 782 et 3DMark Vantage de 1 981, qui placent ce Vaio série C parmi bon nombre de machines de bureau pourtant mieux équipées et beaucoup plus volumineuses. Même le disque dur pourtant assez classique (un Western Digital Scorpio de 320 Go en Sata à 5 400 tr/min) parvient à assurer un débit de plus de 70 à 75 Mo/s en lecture et en écriture.

Des faiblesses sonores et en autonomie

Les seuls reproches que l’on puisse réellement faire à ce VPC-CA1S1E sont peut-être sa faible qualité sonore (il vaut mieux écouter la musique au casque qu’avec les deux haut-parleurs intégrés) et son autonomie. La batterie fournie ne nous a permis de regarder un film que pendant une durée de 2 heures 27 minutes.
Mais c’est surtout sur le plan de l’utilisation que ce Vaio C nous a séduits. Par sa simplicité et par son ergonomie. Tout est pensé pour simplifier la vie de l’utilisateur quant à la maintenance de l’appareil et de son utilisation quotidienne, grâce à des touches d’accès direct à certaines fonctions importantes, etc.

le verdict

Nous terminerons en précisant qu’à l’intention des personnes qui détestent le rose, le constructeur a également prévu des habillages orange acidulé, vert pomme, noir et blanc pour ce joli portable.

Voir les détails
     
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

hp SlateBook 14-p000nf

note de la rédac

hp Envy x360 (15-u002nf)

note de la rédac

Toshiba Satellite P50-B-10D

note de la rédac

Toshiba Satellite NB10t-A-10F

note de la rédac

Dell Inspiron 15 Série 7000

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters