En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Pioneer HDJ-500-R

Produit grand public pouvant également servir au DJ amateur, ce casque Pioneer offre un rendu homogène et est très puissant. Plus besoin de pousser le volume au maximum.

Note de la rédaction

prix constructeur : 99 €

Disponible chez

  • Amazon, frais de port... :

Prise en main

Un casque audio Pioneer qui offre un bon rendu

Le son du HDJ-500-R, un casque à arceau de Pioneer, ne plaira peut-être pas à tous, mais, techniquement, son rapport qualité/prix est très bon.

Aymeric Siméon 01net
le 03/02/2011 à 14h30
note de la rédac

la promesse

En septembre 2010, Pioneer lançait le HDJ-500-R. Pensé pour les DJ nomades, ce casque arceau peut aussi bien venir se connecter sur un baladeur numérique qu'aux platines et est livré avec un jeu d'accessoires pensé pour les deux usages. Disponible en plusieurs coloris, son prix de 99 euros est assez alléchant. Reste à savoir si le constructeur n'a pas signé, à tort, un tel produit. Voyons (ou plutôt entendons) cela.

la réalité

Le HDJ-500-R est un casque arceau fermé, qui opte pour des écouteurs de type supra-aural (se posant sur les oreilles). Ces derniers sont recouverts d'un revêtement en similicuir qui se retire facilement et est lavable à l'eau. En outre, ils englobent correctement tout le pavillon auditif. Ainsi, le son se diffuse et se répercute correctement sur tous les reliefs de votre oreille. A ce propos, l'écouteur droit est monté sur pivot pour permettre aux DJ en herbe de pouvoir garder le casque autour du cou et d'avoir juste un écouteur à portée d'oreille pour lancer la prochaine boucle dans leur mix.

Arceau rigide, oreilles au chaud

La relative rigidité de l'arceau participe à maintenir le casque en place même en cas de gestes brusques. Bien proportionné (on est loin du Beats Studio), vous ne passerez pas vraiment inaperçu dans le métro ou en voyage car les couleurs noir mate et rouge acier brillant attirent l'œil.
Afin de s'adapter à tous les usages possibles, Pioneer livre deux jeux de câbles avec son casque : un cordon en spirale pour se déplacer loin de la platine tout en gardant le casque sur les oreilles (jusqu'à 3 m), un cordon droit pour l'usage sur un baladeur (1 m). Chacun de ces deux câbles possède une prise anti-arrachement et se finit par une prise jack 3,5 mm (adaptateur vers prise 6,3 mm fourni). Une fois de la musique envoyée dans les écouteurs, l'isolation par rapport à l'entourage est bon et la puissance développée par le casque est impressionnante.

Du bon son dynamique

Pas besoin de monter le volume du matériel sur lequel le casque est branché pour entendre parfaitement. La dynamique offerte par les transducteurs de 40 mm est probante et puissante. La preuve, la puissance maximale du casque pour un signal constant (466 mV) est de 108,8 dB (mesurée par nos soins). Les basses sont (trop ?) présentes, les médiums et les aigus sont correctement rendus. Pioneer annonce une bande passante assez large allant de 5 à 28 000 Hz. Nos tests nous ont démontré que l'écart était un tout petit moins large : 25 à 21 500 Hz. Ce casque est donc tout à fait dans la moyenne de tout ce que nous avons eu sur les oreilles auparavant.
Question régularité de bande passante, ce modèle est, là aussi, tout à fait dans la norme et nos oreilles ne nous ont pas menti. Notre graphique de test montre que les basses sont très régulières, les médiums un peu rehaussés et les aigus bien présents. Seuls quelques trous dans la courbe l'empêchent d'avoir les honneurs.

le verdict

Très bon casque vendu moins de 100 euros, le HDJ-500-R remplit correctement son rôle. Branché sur un baladeur et utilisé dans un milieu urbain, il offre un bon rendu audio et une isolation appréciable. Les DJ, pouvant être un peu brusque avec le matériel lorsqu'ils sont pris dans leur mix, pourront lui faire deux reproches. Le premier, le manque d'articulation dans la structure (autre que son écouteur droit). Le second, qu'il n'y ait pas au moins quelques éléments métalliques pour résister aux aléas des transports. Deux atouts que le Shure SRH 750 DJ peut mettre à son actif (pour un prix, certes, plus élevé).

Voir les détails
   

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Samsung Level On

note de la rédac

Bose SoundTrue Around-Ear

note de la rédac

klipsch KG-200

note de la rédac

MTX Audio iX1

note de la rédac

JBL Synchros E40BT

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters