En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le NP900X3A-A01FR est un magnifique ultraportable signé Samsung. Venant chasser sur les terres d'Apple et de ses Mac Book Air, il est une franche réussite, tant en termes de configuration que de fonctionnalités.

Note de la rédaction

prix constructeur : 1600 €

Disponible chez

  • Amazon, frais de port... :

Prise en main

Le Serie 9, l'ultraportable Samsung testé et approuvé par le 01Lab

Le Serie 9 de Samsung est une petite réussite. Grande autonomie, bon écran, finition au top. Presque rien à redire.

Aymeric Siméon 01net
le 26/04/2011 à 16h00
note de la rédac

la promesse

La Serie 9 de Samsung débarque en France. Pour rappel, cette gamme fut introduite par le constructeur coréen lors du CES et se positionne clairement sur le haut de gamme, pile en face des ordinateurs Apple MacBook Air. La finition se veut parfaite, la mécanique irréprochable et l’ensemble ultrafin. Autre atout : l’écran. Samsung l’annonce comme extrêmement lumineux, contrasté et utilisable dans n’importe quel environnement lumineux. Deux tailles sont annoncées par le coréen, nous commençons par le modèle de 13,3 pouces.

la réalité

Samsung croque la pomme. La tentation était trop grande ! Venir concurrencer Apple sur le terrain de l’ultraportable, joli, puissant et bien fini, Samsung s’y risque et réussit presque son coup. Bien entendu, pas de Mac OS X ici, mais bien du Windows 7 Pro, enfermé dans un châssis en duralumin. Cette matière, utilisée dans l’aéronautique, est extrêmement résistante tout en assurant une légèreté appréciable au Serie 9 (1,35 kg). Cependant, le gros défaut de ce matériau, ou tout au moins du revêtement de surface choisi par Samsung, est sa relative sensibilité aux traces de doigts. D’une machine léchée, on passe rapidement à un PC à astiquer régulièrement pour qu’il garde son air « haut de gamme ».

Un Mac Book Air en retard

Comparer un MacBook Air 13,3 pouces et le Samsung Serie 9 est tentant. Les deux machines jouent sur la finesse, l’autonomie, l’écran de qualité et, bien évidemment, la puissance, pour séduire. Question prix, le coréen est plus gourmand qu’Apple car le prix d’entrée de la machine est de 1 600 euros environ (1 299 euros pour le Mac). En effet, le 13,3 pouces d’Apple n’a pas la même génération de composants sous le clavier. Et pour cause : là où Mac OS X n’a besoin que de 2 Go de mémoire et d’un processeur Intel Core 2 Duo SL9400 pour fonctionner parfaitement, Windows 7 Pro demande un peu plus de puissance pour être à l’aise.

Le Serie 9 bien dans son temps

Samsung a mis un processeur Sandy Bridge d’Intel, le Core i5-2537M (double cœur cadencé à 1,4 GHz) et 4 Go de mémoire pour que le système de Microsoft soit pleinement opérationnel. Du côté du stockage, les deux machines sont à armes égales puisque chacune embarque un SSD de 128 Go. Démarrage et sortie de veille rapide sont bien au programme, la sortie de veille étant d'ailleurs accélérée par un utilitaire Samsung.

Côté graphique, Samsung préfère confier le rendu à la partie spécialisée du processeur (Intel GMA HD 3000), tandis qu'Apple se fend d’une carte d'entrée de gamme Nvidia (GeForce GT 320M), pas à l’aise sous les jeux, mais performante en HD. Enfin, la connectique est à l’avantage de Samsung. Un port USB 3.0, un port USB 2.0, une sortie microHDMI, un lecteur microSD, un prise micro/casque et une prise Ethernet nécessitant l’emploi d’un convertisseur (heureusement fourni). Toutes ces prises sont dissimulées dans de petites trappes latérales qui ne sont pas sans rappeler celle du tout premier MacBook Air.

Ultraportable pour noctambule

L’écran du Serie 9 s’offre un revêtement mat, plus que bienvenu. Adieu reflets ! De plus, la luminosité de la dalle est tout simplement la meilleure que nous ayons eue sur un PC portable : 415 cd/m2. Cependant, les différentes mesures effectuées sur toute la surface de l’écran nous ont révélé un manque d’homogénéité flagrant. En revanche, le taux de contraste de 984 :1 indique que la forte luminosité ne nuit pas au rendu des zones sombres, ce qui est très appréciable lorsqu'on regarde un film sur les 1 366 x 768 pixels de l'écran.

Sous ce dernier, la charnière est protégée par une bande de plastique brillante. Elle renferme un capteur de luminosité qui joue à la fois sur l’intensité de la dalle mais aussi sur le rétro-éclairage du clavier. Oui, le clavier chiclet présent est pensé pour vous permettre de saisir du texte dans les lieux sombres sans effort. Il est même possible de régler le niveau d’éclairage directement depuis deux touches du clavier. Le touchpad multipoint est assez large (comme celui du MacBook Air) et offre une surface de glisse douce au toucher et entièrement cliquable.

Chameau coréen

Le Serie 9 de Samsung ne consomme pas plus de 31,5 watts quand il est fortement sollicité, contre 20 watts au repos. De fait, la batterie Ion-Polymer 6 cellules arrive à fournir cinq heures d’autonomie à la machine selon notre protocole de test. Il est possible de gagner entre une et deux heures en utilisation intensive en réduisant la luminosité et en coupant le module Wi-Fi n. Econome en énergie, donc, mais également discret : pas plus de 35,9 dB en fonctionnement. En revanche, la température sous la machine peut atteindre 46 °C en pleine charge. Attention aux cuisses.

le verdict

Samsung réussit un joli tour de force pour une marque qui est - somme toute - une nouvelle venue sur le secteur du PC. Les progrès sont fulgurants et le Séeie 9 en est la parfaite illustration. Léger, fin, bien fini, dommage que le duralumin n’ait pas subi un traitement anti-traces de doigts et que le bord du clavier chiclet soit composé de plastique noir brillant, car le reste de la machine est irréprochable. Même le chargeur est correctement travaillé, peu encombrant et discret. Quatre étoiles.

Voir les détails
     
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Lenovo Yoga 3 Pro-1370

note de la rédac

Acer Aspire E5-571PG-624L

note de la rédac

Lenovo Y50-70 (59426739)

note de la rédac

Gigabyte Aorus X3+

note de la rédac

Medion Akoya S6213T (MD98716)

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests