En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Tomtom Nike+ Powered by TomTom

Avec son GPS intégré, cette montre mesure vitesse, la distance parcourue et calories dépensées.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 199 €

Disponible chez

  • Amazon :

Prise en main

Montre de course Nike-TomTom : efficace, mais très complexe

Grâce à son GPS intégré, cette montre mesure votre vitesse, la distance parcourue et les calories dépensées.

Alexandre Salque 01net
le 01/09/2011 à 11h50
note de la rédac

la promesse

Les 8 millions de joggeurs français ont de plus en plus de joujoux high-tech à leur disposition pour évaluer leurs performances. Deux grand noms − l'un du sport, Nike, l'autre de la high-tech, TomTom – ont uni leurs efforts pour créer une montre GPS qui mesure la distance parcourue, les calories dépensées et, bien sûr, le temps passé. Après la course, vous pouvez analyser vos données sur le site Nikeplus.

la réalité

Le boîtier de la montre Nike+ Sportwatch GPS est gros (environ 5 cm de large) et ne conviendra pas aux petits poignets ni aux femmes. Il est cependant assez élégant avec son plastique noir et jaune. Et il est surtout étanche jusqu’à 50 m, ce qui permettra d’utiliser la montre à la piscine ou en mer.
Le bracelet est très bien conçu : perforé sur toute sa longueur, il ne bloque pas la transpiration et multiplie les points d'attache pour s'adapter à un grand nombre de tailles de poignet. Il comporte également un mini-port USB astucieusement dissimulé à une des extrémités.
L’affichage LCD monochrome du boîtier est très lisible avec ses gros caractères, et la montre comporte trois boutons pour naviguer dans les menus. Petit plus : il suffit de tapoter l'écran pour activer le rétroéclairage.

Un paramétrage initial très compliqué

Nous avons testé la montre en conditions réelles lors de deux courses à pied, l'une de 7 km et l’autre de 10 km. Mais, avant toute chose, il nous a fallu paramétrer la montre. Et là a commencé un vrai cauchemar.
Le calvaire débute dès l'ouverture de la boîte, puisqu'une notice vous prévient qu’il faut impérativement mettre à jour le firmware de la montre ! Ne comptez pas passer outre l'avertissement : par défaut l’affichage est en anglais, l'horloge, en mode 12 h, et la distance parcourue, en miles.
Le paramétrage se révèle laborieux. Il faut allumer son ordinateur, brancher la montre, se connecter à Internet et récupérer le logiciel de gestion qui se chargera de télécharger ensuite le firmware. Mais ne croyez pas vous en tirer à si bon compte. Après avoir entré vos paramètres personnels (nom, pseudo, sexe, poids, etc.) et réglé l'affichage de l'heure, il vous faudra vous inscrire à nouveau sur le site Nikeplus. Notez bien qu'après ces quelques dizaines de minutes vous n'avez toujours pas pu utiliser votre montre et que les menus sont toujours en anglais.

En course

Juste avant de commencer à courir, il faut se placer en extérieur dans un endroit dégagé pour que la montre capte les signaux satellite. La première recherche ayant pris plus de 5 min, nous avons choisi d'utiliser la montre avec le capteur Nike+iPod Sport Kit (vendu 30 euros en option) qui se fixe dans une chaussure Nike prévue à cette effet ou sur le lacet (ajoutez 9,90 euros pour l'attache). Au bout de 7 km de course, la montre n'a compté que 1 000 m. Décevant.

Lors de notre seconde course, nous avons attendu l'initialisation du GPS, très longue la première fois (ensuite, cela ne prend qu'une minute).

Cette fois-ci, tout s'est bien passé, et le capteur de chaussure a bien fonctionné. La montre affiche la distance parcourue en temps réel, le temps écoulé, l'heure, la cadence suivie et le nombre de calories dépensées (650 calories pour 10 km lors de notre essai). Il est possible d'alterner automatiquement les affichages. La montre peut donner des temps au kilomètre ou au nombre de tours de piste. Elle peut afficher l'historique des courses précédentes, des « bravo » saluent les records personnels et des rappels s’affichent au bout de cinq jours sans course.

Après la course : un coach sur mesure en ligne

C'est lorsque l'on connecte la montre à l'ordinateur (PC ou Mac) que l'on peut apprécier l'apport de la montre-GPS Nike. Les résultats de la course sont automatiquement téléchargés. Il suffit de se rendre ensuite sur le site Nikeplus pour voir tout son parcours sur une carte Google Maps que l'on peut partager avec ses amis sur les réseaux sociaux ou par e-mail. Le site, tout en Flash, est un peu lent à s'afficher, mais il permet de repérer ses points faibles, de recevoir des conseils de professionnels et de sportifs de haut niveau et de préparer ses futures courses.

le verdict

Vendue près de 200 euros, cette montre GPS s'adresse aux coureurs amateurs ou professionnels qui recherchent la performance. Elle est plus compliquée à utiliser au démarrage et au quotidien que la montre Garmin Forerunner 110 que nous avions testée précédemment. Mais les possibilités du site Nikeplus offrent un vrai avantage.

Voir les détails
   
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Kiwatch KW-965

note de la rédac

Parrot Rolling Spider

note de la rédac

Parrot Jumping Sumo

note de la rédac

Epson Moverio BT-200

note de la rédac

Leitz Batterie externe (6413)

note de la rédac

Blackvue DR600GW-HD

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters