En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main ZTE Blade

Boitier ultrafin, écran AMOLED tactile de 3,5 pouces, 3G, Wi-Fi, radio FM... ce smartphone Android étonne !

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 29 €

Disponible chez

  • Bouygues-Telecom :

Prise en main

Smartphone ZTE Blade, la bonne surprise de la fin 2010

Boitier ultrafin, écran Amoled tactile de 3,5 pouces, 3G, Wi-Fi, radio FM... ce smartphone Android étonne.

Alexandre Salque 01net
le 27/12/2010 à 15h10
note de la rédac

la promesse

Le constructeur chinois ZTE est pratiquement inconnu en France et pourtant, c'est le second fabricant de téléphones en Chine. Il est peu connu car ses modèles ne sont pas vendus en France sous sa marque, mais sous celle des opérateurs téléphoniques (Orange, Bouygues, etc.). Six mois après son premier smartphone, le ZTE Link, situé en entrée de gamme, le constructeur présente un second téléphone Android qui se veut plus qualitatif tout en ayant un prix plancher : à partir de 1 euro avec un forfait et à partir de 29 euros avec un forfait bloqué, ce qui en ferait le smartphone le moins cher du marché. Passons-le au gril de nos tests pour savoir ce qu'il a dans le ventre.

la réalité

Comme son nom le suggère, le ZTE Blade (« blade » signifie « lame » en français) est très fin avec 1,2 cm d'épaisseur. Il tient très bien en main. La coque est tout en plastique, mais elle est de bonne qualité avec des finitions métalliques sur les côtés. On est loin d'un téléphone d'entrée de gamme ! L'appareil n'a pas de clavier, mais un grand écran tactile. Seuls six boutons ont été conservés : trois boutons en bas de l'écran (Home, Menu et Retour), les boutons de volume sur le côté, et le marche-arrêt sur le dessus. On retrouve des prises standards casque jack 3.5 mm et micro-USB pour le brancher à un ordinateur et le recharger.

Un grand écran Amoled extraordinaire

Sa finesse surprend, son écran impressionne. Le Blade possède un grand écran de 3,5 pouces de diagonale, soit 8,9 cm, la même taille d'écran que l'iPhone. ZTE l'a équipé de la technologie Amoled, la même que l'on retrouve sur certains Samsung haut de gamme. Résultat, les couleurs sont étonnantes de vivacité. Nous avons mesuré une luminosité de 253 candelas par m². Surtout, son contraste n'est pas mesurable par notre sonde tellement il est bon : ses noirs sont parfaits (0 cd/m²) donc le taux de contraste dépasse le million pour 1 ! Du côté de la technologie tactile, ZTE a tapé aussi dans l'équipement haut de gamme avec un écran capacitif multipoint. Surfer sur Internet, zoomer sur des pages ou des photos est très agréable. Et pour ce qui est de la résolution, c'est un sans faute : 480 x 800 points.

Un petit processeur assez réactif

Bien qu'il soit animé par un processeur à 600 MHz seulement, le Blade s'est montré réactif. Nous avons réussi à le ralentir en chargeant beaucoup d'applications en mémoire vive. Il est vrai que l'appareil ne dispose pas d'une mémoire importante (256 Mo). Et côté stockage, on ne pourra installer que 165 Mo de programmes. Fonctionnant sous Android 2.1, le Blade profite de la centaine de milliers d'applications Android. ZTE n'a pas prévu de faire passer rapidement son mobile sous Froyo. C'est dommage, car on pourrait profiter de la carte microSDHC pour installer des applications dessus.

Du multimédia en veux-tu en voilà

Le Blade lit la plupart des vidéos que nous lui avons fourni (DivX, Xvid). Les films s'affichent en plein écran avec une qualité digne d'un téléphone haut de gamme grâce à l'affichage Amoled. Le port microSDHC situé à côté de la batterie (pas la peine de l'enlever) permettra de stocker tous les films et les morceaux de musique.
Grâce à son capteur photo de 3,2 mégapixels, le Blade réalise d'excellents clichés en extérieur, mais en l'absence de flash, les photos d'intérieur laissent à désirer. Il manque toutefois un bouton photo. Les vidéos produites sont fluides et tout aussi bonnes. Le haut-parleur intégré diffuse un son des plus correct qui ne crachote pas dans les basses ou à pleine puissance. Et si votre musicothèque ne suffit pas, vous pourrez vous brancher à sa radio FM intégrée, une fonction dont bien des téléphones haut de gamme sont dépourvus.

Une connectivité riche

Le Blade est un téléphone 3G+ HSDPA qui offre une bonne vitesse de navigation sur Internet : nous l'avons mesuré à 1,76 Mbit/s sur le réseau 3G de Bouygues. Il est aussi possible de basculer rapidement vers le Wi-Fi b/g en appuyant sur un raccourci à l'écran. Pour connecter un casque sans fil, on pourra passer par le Bluetooth.
Enfin, l'appareil intègre un GPS avec A-GPS, ce qui permettra de l'utiliser pour la navigation automobile ou piétonne grâce au logiciel Google de navigation préinstallé ou grâce à Google Maps.

Une autonomie impressionnante !

Alimenté par une batterie de seulement 1250 mAh, le Blade a beaucoup de souffle : il a lu des vidéos en continu pendant 7 h 20 avec la luminosité à fond. Même constat en communications 3G : il a tenu pendant 6 h 36 en continu avant d'être rechargé. Une très bonne nouvelle pour ceux qui utilisent intensément leur téléphone.

le verdict

Le Link était un coup dans l'eau, le Blade est un coup de maître. ZTE nous prouve que prix bas et produit chinois ne sont pas synonymes de mauvaise qualité. Ce smartphone est capable de tout faire comme un grand : surf sur Internet, jeux, vidéo... et même GPS ! Que demander de plus quand on le trouve à partir de 1 euro avec un forfait 3G illimité Bouygues ou Orange à partir de 29 euros avec un forfait bloqué. Pour un smartphone, c'est la meilleure affaire de cette fin d'année !

Voir les détails
   
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Yezz Andy A5QP

note de la rédac

Yota Devices YotaPhone

note de la rédac

Motorola Moto G 4G

note de la rédac

Archos 50c Oxygen

note de la rédac

Nokia Lumia 930

note de la rédac

Alcatel Onetouch Idol Alpha

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters