En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Packard Bell EasyNote NX86-JN-011 FR

Nous avons essayé le portable Packard Bell NX86-JN-011 FR, qui fait partie de la nouvelle gamme du fabricant.

Note de la rédaction

prix constructeur : 699 €

autres meilleurs prix pour
PC Portables

  • Satellite C50-B-14E - PC portable TOSHIBA 267,29 €
Voir les détails

Prise en main

Le portable Packard Bell NX86 offre l’utile et le superflu

Fort d’un design retravaillé, le NX86 s’équipe d’une configuration complète et d’un pavé tactile très bling-bling.

Bruno Cormier 01net
le 18/10/2010 à 14h00
note de la rédac

la promesse

Packard Bell offre à sa nouvelle gamme de portables un tout nouveau design, très moderne, mariant plastiques chromés et aluminium. Le NX86 que nous avons testé n'est pas exactement celui qui sera finalement distribué sur le marché, son processeur changera : celui de la version de test est un Core i3-350M à 2,27 GHz alors que le modèle commercialisé sera équipé d'un Core i3-330M à 2,13 GHz. Seule la fréquence du processeur diffère donc, le reste de la configuration est totalement identique : 4 Go de mémoire vive, puce graphique GeForce 310M, disque dur de 500 Go de capacité, webcam 1,3 Mpix et graveur de DVD double couche. Avec son pavé tactile lumineux, ce portable 14 pouces en met plein la vue. Nous avons donc vérifié s'il tenait ses promesses. Notez, au passage, que le NX86 est le petit frère du Packard Bell TX86, que nous avons aussi testé.

la réalité

Le look des nouveaux portables NX86 et TX86 de Packard Bell est une réussite. Les coques chromées restent sobres et relativement fines (2,7 cm). L'aluminium se limite en revanche au dos de l'écran du portable, tandis que le reste n'est qu'une imitation plastique. La finition garde tout de même une qualité visible et appréciable. Le repose-mains est rigide et les jointures bien assemblées.
Le clavier jure toutefois avec le reste, notamment à cause d'une base qui s'affaisse rapidement sous les doigts, donnant une impression de piètre qualité. Les touches adoptent un design déroutant, parce que légèrement trop rapprochées, et leur pression n'offre pas une sensation de confort optimal.

Le rétroéclairage du pavé tactile est-il utile ?

L'effet aura au moins le mérite de sauter aux yeux de l'utilisateur, un détail qui sera sûrement très vendeur dans les rayons : le pavé tactile du portable est surnommé « The pool », car avec son rétroéclairage bleu, il ressemble effectivement à une petite piscine. Le système est malheureusement totalement inutile, il se limite à l'esthétique. Ce touchpad est pourtant agréable à utiliser, on aurait préféré que son éclairage soit une réelle fonction et non un gadget.

Une configuration bien pensée

La configuration de notre portable de test permet largement d'assurer toute activité bureautique et multimédia. Le disque dur est rapide (un Scorpio Blue à 5 400 tr/min signé Western Digital) et la puce graphique de nVidia assistera le processeur en cas de besoin. Avec son aide, les vidéos Flash sont parfaitement fluides en 1080p, monopolisant environ 40 % des ressources du processeur. La machine est évidemment en mesure de lire du H.264 en 1080p sans aucun problème, tout en assurant une excellente réactivité en bureautique.
En revanche, la GeForce 310M présente dans le portable ne permettra pas de jouer confortablement aux derniers jeux vidéo. Elle est légèrement moins puissante qu'une Radeon HD 5470, que nous avons testée dans les portables Acer Aspire 4820TG et Sony Vaio VPC-EB1E1E, sans compter son incompatibilité DirectX 11.

Une autonomie correcte, arbitrée par Optimus

Grâce à la technologie Optimus de Nvidia, le PC est capable de mieux gérer sa consommation électrique en désactivant la puce graphique GeForce 310M lorsqu'il n'en a pas l'utilité. Le circuit graphique intégré au processeur Core i3 prend alors le relais, ce qui permet au portable de ne consommer que 13 W au repos. C'est très peu. En comparaison, les deux portables Aspire et Vaio dont nous parlions plus haut consomment 5 W de plus au repos. Du coup, l'autonomie du NX86 est plutôt bonne pour sa modeste batterie de 4 400 mAh : nous avons mesuré presque 2 heures 59 minutes en lecture DivX (luminosité de l'écran au maximum, Wi-Fi activé). L'écran n'offre toutefois pas une luminosité exceptionnelle (187 cd/m2), avec un taux de contraste moyen pour un rétroéclairage LED (780:1).

le verdict

Le Packard Bell NX86 est un bon portable. Le prix de la version commercialisée sera de 699 euros, avec un processeur très légèrement moins puissant que celui de la version de test. Un prix correct pour ce type de machine, dont la qualité de finition est appréciable, avec une technologie Optimus qui fait ses preuves. Nous lui accordons quatre étoiles, sans trop d'hésitations.

Voir les détails
 
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

hp SlateBook 14-p000nf

note de la rédac

hp Envy x360 (15-u002nf)

note de la rédac

Toshiba Satellite P50-B-10D

note de la rédac

Toshiba Satellite NB10t-A-10F

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters